Publicité

La Lutte contre le dopage à l’Euro 2008 de football

La Lutte contre le dopage à l’Euro 2008 de football

Monsieur Michel PLATINI, Président de l’UEFA, a déclaré qu’il mettrait tout en œuvre pour combattre le fléau que représente le dopage lors de l’Euro 2008 qui se déroulera du 7 au 29 juin en Autriche
et en Suisse.

« Il est important que cet événement serve à faire passer un message social, civique et humanitaire, et de tout mettre en œuvre pour que les 16 nations sélectionnées puissent refuser le dopage », à déclaré Monsieur Michel Platini.

Tests urinaires et sanguins

A l’issue des 31 rencontres de la phase finale, des tests urinaires et sanguins seront pratiqués, mais surtout 160 joueurs doivent être contrôlés avant le début du premier match le 7 juin, avec une cible bien précise : l’hormone de croissance (hGH) et les transfusions sanguines avec l’E.P.O.

Par ailleurs, 124 joueurs des 16 équipes participant à la phase finale seront contrôlés pendant la compétition. Il s’agit d’une charte signée par les 16 présidents des fédérations de football sélectionnées qui sont qualifiées pour l’Euro.

Les contrôles seront réalisés en coopération avec les agences nationales contre le dopage en Suisse et en Autriche. Chaque formation qualifiée sera testée au moins une fois, et lors de ces contrôles, 10 joueurs seront désignés.

Les contrôles supplémentaires

L’UEFA s’est engagée à réaliser des contrôles sanguins en plus des contrôles urinaires régulièrement pratiqués selon le protocole habituel. C’est ainsi que lors de ces doubles contrôles urinaires et sanguins, les substances interdites « non décelables » pourront mieux être mises en évidence.

Responsabilité collective

Cette chasse au dopage, engagée par le Président de l’UEFA, est réalisée pour redonner une véritable place sportive au football et lui dégager toutes ses valeurs.

Cela s’associe d’ailleurs à d’autres valeurs qui seront mises en évidence, comme le respect de l’hymne nationale, le respect de l’adversaire et de l’arbitre, ainsi que la lutte contre le racisme, la violence, la xénophobie, et l’homophobie.

Charte de Vienne

Les 12 et 13 mars, a été présenté à Vienne le programme anti-dopage de l’UEFA Euro 2008. C’est à propos de cette charte qu’ont été dévoilés les protocoles complémentaires avec potentialisation des résultats des dosages sanguins et urinaires.

L’association des Présidents de Nations sélectionnées a validé ce programme, ainsi que celui des tests réalisés hors compétition.

Rôle de l’A.M.A.

Le protocole de Vienne sera un laboratoire expérimental, mis sous haute surveillance par l’Agence Mondiale Anti-dopage (A.M.A), qui compte en tirer des conclusions afin de proposer des normes internationales.

L’A.M.A s’est associée à ce dispositif U.E.F.A. Euro 2008 afin de collaborer avec les laboratoires suisses et autrichiens de Lausanne et de Seibersdorf. Nous ne doutons pas qu’un important travail prospectif sera réalisé.

Conclusion

Le Football s’engage dans la Lutte contre le Dopage, en y mettant des moyens financiers, mais surtout en associant l’ensemble des équipes sélectionnées dans un vaste protocole dont le seul but est de combattre le dopage.

Le nombre de contrôles réalisés, la qualité de ceux-ci, et l’association urine/sang fera de cette compétition l’une des plus contrôlées.

Monsieur Michel PLATINI, Président de l’UEFA tenait à le préciser.

« Euro Foot 2008, l’émotion est au rendez-vous », pour un sport sans dopage.

  • Prévention Dopage Lille/Wattignies

    Ampd
    L’Antenne Médicale de Prévention du Dopage est à l’écoute du public pour informer et conseiller (+ d'infos) :

    Téléphone : 03.20.62.08.17
    Courriel : sos@ledopage.fr
    Consultation : sur rendez-vous.
  • Tous concernés par le Dopage !

    > Brochure version papier : commander

    > Brochure version Pdf : télécharger

    La prévention du dopage

publicité

Fermer