Publicité

Guillaume FLORENT , Voile (Finn)

Guillaume Florent
Guillaume Florent, Médaillé de Bronze aux J.O. de Pékin

Témoignage de Guillaume FLORENT , Voile (Finn), Médaille de Bronze J.O. Pékin

L’IRBMS soutient les sportifs de la région, en proposant notamment des suivis diététiques adaptés à leur préparation physique.

E conseil

Réponse aux questions :
Quels sont  bienfaits de la pratique d’une activité physique ou/et d’un sport ?
Quelle prise en charge pour traiter une blessure ?
Quels spécialistes consulter pour avoir une réponse à mon problème ?
Quelle nutrition adoptée ?
Etc……
Pour toute autre demande profitez de notre e-conseil

Bien gérer son alimentation d’attente en compétition de voile

Propos recueillis en juin 2010, par le Docteur Frédéric Maton**

Quelles sont tes habitudes alimentaires avant une régate ?

« Généralement, les compétitions ont lieu en fin de matinée, mais en fonction des vents, il arrive d’attendre de 10 heures à 13h30. Il faut à la fois manger et être prêt à partir à tout moment. J’utilise alors des produits sucrés, à intervalles réguliers, et je m’hydrate beaucoup. Pendant la course, j’emporte une gourde d’eau de 750ml. Ce n’est parfois pas suffisant, mais il faut limiter le poids emporté. »

Notre avis

La période d’attente du départ de la régate est parfois longue, et justifie de s’alimenter. Il faut alors privilégier les aliments à la fois très digestes et énergétiques à index glycémique intermédiaire. Il faut donc éviter les produits sucrés et gras (barres chocolatées, biscuits, cake, sablés, chocolat, gâteau breton…), ainsi que les aliments très sucrés (index glycémiques élevés) qui peuvent occasionner une hypoglycémie réactionnelle.

On peut donc préconiser de manger à intervalles réguliers (toutes les ½ heures) un produit sucré en faible quantité, tel qu’une barre céréalière, tranche de pain d’épice, et si l’attente se prolonge, un gâteau de semoule, gâteau sport… L’essentiel est d’y associer une bonne hydratation, par de l’eau pure, pour d’une part compenser les pertes accentuées par le stress et les conditions climatiques, et d’autre part, anticiper l’impossibilité de boire à volonté lors de la régate. On peut également proposer une boisson d’attente, sucrée au fructose, par quelques gorgées régulièrement.

Lire aussi notre article dédié à l’Alimentation et Sports de Voile.

Retrouvez les bienfaits des activités physiques, les bonnes pratiques pour votre santé, dans : « A vos marques, prêts, Bougez ! Et Sportifiez vous ! » Des Dr Patrick Bacquaert et Frédéric MATON, Ed. Chiron

Les informations données sur ce site ne peuvent en aucun cas servir de prescription médicale.

Vous êtes médecin du sport, professionnel de la santé et vous souhaitez publier un article sur notre site : contactez-nous

 

 

publicité

Fermer