Publicité

Mieux connaître la pratique… du Roller

Mieux connaître la pratique du Roller
Le roller peut apparaître comme n’étant pas, à priori accessible à tous, car cette activité nécessite un bon sens de l’équilibre et une bonne acquisition technique du mouvement mais avec un peu d’enthousiasme, l’apprentissage est relativement rapide, de plus de nombreuses associations proposent des formations pour vous initier ou vous perfectionner. Le Roller est un bon moyen de « bouger plus », dans vos déplacements de tous les jours, quand votre destination est trop proche pour y aller en vélo et trop éloigné pour y aller à pied. C’est une activité très ludique, qui se pratique seul ou en groupe. Les randonnées en ville en sont un bon exemple et regroupent le week-end plusieurs dizaines à plusieurs centaines de personnes. Ces randonnées permettent de sillonner les villes en compagnie de vos amis, votre famille, de rencontrer d’autres pratiquants aussi amateurs ou aussi perfectionnés que vous, le tout dans une ambiance sympathique. Les femmes sont un peu plus nombreuses que les hommes à pratiquer le roller qui séduit surtout la jeune génération (12-20 ans).

Les différentes pratiques

(Source : Fédération Française de Roller Skating)

Le Roller Acrobatique

s’est ouvert à de nouvelles disciplines pour répondre à l’explosion des pratiques urbaines. Tout en développant le slalom et le saut, ses deux disciplines fondatrices, elle a donc accueilli le street en 1997, la rampe en 1999, et le bowl en 2003. La structuration internationale de ces sports, la création d’un Brevet d’Etat d’éducateur sportif spécifique (en 1998), et l’engouement des collectivités pour la création de rollerparks ouvrent des perspectives de développement prometteuses pour l’avenir de ces jeunes disciplines.

Le patinage artistique

est l’une des plus anciennes disciplines de la Fédération Française de Roller Skating, les premiers clubs français datant du début du siècle dernier. Il se pratique en individuel, en couple artistique, en couple danse ou bien en groupe dans le cas du patinage synchronisé et prend des dimensions différentes suivant la spécialité. Ce sport à haute motricité allie la technique et l’expression chorégraphique sur un thème musical, et nécessite des qualités physiques et psychologiques élevées. Extrêmement spectaculaire, ce sport apporte à ses pratiquants de grandes sensations de glisse et de vitesse. Pratiquée par les hommes et les femmes, en individuel ou par équipe,

la course

propose de nombreuses épreuves allant du 200 mètres contre la montre au 70 kilomètres… Depuis l’émergence du roller en ligne, les courses populaires se sont multipliées. En effet, la course sur route rassemble de plus en plus d’adeptes. Tirée par les performances de l’élite, la course sur route permet à chacun de se mesurer et de se tester. Organisés en équipes, les meilleurs athlètes se disputent les podiums pendant que la masse des pratiquants suit à son rythme. Reconnu discipline de Haut Niveau par le Ministère des Sports,

le Roller In Line Hockey

est un sport collectif en plein essor offrant un jeu spectaculaire. Agiles sur leurs rollers, habiles avec leur crosse, les hockeyeurs manient le palet et s’affrontent dans des rencontres empreintes de rapidité et de tactique, privilégiant la finesse à la dureté physique.

La randonnée

n’est pas une discipline de compétition de la F.F.R.S et peut se pratiquer seul, entre amis ou en famille. Elle est présente à la Fédération depuis 1996 et ne cesse de se développer pour franchir bientôt la barre des dix mille licenciés. Reconnu discipline de Haut Niveau par le Ministère des Sports,

le Rink-Hockey

est un sport collectif très rapide pratiqué au masculin et au féminin. Alliance d’adresse et de technicité, ce sport procure beaucoup de plaisir aux amateurs de vitesse et de sensations fortes. Depuis la base jusqu’à l’élite, le hockeyeur doit s’attacher à développer sa vitesse d’évolution et sa dextérité, mais aussi sa vision du jeu. Sport collectif de petit terrain favorisant les contre-attaques, le Rink-Hockey développe un jeu très tactique qui offre un spectacle réjouissant. Partez vous aussi à sa découverte et devenez un adepte.

Le skateboard

est un sport qui à été inventé dans les années 50 en Californie par les surfeurs, qui durant une longue période sans vagues ont apposé des roues sous leur planches. Longtemps utilisé comme simple mode de déplacement, il est aujourd’hui pratiqué sur des espaces aménagés (skateparks, rampes) et les sensations de liberté qu’il procure attirent de plus en plus de jeunes. En loisir ou en compétition, ce sport-passion développe des capacités d’équilibre, de puissance, fait appel à la créativité technique et favorise l’épanouissement individuel. Longtemps considéré comme un phénomène de mode, le skateboard est aujourd’hui un sport reconnu à par entière au sein de la Fédération Française de Roller Skating.

Apparues pour la plupart il y a une trentaine d’années,

les disciplines de Descente

connaissent un regain de notoriété depuis les années 90, les premières compétitions officielles datant de 2002. Le nombre de pratiquants de ces sports en loisir augmente, que ce soit pour se déplacer en ville, descendre des petites pentes ou participer à des événements « freerides » sur route fermée organisés par les associations de descente.

