Publicité

Le Jardinage, un réel entraînement sportif !

Le jardinage est une très bonne activité physique qui apporte un bénéfice sur votre santé.

Ce bénéfice est trop souvent méconnu par des novices qui ne retiennent que les courbatures du lendemain faute de ne pas avoir respecté certains  principes de bonnes pratiques. Inutile de jardiner à longueur de journée ! Quelques heures de jardinage de temps en temps suffisent  pour votre santé.

Voir les activités physiques pour la santé

http://www.irbms.com/activites-physiques-seniors

 

Pourquoi jardiner est bon pour votre santé ?

Jardiner implique de mettre en action l’ensemble de vos muscles, de vos articulations, des plus grosses comme la hanche ou le genou, comme des plus petite des doigts avec l’usage d’un sécateur.

Ces activités apportent un impact  :

– en améliorant la souplesse des articulations et ceci de façon global
– en modifiant sa façon de marcher et en travaillant son équilibre sans s’en rendre compte, notamment entre chaque activité ou lorsqu’on tond sa pelouse.
– en  brûlant des calories corporelles et participe à réguler son poids et prévenir les dyslipidémies ou le diabète. Cette dépense énergétique est très variable selon l’activité, faible pour les activités de cueillette, désherbage ou tonte de
pelouse, mais devient maximale lors du bêchage et les travaux forestiers d’élagage. Cette dépense en énergie est souvent sous estimée. Elle est pourtant comparable à un réel entraînement sportif !

Quelques exemples :Equivalences évaluées pour un homme de 70Kg selon E.W. Bannister & S.R. Brown.
 Tondre sa pelouse pendant 1 heure = 1 heure  de ski alpin de loisir
 Bêcher pendant 1 heure = 1 heure de natation crawl en loisir.
 Sarcler 2 heures = 1 heure de footing à 10Km/h
 Planter à la main 1 heure = 1 heure de tennis de table = 1 heure de cyclisme loisir (8 à 10km/h). Lié aux dépenses énergétiques, le jardinage implique de solliciter le cœur, les poumons, ce qui améliore le fonctionnement cardiovasculaire et respiratoire et lutte contre la sédentarité en prévenant l’apparition de maladies.
Enfin, se bouger au grand air apporte un bien-être, à toutes saisons, que ce soit bêcher ou sarcler en hiver, ramasser des feuilles ou élaguer des arbustes en automne, sarcler et planter au  printemps, récolter et désherber en été.

 

 Toute activité physique apporte des bienfaits et un bien être par :

La sollicitation du muscle strié squelettique et la contraction musculaire provoquée par le réflexe myotatique conduisent à :

 


Permettant une sollicitation des systèmes de régulation conduisant à maintenir en équilibre les grandes fonctions de l’organisme en améliorant la fourniture d’ATP , source énergétique fondamentale pour lutter contre le
vieillissement métabolique…..

Lire la suite : http://www.irbms.com/prescrire-conseiller-activite-physique

 

Comment bien pratiquer

En guise d’échauffement, commencez par des activités légères, telles que désherber ou cueillir la récolte de la journée.

Evitez de faire la même activité pendant un temps prolongé.

Ainsi bêcher une demi-journée est idéal pour provoquer lassitude, dégoût et courbatures ! Il est préférable de diversifier les activités pour varier le travail des groupes musculaires mis en jeu et garder toujours le plaisir de jardiner sans pénibilité. Diversifier vos plantations est une astuce pour également devoir diversifier ses activités !

Evitez le port de charges lourdes pour préserver votre dos. Utilisez plutôt une brouette qui sollicitera vos muscles et votre squelette plus modérément sans être agressif sur le rachis.

 

Adaptez votre alimentation

Quelques précautions alimentaires permettent d’améliorer la tolérance de vos activités de jardinage même pour des activités légères. Il est essentiel d’éviter la déshydratation source de fatigue et de courbatures du lendemain.

Ne partez pas au jardin sans votre bouteille d’eau ! Toutes les eaux sont bonnes, mais il est préférable de boire des eaux minéralisées par temps chaud lors des activités prolongées. Il faut boire souvent et par petites quantités régulières.

En cas de fringale, lors des activités prolongées ou les travaux les plus éprouvants, privilégiez les produits sucrés et vitaminés, facilement transportables et emballés hermétiquement ne nécessitant pas une hygiène parfaite des mains. On peut ainsi proposer une barre céréalière, une briquette de jus, une compote à boire ou du pain d’épice en portions individuelles préemballées.

