Publicité

Le Pied du Sportif



Le
pied, élément soutien
du corps humain, reçoit
et répartit la charge du
corps lors de la pratique sportive.
Toutes les pathologies induite
directement ou indirectement par
la pratique du sport peuvent être
regroupées sous le terme
de « Technopathies du sport.
»

 

Les
facteurs favorisant la survenue
des technopathies au pied sont
:

– les formes anatomiques et
statiques du pied,

– la qualité de la chaussure,

– le type du sol,

– le sport pratiqué et
son niveau de pratique,

– la spécialité
et le geste technique,

– ainsi que divers éléments
qui peuvent regrouper l’âge
de la pratique sportive, la
surcharge pondérale éventuelle,
un mauvais échauffement,
ou voire une mauvaise diététique
sportive.

La prévention des technopathies
du pied lors de la pratique
sportive passe donc par une
enquête stricte et précise,
lors de l’interrogatoire du
sportif.

FACTEURS
ETIOLOGIQUES
DES TECHNOPATHIES

ROLE DU SOL :
La pratique du Sport sur un
sol souple limite les micro-traumatismes
et diminue les risques de blessures.
Attention : les pratiques sur
différents types de sols
induisent plus d’inconvénients
que d’avantages en perturbant
la régulation posturale.

ROLE DE LA CHAUSSURE
:

Le sol ne serait rien sans la
chaussure. Depuis la création
des premières chaussures
en caoutchouc par GoodYear en
1839, de nombreuses marques
se sont emparées du marché,
avec des concepts amortissants
plus ou moins révolutionnaires.

Les dernières
études scientifiques effectuées
par le Centre Technique du Cuir de
Lyon montrent que la chaussure réduit
de 30% la charge d’accélération
subie par le corps humain, quelque
soit le sport pratiqué.

Il est donc indispensable de conseiller
des chaussures de bonne qualité
dont la semelle extérieure
sera adaptée au type de sol
rencontré par le sportif. Attention
: à chaque surface correspond
un type de chaussure.

FORME ANATOMIQUE ET STATIQUE
DU PIED :

Il est indispensable d’effectuer un
examen au podoscope classique afin
de dépister les anomalies statiques
du pied : les pieds creux, plats,
varus ou valgus. Toute anomalie nécessitera
la correction par la prescription
de semelles orthopédiques pronatrices
ou supinatrices. Mieux encore, des
semelles thermoformées pourraient
être conseillées en ajout
dans la chaussure de sport, en lieu
et place de la semelle de confort.

La prévention des technopathies
passe donc par la bonne connaissance
de la pratique sportive et par l’investissement
dans un bon matériel sportif.

DESCRIPTION DES
TECHNOPATHIES

LES TECHNOPATHIES PAR SURCHARGE
:

TALALGIE ET TALONNADE

– Douleur aiguë sous-calcanéenne
par chocs répétitifs

– Rôle du Sol

– Semelles trop fines-
– Geste
technique incorrect
– Diagnostic : Surtout clinique

– Traitement : Repos – Correction
semelle/chaussure – Soins locaux

SOUFFRANCES DE L’APONEVROSE
PLANTAIRE :

Sports particuliers : –
impulsions fréquentes – freinage
brusque

– pieds creux, valgus calcanéen

– semelles trop fines

– début douleur à type
tendinite puis rupture si poursuite
de l’effort

– diagnostic : clinique – échographie

– IRM

– Traitement : repos – semelles –
soins locaux – infiltrations – reprise
progressive du sport – pratique des
étirements


LES SYNDROMES COMPRESSIFS :

Ensemble des pathologies compressives
dû au couple pied/chaussure.
– La Maladie de Morton

– Douleur aiguë récidivante
de la face externe d’un orteil
à la face interne d’une
autre (3ème au 4ème)
– Hypoesthésie
– Marche nu-pieds normale
– Douleur à la pression
– Signe de Mudler
– diagnostic : souvent clinique
– traitement : chaussures plus larges,
semelles avec BRC, soins locaux, infiltrations,
– exceptionnellement chirurgie