Les dangers de pratique

Il existe deux dangers principaux lors de la pratique du roller :
– Le risque de collision, soit avec autrui, soit avec des obstacles de votre environnement. Ces collisions peuvent induire des lésions d’entorses ou de fractures si l’apprentissage n’est pas correct ou en absence de port de protection.
– Le risque de chute est la cause principale des accidents causant essentiellement des lésions de rotule (contusion, fissuration) ou de poignet (fracture, entorse). Ces lésions peuvent survenir pour de petits traumatismes.

Protégez vous !

Mieux connaître les accidents causés par les chutes

En dessous de 10 ans : > Contusions du crâne et plaies de la face (donc obligation de porter un casque) De 10 à 14 ans : > Fracture du poignet et de l’avant bras (donc protection et bonne technique) De 15 à 19 ans : > Lésions des membres inférieurs et plaies (donc contrôle de sa vitesse) Au dessus de 20 ans : > Luxations, entorses et fractures de tout le corps (donc pas de pratique sans protection)

Les numéros d’urgence sont : le 15, le 18 ou le 112 (N°européen sur portable)

Nutrition adaptée : Roller et diététique gagnante L’effort ne justifie pas un apport énergétique spécifique. L’équilibre alimentaire au quotidien permettra de répondre à la dépense correspondante. Seule l’hydratation est importante et justifie d’emporter une petite bouteille d’eau dans un sac à dos pour les randonnées de deux heures.

L’utilisation d’une ceinture porte-bidon (petites gourdes fixées sur une ceinture élastique), spécialement conçue pour la pratique sportive, est également préconisée, car elle évite le déséquilibre éventuel causé par le poids d’un sac à dos. Les adaptations concernent le repas de récupération qui correspond généralement à un dîner tardif car ces randonnées se terminent souvent tard. La récupération demande un repas structuré avec notamment un apport énergétique par un féculent. Mais l’heure tardive n’incite pas à consommer pâtes, riz, ou autres glucides lents. L’alternative à ce repas de récupération est un potage de légumes avec pommes de terre pour corriger l’hydratation, tout en apportant des glucides, des oligo-éléments, tout en restant digeste. On peut également proposer du jambon avec crudités, quelques légumes poêlés, une salade composée… Ce repas digeste se terminera par un dessert léger, type fruit ou laitage.Ne vous privez pas d’un dessert pâtissier si le contexte convivial de la soirée vous y invite, à condition de rester raisonnable. Le restaurant fait parfois partie de la convivialité de la soirée. Régalez-vous, faites-vous plaisir, sans forcément chavirer dans le gargantuesque

Et le dopage ?

Il est dangereux de prendre des produits stimulants même lors d’une sortie sans but compétitif. L’effort doit être adapté à vos possibilités, la fatigue est un facteur limitant naturel. Pour les compétiteurs consultez : www.ledopage.fr

A lire :

Les boissons énergisantes sont-elles dangereuses pour la santé des sportifs ?

Retrouvez les bienfaits des activités physiques, les bonnes pratiques pour votre santé, dans : « A vos marques, prêts, Bougez ! Et Sportifiez vous ! » des Dr Patrick Bacquaert et Frédéric MATON, Ed. Chiron.

Les conditions de pratique

Pour limiter les risques de blessures, il faut d’abord maîtriser sa pratique : à commencer par savoir s’arrêter et être capable d’éviter un danger imprévu ! Attention :
– Ne pratiquez jamais sans protection, au niveau des genoux, poignets, et coudes. Le port d’un casque doit être conseillé chez l’enfant, en cas de pratique acrobatique ou même par simple prudence élémentaire…
– Ne programmez pas un trop long parcours sans entraînement préalable.
– Evitez d’écouter de la musique en pratiquant le roller. La mauvaise perception des bruits environnants vous empêche d’appréhender un éventuel danger inopiné.
– Attention au risque d’ampoules aux pieds, si vos rollers sont mal réglés ou si votre séance est trop longue.

Résumé

A Vos Marques , Prêts… Bougez ! Une fois la phase d’apprentissage acquise, seul ou auprès d’association spécialisée, le roller devient un moyen de se déplacer au même titre que le vélo ou la marche et aide à diversifier et augmenter votre pratique physique quotidienne.

Pour en savoir plus :

Roller et voie publique (pdf, 1 page, 25 Ko). Randonnée rollersur route excluant tout classement, soit en fonction de la plus grande vitesse réalisée, soit d’une moyenne imposée sur une partie quelconque du parcours, et se déroulant dans le respect strict du code de la route. Les départs sont échelonnés par des petits groupes d’une vingtaine d’individus maximum. Attention, certains rassemblements peuvent regrouper plusieurs milliers de participants.

La pratique en plein air, en compagnie de vos proches, la sensation de vitesse, rend cette activité particulièrement agréable. Le port d’un casque et de bonnes protections articulaires restent essentielles. La connaissance et le respect du code de la route apporteront une plus value sécuritaire pour la pratique de ce loisirs afin d’éviter les collisions pouvant induire de graves séquelles. A consulter : www.ffrs.asso.fr

publicité

Fermer