Publicité

Malaise Vagal, Hypotension d’effort et malaise à l’effort

MALAISE VAGAL :

Hypotension survenant à l’effort, lors d’une fatigue anormale ou de circonstances inhabituelles comme la chaleur.
Il ne faut pas confondre ce malaise avec la mort subite à l’effort même si le tableau initial peur faire craindre le pire avec une réelle perte de connaissance.

Origine du malaise :
Le cœur s’accélère à l’effort provoquant une tachycardie amenant de l’oxygène aux muscles et au cerveau
Pour bien battre le cœur est régulé par le système sympathique dont le nerf « vague ». C’est grâce à cette régulation que l’on peut vivre normalement.

Lors d’un effort le nerf vague peut « s’emballer » et trop ralentir le cœur, celui-ci ne fournit plus l’oxygène nécessaire aux muscles et au cerveau et c’ est le malaise dit « vagal » par hypotension artérielle.

• HYPERTHERMIE D’EFFORT :

Lors de la pratique d’un effort, par temps chaud il s’agit d’un « véritable coup de chaleur » survenant lors d’un effort prolongé par temps chaud et/ou ensoleillé, s’accompagnant d’une fièvre importante et de douleurs musculaires. Cet accident peut être gravissime ; il faut immédiatement refroidir le sportif, en le mettant à l’ombre, en essayant de l’aérer, d’utiliser toute source de froid disponible et le réhydrater. L’appel des secours est toujours indispensable

Conditions de survenue :

– chaleur
– fatigue
– hypoglycémie
– fin d’effort maximal plutôt chez l’hommes qui a trop forcé (dans ce cas, il y a des signes précurseurs comme nausées, vomissements, bourdonnements d’oreille, etc)

Conduite à tenir :

Repos immédiat, on calme et on allonge la victime les jambes surélevées, on s’assure qu’il ne s’agit pas d’une mort subite et on appelle les secours : 15, 18 ou 112

Ne partez pas sans lire sur notre site :

publicité

Fermer