Notre partenaire

Manger pour mieux bronzer !

La carotte

La carotte, idéale pour faciliter le bronzage !

Le bronzage est une défense naturelle de la peau face à une exposition aux UV. La peau fabrique un pigment de couleur brune, la mélanine, qui s’accumule, et qui joue un rôle de barrière face au rayonnement solaire.

 

Bronzage et risques pour la santé du sportif !

Lorsque l’exposition aux UV est trop intense ou prolongée, cette stimulation devient trop forte et donne une brûlure « le coup de soleil », qui correspond déjà à la survenue de lésions cellulaires (desquamation ou autres dommages selon le degré de brûlure).

Les UV induisent l’apparition de radicaux libres, qui provoquent des mutations de l’ADN, modifiant la structure et le fonctionnement des cellules, source d’un vieillissement prématuré de la peau (rides, tâches indélébiles…) et de nombreux cancers.

Ce risque cutané chez le sportif reste trop souvent négligé, alors qu’il est bien réel dans les disciplines extérieures, en particulier les sports d’eau, où la réverbération de l’eau amplifie l’effet délétère du rayonnement UV. Les disciplines de
longues distances (marathon, cyclisme, triathlon) sont également exposées

 

Le saviez-vous ?

Les signes d’alertes:

 Les cancers baso-cellulaires :

  • bouton d’aspect irrégulier grossissant lentement avec une couleur variant aussi progressivement
  • petite blessure qui ne guérit pas ou qui réapparaît souvent au même endroit
  • petite zone ressemblant à une cicatrice avec démangeaisons ou douleur

 Les cancers spino-cellulaires :

  • croûte bourgeonnante pouvant finir par saigner

Les mélanomes apparaissent au départ comme des grains de beauté avec une pigmentation qui change de couleur ou de forme. Attention à l’augmentation irrégulière de taille et/ou d’épaisseur

 

Impacts de l’alimentation

– Favoriser la pigmentation de la peau, donc renforcer le « bouclier » contre les UV.

– Limiter la réaction inflammatoire et les conséquences au niveau de l’ADN qui aboutissent à la brûlure et aux lésions cutanées.

– Favoriser la régénération de la peau.

 

Les Antioxydants

Les Caroténoïdes (Lycopène, Béta-carotène), la Vitamine A et E, vont faciliter le bronzage, et augmenter les défenses anti-radicalaires au niveau de la peau et des membranes cellulaires qui la composent. Le Lycopène et l’association Vitamine
E/Béta-Caroténe permettent en particulier de retarder l’apparition de l’érythème du coup de soleil.

Il existe une complémentarité entre les différentes défenses anti-radicalaires cutanées :

  • la Vitamine E augmente la stabilité et l’assimilation de Lycopène, et en augmente le pouvoiranti-oxydant. La biodisponibilité du Lycopène est améliorée par le Béta-Carotène…

Cette complémentarité complexe permet de remettre en cause l’efficacité des supplémentations proposées par certains laboratoires sous le terme (abusif) de « complément nutritionnel solaire ». Encore une fois, l’alimentation diversifiée ou orientée vers les sources adéquates en micronutriments, suffira pour renforcer les défenses anti-radicalaires.

Sources alimentaires : Les Caroténoïdes .

  • La carotte est la championne  des caroténoïdes ,en manger très régulièrement permet d’obtenir un beau teint hâlé mais pensez aussi à : 
  • La tomate : sa couleur est bien prononcée grâce aux caroténoïdes qu’elle contient, elle a donc forcément des effets bénéfices sur votre bronzage ! Et plus accessoirement au melon ,abricot, pêche jaune et
    autres brocolis
  • Pensez aux acides gras essentiels:  Aussi appelés Oméga 3 et 6, ils vont favoriser le renouvellement des membranes biologiques, et la régénération de la peau.Un apport insuffisant, observé dans les régimes restrictifs sévères, s’accompagne souvent d’une sécheresse de la peau et des muqueuses, des phanères cassants, et d’une sensibilité accrue face au soleil, preuve que certains acides gras sont directement impliqués la structure et le fonctionnement des membranes.
  • L’acide Linoleique joue ainsi un rôle dans le maintien de l’intégrité de l’épiderme.
  • Sources alimentaires : Huile de colza, huile d’olive, poissons gras (saumon, maquereau, thon).

Augmenter l’hydratation

Car face au soleil, l’organisme se déshydrate et la peau en premier. Toute exposition solaire justifie d’augmenter ses apports en eau. Cette eau favorisera le bon fonctionnement des cellules de l’épiderme, et la mise en place des moyens de défenses déjà abordés.

N’OUBLIEZ PAS L’INDISPENSABLE ! La quantité de boisson nécessaire à une journée de sport ou d’activités physiques est très variable et représente généralement une consommation d’environ 1 à 1,5 l d’eau en dehors des repas.
Pour faciliter le transport, on conseille de se munir d’une bouteille de petite contenance (750 ml ou 1 litre), afin de ne pas être gêné par le poids du sac à dos. Il vous sera toujours possible de la remplir à un point d’eau potable dans
la journée.( cf gourde développement durable réutilisable).

Retrouvez les bienfaits des activités physiques, les bonnes pratiques pour votre santé, dans : « A vos marques, prêts, Bougez ! Et Sportifiez vous ! »  et « la nutrition des sportifs » des Dr Patrick Bacquaert et Frédéric MATON, Ed. Chiron

**Docteur Fréderic Maton , Président de la société Française de nutrition du sportif, médecin de l’IRBMS, la nutrition du sportif aux éditions Chiron

 

 

Ne partez pas sans lire sur notre site :

publicité

Fermer