Publicité

Tendinite du cycliste : syndrôme de l’essuie-glace

La tendinite du genou

La tendinite du genou

Sous ce terme original se cache une dénomination plus scientifique du Syndrome de la bandelette ilio-tibiale.

La pratique du vélo n’est pas sans danger. En effet les chutes ou les accidents de la circulation peuvent provoquer des traumatisme mais la répétition des sorties est aussi responsable de l’apparition de douleurs ,tendinites et autres pathologies…..

 

Pratiqué par beaucoup de passionnés, le cyclisme recence bon nombre de blessures, tout comme la fracture de la clavicule.

Connaissez-vous la bandelette ilio tibiale ?

La bandelette ilio tibiale est une large bande fibreuse qui descend le long de la face externe de la cuisse.

En haut, au niveau du bassin, elle correspond à la prolongation d’un muscle (Tenseur du fascia Lata), mais également d’une membrane (aponévrose fémorale superficielle) directement en relation avec les muscles fessiers.

Cette bandelette est perceptible sous la peau. Elle descend vers le genou pour contourner sa face externe et aller s’insérer sur un relief osseux sur le tibia (tubérosité de Gerdy). Le rôle de cette bandelette est de stabiliser et renforcer le compartiment externe du genou.

Lors des mouvements de flexion extension du genou, l’insertion basse pivote d’avant en arrière sur la face externe du tibia, et frotte contre la tubérosité osseuse, source d’inflammation du tendon.

Comment survient cette tendinite ?

>>>>>Début progressif et insidieux ( peu de douleur au début)

Le signe révélateur : La  douleur de  la face externe du genou survenant lors des sorties

Puis douleurs dans la vie courante dont à la montée et la descente des escaliers

Ce que le médecin doit rechercher ?

  • Absence de signe ligamentaire ou méniscal.
  • Absence d’arthroses ou d’usure précise du cartilage
  • Révéler la douleur grâce au test  Renne qui consiste à réveiller la douleur par un appui unipodal genou fléchi à 30/40°.
  • Rechercher certaines anomalies morphologiques telles que le genu varum/valgum représentent des facteurs de risque, et devront être identifiées pour envisager une correction orthopédique.

Les traitements

  • Respecter un repos sportif relatif, parfois une simple diminution du kilométrage dans les stades précoces.
  • Mettre du froid
  • Faire de la physiothérapie
  • Massages profonds et transverses (MTP)
  • Faire des étirements
  • Les infiltrations ?

Attention à la législation dopage « Pour les cas de tendinopathie, la demande d’autorisation d’utilisation à des fins thérapeutiques doit comprendre :

  • le compte-rendu d’imagerie médicale,
  • une copie des ordonnances antérieures correspondant à la même pathologie,
  • la prescription des moyens de contention ,
  • le détail de la prescription d’antalgiques et d’anti-inflammatoires non stéroïdiens. »

Le saviez-vous ???

Ce syndrome peut être aussi révélateur d’une technopathie, en rapport par exemple avec une position ou une hauteur inadaptée de la selle qui accentue l’angle de fermeture du genou en flexion. Il peut s’agir également d’une rotation exagérée du tibia sous le genou par des cale-pieds mal réglés.

Bref demandez conseil à votre spécialiste vélos !!!!!!!!!!

N’hésitez pas à consulter notre article dédiée à la bonne pratique du cyclisme

Retrouvez les bienfaits des activités physiques, les bonnes pratiques pour votre santé, dans : « A vos marques, prêts, Bougez ! Et Sportifiez vous ! » Des Dr Patrick Bacquaert et Frédéric MATON, Ed. Chiron

 

Ne partez pas sans lire sur notre site :

publicité

Fermer