Publicité

Mal de Dos et Sport : Le Cyclisme

Mal de dos et cyclisme

Mal de dos et cyclisme

La pratique d’un sport peut provoquer des douleurs rachidiennes aiguës ou chroniques directement liées à l’exécution d’un geste sportif.

La pratique du sport ou d’une activité physique et sportive peut provoquer des lésions ou au contraire aggraver des pathologies déjà existantes.

Le cyclisme est un sport porté sauf lors de pratiques de cyclocross, ou lors de la mise en place de son vélo sur les porte-vélos, voitures ou garage.

Il n’existe donc pas lors de la pratique du cyclisme de contre-indications liées à des chocs directs avec le sol ou des micro-traumatismes répétés en dehors bien entendu des chutes.

Il faut distinguer toutefois la pratique du cyclisme avec vélo classique ou en VTT. Toutefois, une bonne position et un bon réglage permettent au cycliste de ne pas avoir une position pouvant induire des pathologies lombaires.

Les lombalgies sont plus souvent dues à des insuffisances de préparation musculaire, à des mauvais réglages ou au contraire à des pratiques intempestives de VTT sur des sols accidentés.

Seule une inégalité importante des membres inférieurs peut provoquer un déhanchement lors du pédalage. Il existe aujourd’hui des techniques mécaniques qui permettront de limiter les inconvénients de cette inégalité de longueur des membres inférieurs.

La prévention : Une bonne préparation doit toutefois être respectée, avec la pratiqued’étirements avant et après la sortie, et un travail de renforcement musculaire adapté régulier.

L’entraînement doit être progressif en durée et en intensité, lié à ses propres capacités physiques. Votre médecin pourra vous aider à mieux gérer votre sport et surveiller votre santé sportive.

Pour en savoir plus, demandez notre diaporama dédié

 

Extraits du diaporama « Les étirements, facteurs de réussite »

 

publicité

Fermer