Publicité

Mondial 2014 : le passeport FIFA contre le dopage

Say NO ! to doping

Dis Non ! au Dopage

Pour lutter contre le dopage à la Coupe du Monde de football au Brésil, la FIFA a décidé de prendre des mesures exceptionnelles.

Il s’agit d’un suivi longitudinal mis en place pour la première fois dans le football.

Déclaration du directeur médical de la FIFA : « … Nous allons tester tous les joueurs qui participeront à la Coupe du Monde, au moins une fois avant le coup d’envoi des matches… »

Pour être suivis, les joueurs disposeront tous d’un passeport biologique dans lequel seront stockés les résultats des contrôles d’urines et des bilans sanguins.

Des examens vont aussi être faits avant le début de la compétition.

L’évolution du poids, de la taille, et du pourcentage de masse grasse sera également dans le passeport biologique et pourra être comparée à des prélèvements effectués pendant la Coupe du Monde. La FIFA a donc fait en sorte que le Mondial brésilien soit propre et sans dopage.

Dis NON ! au dopage

Pendant la Coupe du monde, chaque équipe recevra des ballons portant le logo « Dis NON ! au dopage » (« Say No ! to Doping »).

Les joueurs seront encouragés à participer à la campagne en utilisant les ballons lors de leur entraînement, puis à les rapporter dans leur pays pour transmettre le message « Dis NON ! au dopage ». La FIFA a aussi produit une vidéo mettant en vedette des joueurs de la Coupe du monde qui disent non au dopage.

Ainsi Le Mercredi 28 Mai 2014  les joueurs de l’équipe de France ont été soumis à un contrôle antidopage diligenté par la FIFA.

La Fifa joue un peu les pionnières dans le fait que son passeport comporte deux volets :

  • Un passeport sanguin pour mettre en évidence la prise d’EPO, les transfusions sanguines et autres méthodes qui améliorent l’endurance ;
  • et  un passeport stéroïdien axé sur la mesure des stéroïdes anabolisants et androgènes excrétés dans les urines.

Tous les échantillons seront envoyés  au laboratoire de Lausanne.
Ce qui promet des sueurs froides à la Fifa pour les rencontres disputées à Manaus ou à Fortaleza.

« C’est un défi« , reconnaît Jiri Dvorak. « Quelques matches sont difficiles mais la majorité des échantillons parviendront au laboratoire en 24/48 heures. Le laboratoire fonctionnera 7 jours/7, 24h/24 avec le personnel adéquat. Pour les matches critiques, nous ferons très attention à ce que tout fonctionne« .

Le saviez-vous ?

Nombre total d’échantillons, échantillons positifs et échantillons positifs pour les anabolisants dans le football par année :

2004 2005 2006 2007 2008 2009
Nombre d’échantillons 22 329 23 478 25 727 28 313 33 445 32 526
Echantillons positifs 76 (0.34%) 74 (0.32%) 89 (0.35%) 102 (0.36%) 78 (0.23%) 68 (0.21%)
Anabolisants 9 (0.03%) 11 (0.05%) 10 (0.04%) 14 (0.05%) 6 (0.02%) 5 (0.02%)
_____________________
Au vu du nombre de joueurs, du calendrier et du pourcentage de tests positifs, le système de tests individuels n’est pas efficace. Les contrôles antidopage réalisés à l’improviste auprès des équipes de l’élite n’ont qu’un effet dissuasif. Dans les catégories inférieures du football, l’éducation et la prévention doivent être les principaux outils de la lutte antidopage. Sources : La lutte contre le dopage dans le football  (fifa.com).

En savoir plus :

Le football sport roi de la planète peut-il échapper au dopage ?
Les Cyclistes et les Produits Dopants

 

  • Prévention Dopage Lille/Wattignies

    Ampd
    L’Antenne Médicale de Prévention du Dopage est à l’écoute du public pour informer et conseiller (+ d'infos) :

    Téléphone : 03.20.62.08.17
    Courriel : sos@ledopage.fr
    Consultation : sur rendez-vous.
  • Tous concernés par le Dopage !

    > Brochure version papier : commander

    > Brochure version Pdf : télécharger

    La prévention du dopage

publicité

Fermer