N’hésitez pas à faire une pause et vous restaurer chez vous avec des produits plus accessibles, après un lavage soigneux des mains.

 

Pour en savoir plus :

Attention au soleil et à la chaleur qui sont vos ennemis.

Protégez-vous avec un large chapeau, n’oubliez pas la crème protectrice solaire et la bouteille d’eau à portée de la main pour vous hydrater régulièrement.

Prenez garde à vos postures, en gardant le dos bien droit. Si besoin, pour les travaux à même le sol, travaillez assis sur les genoux ou sur un support (bordure, bûche).

 

Les dangers de votre jardin

Les intoxications par les plantes sont rares ; toutefois, soyez prudents et éduquez vos enfants ou petits-enfants à bien connaître vos jardins et potagers.

C’est ainsi que toucher certains ficus puis se frotter les yeux entraîne de graves brûlures. Évitez les baies de sureau, d’if, de chèvrefeuille, de vigne vierge ou autres lierres, attention aux graines de cytise, lupin et autres aconit et aux troènes dont les fruits en grappe sont dangereux. Attention au fruit du muguet ou aux boules de houx. Éloignez-vous des plantes cactées car les épines sont agressives. Les orties provoquent des réactions allergisantes et de l’urticaire.

Stockez engrais et autres produits chimiques hors de portée des enfants. Attention aux champignons qui représentent le plus grand danger d’intoxication et de consultation aux centres anti-poisons (pour obtenir le centre passez par le SAMU 15 ou en direct, si vous connaissez le numéro du centre le plus proche de votre domicile).

 

Eloignez les dangers

Bien utiliser ses outils de jardinage

Tous les outils à moteurs, thermiques ou électriques doivent être utilisée avec précaution. Plaies, blessures,doigts arrachés et pieds coupés conduisent de nombreux jardiniers aux urgences ( N° tél. : 112 ,15 ,18 ).

Essence : Ne fumez pas lors des pleins et faites ces derniers en plein air. Attention aux niveaux sonores de certaines machines, des arrêtés municipaux précisent certaines interdictions.

Electriques : Vérifiez la source d’alimentation et travaillez sur une surface isolée et jamais nus pieds. Vérifiez souvent le bon état de vos câbles d’alimentation et évitez les rallonges non étanches même par temps sec.

Tondeuses, débroussailleuses, tronçonneuses : Source de tous les dangers. Attention aux projections de débris de coupes ou de pierres. Le port de chaussures de sécurité est recommandé ou du moins en cuir. Toujours vérifier que les appareils sont à l’arrêt avant toute intervention technique Protection des mains et des yeux. Toujours éloigner ses enfants .Attention à votre équilibre.

Terminez votre jardinage par des activités légères, pour favoriser un retour au calme. L’arrosage de vos cultures est idéal pour finir votre séance. Pour les travaux les plus pénibles, comme le bêchage, l’élagage des arbres et arbustes, limitez votre activité à un temps assez court pour ne pas finir épuisé. Rien ne vous impose de finir le jour même !

 

 Pensez à vos vaccins

La vaccination antitétanique doit être à jour car on meurt encore en France du tétanos qui peut se développer après une simple piqûre de rosier.

Terminez votre jardinage par des activités légères, pour favoriser un retour au calme. L’arrosage de vos cultures est idéal pour finir votre séance. Pour les travaux les plus pénibles, comme le bêchage, l’élagage des arbres et arbustes, limitez votre activité à un temps assez court pour ne pas finir épuisé. Rien ne vous impose de finir le jour même !

 

Les étirements du jardinier

La pratique de quelques étirements aide au retour au calme de votre organisme après la séance de jardinage. Il ne s’agit pas de faire des étirements « sportifs », mais bien de soulager vos articulations et muscles, lever les pressions articulaires, retrouver une souplesse musculaire par quelques postures très simples. Les étirements apparaissent d’autant plus justifiés pour les activités pénibles (bêchage, élagage des arbres arbustes…).

Conclusion

Jardiner c’est le bien-être au quotidien, attention qu’il ne tourne pas au cauchemar en ne respectant pas quelques principes de prudence ! Bougez c’est la santé !

 

Retrouvez les bienfaits des activités physiques, les bonnes pratiques pour votre santé, dans : « A vos marques, prêts, Bougez ! Et Sportifiez vous ! » Des Dr Patrick Bacquaert et Frédéric MATON, Ed. Chiron

publicité

Fermer