Publicité

Courir pieds nus

Courir pied nus

Courir pied nus : chacun sa méthode !

L’équipe du Pr. Liebermann, de l’Université de Harvard, en janvier 2010 a publié dans la « revue Nature d’aujourd’hui», qu’il est meilleur pour notre organisme de courir pieds nus.

La principale différence vient de la façon de courir: si 75 à 80% des coureurs de fond posent d’abord le talon quand ils courent, les coureurs nus pieds attaquent le sol par l’avant et la pointe des pieds limitant ainsi les chocs nocifs.

 

Conseil du pro : Les chaussures permettent d’atténuer les vibrations et de restituer une bonne partie de l’énergie au sol. Pieds nus, les vibrations sont transmises aux tendons, aux os, c’est très traumatisant. » – Professeur Gilbert Pérés

Des éléments de la réflexion

  • Courir avec des baskets est mauvais : les semelles épaisses, l’amorti trop important, le maintien excessif du pied, les gadgets technologiques coupent le coureur de ses repères naturels, affaiblissent le pied, poussent aux mauvaises postures et donc aux blessures
  • Je sens que ma foulée est beaucoup plus efficace. Je ressens vraiment le revêtement du sol, j’ai une sensibilité accrue de l’environnement. Quand on court pieds nus, on a tous les sens en éveil, c’est assez remarquable.
  • Christopher McDougall, accro du jogging, explique à travers un livre ( Born to Run, né pour courir ) sa rencontre avec la tribu mexicaine des Tarahumara qui courent nus pieds avec une technique de course parfaite.
  • Christian Harberts  a créé un des premiers sites francophones sur cette pratique.
  • Courir avec des chaussures amorties pousse à attaquer le sol avec le talon : une partie de l’impact est absorbé par la semelle, mais la majeure partie se répercuterait dans les articulations du genou et des hanches. Au contraire, pieds nus, impossible de talonner sans se faire immédiatement mal : le coureur est forcé d’attaquer le sol avec l’avant du pied, la partie la plus charnue, permettant ainsi de rebondir et d’évacuer l’impact
  • Plus on met de protection, d’amorti, dans les chaussures de sport, moins le pied, les tendons, les cartilages sont habitués à travailler, donc plus on risque de se blesser.
  • L’absorption d’une chaussure est essentielle lors de l’impact au sol. Si votre chaussure n’offre aucune absorption, l’impact ira directement dans vos genoux et dans vos hanches. Si vos articulations ne sont pas protégées, vous courrez le risque de vous blesser et d’hypothéquer toutes ces belles années de course à venir.
  • Courir pieds nus ou en chaussures minimalistes corrige les erreurs de posture et d’appuis occasionnées par les sensations des chaussures de sport classiques. Le mal de dos et les douleurs musculaires disparaissent par la pratique de la marche et de la course pieds nus. Courir pieds nus permet aussi d’affiner les jambes grâce au type de contraction musculaire provoqué
  • Selon le Dr Bartold, lorsque nous courons pieds nus, nous n’avons aucune protection contre les divers éléments. Courir 1km sans chaussure est une chose, mais courir un Marathon ou faire une course en sentier sans chaussure en est une autre.
  • Pour Marc Folacher (CTC) chaussures et nus pieds ont un intérêt de comparaison si l’on prend en compte la technique de course »la différence de chocs absorbés peut aller jusque 30%

Historique simplifié des études sur la marche

  • 1534 : Léonard de VINCI
  •  1867 : DUCHENNE DE BOULOGNE
  •  1873 : Etienne-Jules MAREY 1890-1904 le mouvement et la marche sont la signature de la vie de l’homme. Invente la chaussure exploratrice
  •  1892 : CARLET
  •  1895 : DEMENY
  •  1956 : BARON : le statokinésimètre
  •  1974 : Bacquaert Patrick « étude de la régulation posturale chez le sportif »
  •  Depuis 1985 : Nombreux auteurs : Plateformes informatisées et le podoscope médical, les capteurs, les semelles informatisées, les études statiques et dynamiques. Les études sur tapis et les relevés video…etc….

