Publicité

L’hormone de croissance – hGH – Classe « S2 »


L’hormone de croissance fait partie des hormones peptidiques, substance naturellement fabriquée par le corps qui participe à la régulation des organes, à la croissance du corps en augmentant la masse musculaire, en diminuant la masse grasse, et en agissant sur les facteurs de croissance. L’hormone de croissance (hGH) peut être d’origine humaine ou synthétique.

L’hormone de croissance humaine a été à l’origine de la transmission de la maladie de Creutzfeldt Jacob, encéphalopathie progressive et mortelle (maladie de la vache folle). Le traitement médical par l’hormone de croissance était justifié par les pédiatres dans le cas de nanisme hypophysaire, provoquant un retard de croissance ; jusqu’en 1985, on utilisait une hormone humaine, issue de la glande pituitaire. En aucun cas, l’utilisation de l’hormone de crois-sance n’est justifiée chez le sportif.

Propriétés médicales de l’hormone de croissance

L’hormone de croissance d’origine humaine a été remplacée par l’hormone de croissance synthétique identique à l’hormone naturelle. Les indications de celle-ci sont identiques et comprennent essentiellement les retards de croissance liés à un déficit hypophysaire. L’hormone de croissance agit essentiellement pour stimuler et débloquer la croissance osseuse. Elle possède par ailleurs d’autres répercussions : – sur le métabolisme des glucides – sur le métabolisme des lipides – sur le métabolisme des protides avec un effet anabolisant certain L’indication de l’utilisation de l’hormone de croissance est donc essentiellement retenue chez l’enfant. D’autres indications peuvent être accessoirement retenues chez l’adulte pour ses propriétés métaboliques.

Effets de l’hormone de croissance chez le sportif

Si l’hormone de croissance fait partie des produits dopants, c’est qu’un certain nombre de sportifs ont vite compris ses effets métaboliques qui jouent un rôle non négligeable sur leurs gains de performances. Il s’agit essentiellement : – accroissement de la masse musculaire – modification des filières énergétiques – gain en puissance – utilisé comme produit masquant – processus contre vieillissement – stimulation sexuelle Ses dangers, ses effets secondaires, et son prix permettent de ne pas utiliser l’hormone de croissance dans ces dernières indications. Elle est difficilement détectable, encore que grâce aux efforts combinés de l’A.M.A. et de l’Agence Nationale de Lutte contre le Dopage (A.F.L.D)., les grandes fédérations internationales ainsi que le Comité International Olympique ont mises en place des kits de dépistage permettant par des contrôles ciblés de détecter les fraudeurs.

EFFETS SECONDAIRES CHEZ LE SPORTIF

hypertrophie osseuse.
épaississement des os plats au niveau des articulations et des extrémités comme les poignets, les genoux, les chevilles, les mains et pieds.
déformation irréversible du visage et de la tête : avancement prononcé de la mâchoire inférieure, augmentation du périmètre crânien
diabète irréversible à plus ou moins longue échéance.
croissance anormale de certains organes.
augmentation anormale de la taille du coeur, du foie, des reins, de la thyroïde.
maladie de Creutzfeldt-Jacob.
hypertension.
hypertrophie des cavités cardiaques.
insuffisance cardiaque.
collapsus.

Les Sport concernés

Tous les sports utilisant la force pour obtenir une victoire peuvent être concernés. Aucun sport n’est aujourd’hui épargné. On suspecte tous nos grands champions de l’utiliser, et comme l’a souvent dit le Docteur Jacques Rogge, Président du Comité International Olympique, détecter l’hormone de croissance est urgent pour permettre d’obtenir une médaille sans suspicion.

Conclusion

L’hormone de croissance fait partie des substances interdites en permanence, classe « S2 » hormones et substances apparentées. Grâce aux recherches entreprises et à l’avancée des technologies de dépistage, l’hormone de croissance peut maintenant être beaucoup plus facilement retrouvée lors de contrôles ciblés. Tout le monde se souvient encore du mois de juillet 1998, où il fut trouvé dans la voiture du soigneur Willy Voet un certain nombre de flacons d’hormone de croissance destinés aux coureurs du Tour de France. Cela prouve que l’utilisation de ce produit était très largement répandue, sans que personne ne puisse prendre conscience du danger réel de son utilisation.

  • Prévention Dopage Lille/Wattignies

    Ampd
    L’Antenne Médicale de Prévention du Dopage est à l’écoute du public pour informer et conseiller (+ d'infos) :

    Téléphone : 03.20.62.08.17
    Courriel : sos@ledopage.fr
    Consultation : sur rendez-vous.
  • Tous concernés par le Dopage !

    > Brochure version papier : commander

    > Brochure version Pdf : télécharger

    La prévention du dopage

publicité

Fermer