Publicité

Mieux connaître la pratique… de l’Aviron

L'aviron

L'aviron, pratique n'infligeant pas de grosses contraintes articulaires

L’aviron se pratique sur des bateaux de 1 à 8 rameurs, utilisant une ou deux rames, appelées des « pelles ». Celles-ci permettent de propulser le bateau sur l’eau. On peut pratiquer l’aviron sur des bateaux d’initiation, conçus pour l’apprentissage et la découverte de cette discipline, équipés pour une ou plusieurs personnes, avec passagers.

Dans ce cas, ces bateaux doivent être équipés pour permettre une sécurité totale des rameurs et du passager, même si la stabilité du bateau sécurise la pratique.

Les bateaux pèsent de 14 à 110 kg environ selon la catégorie et la course.

Les avantages de l’aviron

En dehors des compétitions, l’aviron pratiqué dans un but d’activité physique n’inflige pas de grosses contraintes articulaires. Le rameur étant assis sur un siège coulissant, la propulsion commence par l’extension des membres inférieurs, et se propage jusqu’aux membres supérieurs avec une flexion des bras.

Ramer permet également d’entretenir le gainage abdominal et la musculature du dos pour stabiliser le buste, tout en travaillant son équilibre et sa coordination.

Cette pratique présente donc l’avantage de solliciter l’ensemble du corps.

L’aviron est une activité ludique, source de détente, en contact étroit avec la nature. Se promener sur l’eau, découvrir le paysage sous un autre angle, naviguer au fil de l’eau représente autant de sources d’épanouissement.

Les conditions de pratique

Il est indispensable de savoir nager et de ne pas partir seul. Le port d’un gilet de sauvetage est fortement recommandé pour le pratiquant et le passager.

Attention

  • Ménagez les distances et attention au retour à contre-courant… L’aviron est une activité fatigante, tant pour propulser le bateau que pour se maintenir en équilibre. Restez modeste dans vos objectifs pour n’en tirer que des bénéfices.
  • Méfiez-vous des risques d’ampoules pour les personnes ayant les mains fragiles ou peu habituées à la pratique de l’aviron.
  • Attention au soleil car la réverbération du soleil sur l’eau peut provoquer de graves brûlures ou coups de soleil ; le port de lunettes de soleil est fortement conseillé.
  • Comme tout sport nature, méfiez-vous des morsures de bêtes ou des piqûres d’insectes très fréquentes sur les cours d’eau, ainsi que des phénomènes allergiques indirects.
  • Attention aux baignades dans les eaux insalubres. Ne buvez pas l’eau du plan d’eau, mais pensez à vous hydrater régulièrement en emportant avec vous des boissons en nombre suffisant.

Conclusion

L’aviron est un sport olympique depuis 1900 la course opposant des équipages sur bateaux identiques avec ou sans barreur, ce sport nécessite une condition physique exemplaire.

Toutefois il peut se décliner en activités physiques de loisir d’autant que les activités aquatiques font souvent rêver lorsqu’elles se pratiquent avec une météo propice, associant dépaysement, ciel bleu et soleil. Cela est encore plus vrai lorsque nous nous déplaçons dans des pays exotiques, bordés de plages de sable fin et de mers azur.

Cependant, l’eau est un milieu hostile, cachant de nombreux dangers.

La météo changeante peut aussi transformer un plan d’eau calme et serein en une « véritable lessiveuse », bousculant tous vos repaires en quelques minutes.

Connaître ces dangers, c’est sécuriser les pratiques. Il ne faut oublier également l’importance du gilet de sauvetage. Emmener ravitaillement et le nécessaire pour appeler les secours soit avec un téléphone portable (112), soit en activant les balises et autres alertes embarquées.

N’oubliez pas que vous n’êtes pas seuls, et que vous pouvez mettre en danger vos équipiers, vos passagers, mais également les autres pratiquants en ne respectant pas les règles de sécurité et priorités.
Enfin, avant de pratiquer, consultez la météo, prévenez vos proches ou le responsable du Club, et à votre retour, signalez-vous afin d’éviter la mise en place de recherches coûteuses et inutiles.

A consultez, le site officiel de la Fédération Française d’Aviron

publicité

Fermer