Histoire simplifiée de la chaussure

  • Messagers Romains >>>> les sandales
  • 1839 : Charles GOODYEAR : 1ères semelles en caoutchouc
  • 1920-1930 : Les Frères DASSLER : création d’une véritable chaussure, puis séparation des deux frères qui créent : ADIDAS – DASSLER et PUMA
  • 1962 : Création de la marque NEW BALANCE
  • 1972 : Sortie des 1ères NIKE et des 1ères semelles amortissantes
  • 1974 : Apparition de l’EVA (Ethyl Vinyl Acétate)
  • 1979 : Semelle à coussin d’air NIKE
  • 1982 : le concept  «  torsion » d’Adidas
  • 1980 : les chaussures à semelles lisses pour le tennis et les terrains en moquettes
  • Puis ……….Crampons, multicrampons, pointes, semelles moulées, renforts spécifiques, chaussures universelles, chaussures pronatrices..etc….. : depuis nombreuses techniques mais légèreté et amorti sont les éléments du marketing.
  • ………2010  la sandale nus pieds ?????

 

Le saviez-vous

Les chaussures minimalistes en alternative de la course nus-pieds

Certaines sont réellement « très » minimalistes et amènent des contraintes biomécaniques comparables aux pieds nus. D’autres sont vendues en alternative  pour certaines de leurs qualités (super-flexible, pente avant-arrière-pied minimale, légèreté, etc.) limitant ainsi les contraintes. Quel que soit votre choix une adaptation en douceur est obligatoire avec une progressivité dans les kilomètres réalisés.

Conclusion

Est-il finalement bon pour la santé de pratiquer la course à pieds sur route ?

La distance doit-elle intervenir pour que ce sport soit protecteur des méfaits de la sédentarité ?

La vitesse de course a-t-elle un rôle sur les méfaits articulaires ?

Est-il crédible d’organiser des marathons en se faisant prévaloir du sport santé ?

La chaussure peut-elle éviter les centaines de consultations pour tendinites et autres pathologies ?

L’addiction du coureur sera-t-elle moindre s’il courre pieds nus ?

Bref n’oubliez pas les bienfaits du sport avec cette recommandation élémentaire de tous les spécialistes de santé publique : « une pratique doit être progressive , pérenne et sans risque ajoutés à la santé pour nous protéger contre les méfaits de la sédentarité ».

 

Des références anciennes et modernes :

 

  • http://www.fas.harvard.edu/~skeleton/danlhome.html
  • http://www.fas.harvard.edu/~skeleton/pdfs/2010a.pdf
  • http://www.nycbarefootrun.com/
  • http://www.courirpiedsnus.com/
  • http://www.chrismcdougall.com/
  • A Numerical Foot Model to Predict Sole Stability Parameters in Athletic Footwear.Docteur Simon Bartold
  • La régulation postural chez le sportif Docteur Patrick Bacquaert 1974 thèse doctorat faculté de médecine de Lille
  • E J Marey actes du colloque du centenaire le cinémathèque Française Musée d’orsay 2006
  • Les 200 mots clés de la chaussure de sport Marc Folacher CTC 91
  • Microtraumatologie du Sport, J. RODINEAU Masson
  • Médecine du Sport pour le Praticien Hospitalier, H. MONOD Simep
  • Les Lésions du Pied chez le Sportif, N. WESTLIN Masson
  • Médecine et Traumatologie de la Course à Pied, P. DUMOULIN Roussel
  • Le Pied du Sportif, F. COMMANDRE Ménarini
  • Technopathies du Jogging Dominique Poux Novartis
  • Etude Clinique du Pied, A. LAVIGNE Masson
  • Le Pied en Pratique Sportive, J. CLAUSTRE Masson
  • Le Pied du Sportif, L. SIMON Masson
  • Des sports et des hommes Pierre Simonet et Laurent Véray  éditions Citedis
  • Podologie du sport  et abrégé de podologie Alain Goldcher Editions Masson

« Le pied du sportif, parce qu’il constitue l’élément fondamental de toute activité physique est l’un des motifs fréquents de consultation en médecine du sport comme en podologie.. ». Il est également important de bien choisir sa chaussure de running.

Le Docteur Patrick Bacquaert ne déclare aucun conflit d’intérêt .
Il a participé en sa qualité d’expert à plusieurs réunions organisées par la firme ADIDAS et en particulier a visité leur laboratoire expérimental en Allemagne, il a consulté de nombreux dossiers techniques fournis gratuitement par de nombreux équipementiers.

Les informations données sur ce site ne peuvent en aucun cas servir de prescription médicale.
Vous êtes médecin du sport, professionnel de la santé et vous souhaitez publier un article sur notre site : contactez-nous

Retrouvez les bienfaits des activités physiques, les bonnes pratiques pour votre santé, dans : « A vos marques, prêts, Bougez ! Et Sportifiez vous ! » des Dr Patrick Bacquaert et Frédéric MATON, Ed. Chiron
*Docteur Patrick Bacquaert , consultant en médecine du sport et sport santé .

publicité

Fermer