Notre partenaire

L’Eté, le temps des Salades ?

Les salades

Pauvres en énergie, les salades vertes n’en sont pas moins riches en vitamines

Dépourvues de graisse et d’une grande pauvreté en glucide, les salades vertes représentent un apport calorique très faible.

Si elles sont pauvres en énergie, les salades vertes n’en sont pas moins riches en vitamines et oligoéléments, en particulier en vitamine B et C. S’y ajoute la présence de fibres alimentaires qui contribuent au transit intestinal et à la prévention de certains cancers.

Il faudra essayer de diversifier le choix en salade, et ne pas manger toujours la même espèce.
Chaque espèce a sa particularité, avec des saveurs multiples, mais également des différences dans les apports en nutriments.

C’est par exemple le cas de la mâche très riche en calcium, ou du cresson riche en calcium et vitamine A.

 

 

Savoir les agrémenter !

Profiter du faible apport calorique pour agrémenter les salades de divers aliments pour renforcer le goût, et les apports nutritionnels :

L’assaisonnement est conseillé, non seulement pour une question de goût, mais aussi parce que la présence d’acides gras favorise l’absorption des micronutriments.
Il faudra privilégier les huiles végétales, tournesol, olive, ou colza. Ces huiles sont riches en acides gras essentiels, mais également en vitamine E.

Certaines plantes aromatiques ne servent pas qu’à enrichir le plat de leurs saveurs. On oublie trop souvent qu’elles sont riches en nutriments, comme le persil riche en Calcium (200mg/100g), les échalotes en antioxydants.

Les fruits oléagineux, noix, noisettes, pignons de pin, apporteront eux aussi des acides gras essentiels, des oligoéléments complémentaires. N’hésitez pas à agrémenter vos salades d’aliments protéinés, tels que les crevettes, miettes de crabe, thon, poisson froid, dés de jambon… Pour la composition de vos salades, sachez diversifier les ingrédients pour obtenir un repas équilibré, source de glucides, lipides essentiels, et protéines.

Les salades « glucidiques » !

Les températures estivales n’incitent pas toujours à la consommation de féculent, élément pourtant indispensable pour la restitution des stocks énergétiques en glycogène.

N’oubliez pas que les féculents se déclinent également en salades : salades froides de lentilles persillées, salades de pâtes, de blé, agrémentées de légumes pour les propriétés décrites ci-contre (tomates, poivrons, olives…).

Ne partez pas sans lire sur notre site :

publicité

Fermer