Publicité

Les accidents

Les urgences

Les urgences, numéros à connaître !

L’accident musculaire ou articulaire  est toujours « un peu bête » souvent inattendu mais toujours handicapant.

L’été, l’on prend quelques fois des risques inhabituels pouvant nous conduire aux urgences d’un hôpital mais nous pouvons aussi être victime d’un simple jeu en famille ou d’un accident de bricolage ou jardinage.

Devant tout accident il faut être calme et évaluer la gravité et voir s’il faut ou non appeler les services d’urgences :

Toutes urgences à partir de tous les téléphones portables : 112

Urgences médicales SAMU  :15

Pompiers et lutte contre les incendies : 1 8 

Police : 17

SOS médecins : 3624

Enfance maltraitée : 119

Enfants disparus : 116 000 

De nombreux autres N°d’urgences sont à votre disposition

 

Conseils du pro : comment réagir en cas d’accidents

Garder son calme et rassurer le blessé

Connaitre les N° d’urgences

Appliquer le protocole « GREC »

  • G comme glace : mettre du froid en appliquant des glaçons placés dans un linge sur la zone traumatisée. La bombe de froid est a utiliser avec précautions pas de glace directement sur la peau
  • R comme repos ou immobilisation
  • E comme élévation
  • C comme compression

Ne pas faire :  masser, mettre du chaud, mobiliser pour voir si ça fait mal, s’affoler et crier « au secours »

Les accidents cardiaques et la mort subite

Les accidents cardiaques

En Europe, chaque année, on recense 700.000 arrêts cardiaques entraînant une mort subite.

Un certain nombre de ses arrêts cardiaques provoquant le décès du patient ou du sportif pourrait être évité grâce à une nouvelle prise en charge et une sensibilisation de l’ensemble de la population à la réalisation du geste qui sauve : le massage cardiaque externe.

 

Quelques cas fréquents de traumatismes !!!

  • L’entorse de la cheville : on se tord le pied et on ressent une douleur plus ou moins vive ,on voit un gonflement et une ecchymose (bleu) – Attention aux « craquements »

La conduite à tenir mettre du froid et immobiliser (protocole GREC) puis consultez votre médecin qui  proposera radio voir IRM puis une Immobilisation, rarement  un plâtre ou  la chirurgie

  • Les accidents musculaires : Le tennis-leg ou déchirure du mollet est un accident relativement fréquent décrit fréquemment chez les joueurs de tennis au delà de la quarantaine survenant sous forme d’un coup de fouet brutal avec un véritable claquage du mollet au niveau du jumeau interne. On peut le décrire comme un coup de tonnerre dans un ciel serein.

Il ne faut pas masser mais mettre du froid et immobiliser

  • Les accidents tendineux :  Age : entre 30 et 40 ans • coup de poignard dans un ciel serein, chez le sportif, quel que soit son niveau de pratique, mais plus souvent retrouvé chez l’occasionnel qui pratique de façon inadaptée, lors d’un
    démarrage, d’un saut, ou d’une impulsion –  pas de choc direct

La rupture partielle d’un tendon peut après la douleur initiale s’arranger assez vite; si vous ressentez une gêne quelques jours après consultez votre médecin.

  • Les entorses du genou : en vacances au foot entre copains ,spontanément en pleine course, ou plus rarement lors d’un shoot dans le vide, afin d’éviter un adversaire ou lors d’un « tacle assassin ». A noter que les femmes sont plus sensibles aux entorses du genou .
  • Les fractures du pied et des orteils : en jouant pieds nus sur le sable ou en cognant un meuble – Choc et douleur vive – Ne  pas essayer la marche « pour voir » – Se méfier des fractures de fatigue ( lors de randonnée inhabituellement longue) – Mettre du froid et aller faire une radio
  • Traumatisme du poignet :  Par chute sur la paume de la main ou en vélo mais aussi par choc direct ou d’un ballon – Attention aux lésions graves de diagnostic difficile comme la fracture du scaphoïde
  • Le coude:  Chute et choc direct en jouant surtout chez l’enfant, attention aux chutes de trampoline – Il est toujours difficile d’évaluer la gravité, nous conseillons de consulter un  médecin. Chez l’enfant, comparez l’autre côté pour avoir une idée de l’importance musculaire
  • Traumatisme de l’épaule : Accident par chute direct à pied ou en vélo. Il  y a beaucoup de possibilités de se blesser : fracture, luxation de l’épaule ,luxation acromio-claviculaire, fracture de la clavicule. Se méfier des lésions associées. Prise
    en charge d’un traumatisme : Immobilisation , repos et glaçage

Examen clinique par un médecin –  Demande de bilan d’imagerie

Le  saviez-vous ???  Les sources de  froid

  • Vessie de glace
  • Glaçons
  • Eau glacée, torrent de montagne
  • Eponge froide
  • Bombe de froid ( attention aux brûlures cutanées)
  • Cold Pack spontané ou du congélateur

Ne pas utiliser des baumes au menthol qui ne sont pas des sources de froid ou autre pommade à sensation de froid.

 

Retrouvez les bienfaits des activités physiques, les bonnes pratiques pour votre santé, dans : « A vos marques, prêts, Bougez ! Et Sportifiez vous ! » des Dr Patrick Bacquaert et Frédéric MATON, Ed. Chiron

 

 

publicité

Fermer