Publicité

Les Blessures les plus fréquentes du footballeur

Blessures fréquentes

Face aux blessures, il est primordial de connaître les conduites à tenir

Que l’on soit Zidane ou simple footballeur du dimanche, la prise en charge médicale des blessures doit rester identique. Seule l’intensité des soins sera différente car nous avons affaire d’un côté à un professionnel du football qui sera en arrêt de travail, et de l’autre côté à un pur amateur qui occupe un emploi non lié avec sa passion.

La Traumatologie du footballeur

La Prise en charge

Qu’elles soient à Manchester, au Milan A.C., au Bayern de Munich, au Real de Madrid ou à Lyon, et dans beaucoup d’autres clubs de très haut niveau, nos stars du Football Européen profitent d’un encadrement médical exceptionnel pouvant être réactif à tout moment pour prendre en charge le plus rapidement possible et dans le cadre d’une optimisation remarquable les blessures afin de limiter le temps d’arrêt de pratique.

Ces blessures peuvent handicaper le rendement de l’équipe, en raison des calendriers chargés, même si la plupart des clubs possède un effectif permettant souvent d’avoir une équipe « bis » aussi bonne que la titulaire.

On se souvient du dramatique accident musculaire de Zinedine Zidane, de la fracture spectaculaire de Just Fontaine, et de l’entorse du genou de Robert Pirès, sans parler de la cheville fragile de David Trézéguet ou de Thierry Henry. On tremble pour les adducteurs de Franck Ribéry.

Qu’il s’agisse de Ronaldo, de Diego Maradona ou encore de Franz Beckenbauer, les footballeurs professionnels de tout temps nous ont fait rêver, leurs blessures nous ont beaucoup touché.

Le retour à la compétition après blessure reste le cauchemar du staff médical, qui doit gérer maximum d’efficacité avec minimum d’arrêt sportif. Certains footballeurs malheureusement, et malgré la qualité du staff médical, n’ont jamais pu retrouver leur niveau antérieur à la blessure.

Un seul objectif : Limiter la gravité

Il est donc nécessaire de prévenir afin d’éviter des blessures qui peuvent mettre un coup d’arrêt définitif à la pratique de son sport préféré. La pratique d’un entraînement adapté, le respect des règles et de l’arbitrage, le port de contentions ou de protège-tibias font partie de cette prévention. Une prise en charge immédiate sur le terrain permet de limiter la gravité de la lésion.

Consulter dans les meilleurs délais un médecin spécialiste dans ce type de blessures permet une prise en charge adaptée, votre médecin traitant doit vous aider dans cette démarche. Le sport est bon pour la santé.

Se blesser est malheureusement toujours possible. Rester handicapé à vie est par contre à l’opposé du but recherché.

Commandez notre brochure dédiée aux blessures

publicité

Fermer