Publicité

Faire le bon choix de pratique

La rentrée

La rentrée est le meilleur moment pour vous lancer dans une activité physique et/ ou sportive

Bougez,  c’est la santé, c’est aussi bien vieillir.

Pour être en forme, il faut  pratiquer une activité physique ou un sport au moins trois fois dans la semaine. La durée de chaque séance doit être au minimum d’une demi-heure, l’idéal serait d’approcher une heure au total par séance, comprenant échauffements, exercices physiques et récupération.

Cet investissement en temps n’est pas à la portée de tout le monde. Alors, quels sont les activités physiques et sports que nous pouvons aujourd’hui recommander ou conseiller ?

Les sports conseillés et excellents pour le coeur

Ils sont essentiellement ceux basés sur l’endurance, c’est-à-dire un exercice relativement long, n’augmentant pas votre fréquence cardiaque, au-delà d’une formule simple de (200 – l’âge) ?

Il s’agit :

Les sports conseillés mais sous surveillance

Il s’agit certes de sports ayant une grande capacité d’endurance, mais une fraction de ces sports peut être pratiquée dans une zone de fréquence cardiaque augmentée, tout en sachant qu’elle ne doit pas dépasser (200 – l’âge).

Il s’agit :

  • tennis (préférez le double au simple)
  • remise en forme, cardiotraining,fitness
  • marche sportive ou en montagne (la marche est un sport typiquement d’endurance, mais son intensité permet rarement d’obtenir une fréquence cardiaque significative)
  • danse de salon ou acrobatique
  • golf

Les sports peu conseillés

Il s’agit soit de sports n’ayant pas une capacité d’endurance suffisante ou au contraire ceux qui vont augmenter votre fréquence cardiaque de façon significative et pouvoir l’amener dans le rouge.

Il s’agit :

  • tous les sports d’équipe (déconseillés pour ceux qui n’ont aucune expérience technique particulière)
  • équitation
  • sports d’eau (planche à voile, ski nautique, etc …)
  • ski alpin
  • sports de combat
  • musculation
  • fitness (selon le type de pratique ou la méthode utilisée)

Les activités sportives loisirs

Elles sont autorisées en dehors de touts compétitions (sauf amicales), mais nécessite toujours un apprentissage préalable même si elles paraissent faciles à pratiquer. Il ne faut jamais jouer contre un sportif compétiteur mais se confronter entre débutants.

Il s’agit :

  •  pétanque
  • billard
  • tennis de table
  • bowling
  • tir à l’arc ou sur cible

Les activités non sportives

Il s’agit de pratiquer un sport sans s’en rendre compte. En réalité, la fréquence cardiaque augmente comme lors de la pratique d’un sport, mais vous bougez en réalisant des gestes au quotidien, sans vous en rendre compte.

Il s’agit :

  • de prendre l’escalier le plus souvent possible
  • descendre du bus ou du métro une station plus tôt
  • garer sa voiture à dix minutes à pied de son objectif
  • passer du temps à bricoler ou jardiner
  • découvrir la nature à pied ou à vélo avec ses enfants ou petits-enfants
  • faire ses courses
  • promener son chien
  • marcher tout simplement, régulièrement tous les jours

Les interdictions de pratique sportive

Cardiologie : La maladie coronaire, les valvulopathies, les cardiomyopathies, et l’hypertension artérielle peuvent interdire la pratique des sports, voire limiter la réalisation d’activités physiques et sportives et de bricolage ou de jardinage.

Les interdictions dépendent de l’évolution de la maladie, et de la bonne tolérance au traitement. Avant tout exercice, consultez votre médecin.

Respiratoires : L’asthme d’effort, une insuffisance respiratoire chronique, l’évolution d’une tumeur cancéreuse ou non, peuvent limiter fortement la pratique d’activités physiques et sportives. Il est nécessaire avant tout effort, d’évaluer le
risque et de consulter son médecin.

Circulatoires : Une insuffisance veineuse ou artérielle peut être une contre-indication temporaire à la pratique sportive avant toute prise en charge thérapeutique.

Ostéo-articulaires : Une arthrose avancée, l’évolution d’une maladie rhumatismale inflammatoire, un trouble important de la statique ou une prothèse douloureuse peuvent limiter la pratique de certains sports, voire de l’activité physique. Toutefois, dans la plupart des cas, on encourage une pratique au quotidien. Seul votre médecin peut vous conseiller.

Les bonnes intentions

« J’arrête de fumer », « je ne consomme pas d’alcool », « je consomme au moins dix fruits et légumes par jour », « je bois ma grande bouteille d’eau par jour», « je limite ma consommation de café ou de thé», « j’enrichis mon alimentation en cOméga 3 et Oméga 6 », « je surveille mon alimentation afin d’éviter toute prise de poids », « je décide de bouger » afin d’entretenir mes articulations, mon cœur, mon souffle et maintenir un poids de forme, car l’exercice physique au quotidien, c’est de Bougez pour la Santé !

 

publicité

Fermer