LES TENDINOPATHIES PAR SURCHARGE
:

Nombreuses et variées.
– Etiologies : Hyper entraînement
– Tendinites
– Tenosynovites
– Subluxations chroniques
– Rupture tendineuse
– Diagnostic clinique : Douleur à
l’effort , oedème, crépitant.
– Echographie
– IRM
– Traitement : Repos, glace, orthèses,
anti-, rééducation et
physiothérapie, infiltrations,
chirurgie.

LES FRACTURES DE FATIGUE
:

– activité intense ou inhabituelle
et répétée
– survenue après un arrêt
de l’entraînement
– rôle important du sol/chaussures/pied/technique
– clinique : douleur progressive avec
augmentation constante de l’impotence
fonctionnelle
– diagnostic : radiologique – scintigraphique
– clef : toujours y penser
– traitement : LE REPOS
– modification de l’entraînement,
décharge, rééducation
et physiothérapie,
rarement immobilisation

AFFECTION DES ORTEILS :
– toutes les lésions pré-existantes
limitent la pratique sportive par
l’apparition de la douleur (hallux
ridigus, hallux valgus, orteils en
marteau ou en griffe)
– traitement : correction par orthèses
adaptées, soins locaux

Le TURF TOE SYNDROME :
Il s’agit d’un entorse
du gros orteil avec lésion
de la capsule articulaire (Football
sur sol synthétique, Escalade,
Judo, Ski Nautique)

– Douleur vive avec sensation
de craquement

– Tuméfaction à
la base du gros orteil

– Diagnostic clinique et radiologique
: recherche d’une fracture ou
d’un arrachement

– Diagnostic différentiel
: fracture métatarsien, sésamoïdite,
goutte

– Traitement : Soins locaux,
froid, strapping, repos de plus ou
moins 4 semaines, décharge
au début

– Danger : évolution
vers l’hallux ridigus douloureux

LES LESIONS
DERMATOLOGIQUES :

Nombreuses : il faut penser à
la nécessité des soins
de pédicurie
– pathologies liées au couple
pied/chaussure
– penser aux chaussettes
– laine ou coton
– tissage de qualité
– taille unique à bannir
– mettre deux paires
– talc

– correction indispensable
des troubles statiques

– séchage appliqué
après la douche

– réguler la transpiration

CONCLUSION

Le pied du sportif est soumis à
de nombreuses contraintes. Chaque
sport va donc générer
ses pathologiques spécifiques.
Une véritable éducation
du sportif est nécessaire pour
lui imposer le choix d’une chaussure
adaptée à son pied.

Le médecin, par la connaissance
de ce couple essentiel pied/chaussure
pourra apporter une aide dans ce choix.

Il ne faut pas toutefois oublier
que quelque soit son âge et
son sexe, le but du sportif lors de
la pratique du sport ou d’une activité
physique est de «prendre son
pied ».

Lire aussi :

 

Notre
Dossier Thématique
:
Partez du bon
pied !

Examen clinique pré-manipulatif de la cheville et du pied
Diaporamas Podologie du Sport
Examen clinique pré-manipulatif de la cheville et du pied
Auteur(s) : Dr Alain Capiod / Version : 2005
Pdf : 8.2 MB / 1474 Téléchargement(s)
Licence : © Reproduction interdite / A usage personnel uniquement
Après traumatisme récent et ancien
Le Pied
Diaporamas Podologie du Sport
Le Pied
Auteur(s) : Dr Alain Capiod / Version : 2007
Pdf : 1.7 MB / 851 Téléchargement(s)
Licence : © Reproduction interdite / A usage personnel uniquement
Les articulations sous astragalienne mediotarsiennes chopart et metatarsophalangienne (lisfranc) et interphalengiennes.

publicité

Fermer