Publicité

Pratique sportive et accidents musculaires

Les accidents musculaires
A
lire également : Traitements
des accidents musculaires

et Les
Déchirures musculaires
.

#
Tous sports

Les crampes du sportif
apparaissent pendant
la pratique de l’activité
sportive. Elles peuvent être
dues à :

– un échauffement
insuffisant

– un geste technique mal
adapté

-une intensité
sportive trop forte

-un défaut de
boisson pendant l’effort


– une insuffisance diététique
et nutritionnelle (manque
d’apport de potassium,
de calcium
ou de magnésium)

– une insuffisance veineuse,
quel que soit l’âge

– une pratique sportive
trop rapprochée comme
un manque
de récupération.

Sur le terrain, il faut s’allonger
et mettre le membre
touché en hyper extension
progressive
et constante.
Il faudra pratiquer, à
la suite de la crampe, quelques
exercices de contraction/décontraction
et boire immédiatement
de l’eau avant la reprise
de l’effort.

Le massage immédiat est
autorisé si on a éliminé
impérativement toute
autre
lésion d’origine
musculaire
.

# TENNIS
(Badminton – Squash)

L’un des accidents
musculaires
les plus
connus peut se produire lors
d’un match de tennis,
avec une douleur très
violente, voire syncopale au
niveau du mollet
. On
appellera cela le « Tennis
Leg
» : il s’agit
d’un claquage
ou d’une déchirure

du mollet (jumeau interne) qui
occasionnera un arrêt
sportif de plus de 30 jours.

# ATHLETISME
(Jogging – Saut –
Courses)

Les sprinters connaissent souvent
ce type d’accident musculaire.
Il s’agit de lésions
en pleine course des ischio-jambiers

(muscles de la face postérieure
de la cuisse). Selon l’intensité,
il peut s’agir d’une
simple contracture ou dans le
cas extrême d’une
déchirure complète.
Plus l’accident est grave
et profond, plus l’athlète
ressent une douleur en
coup de poignard
qui
peut entraîner sa chute
et l’arrêt de l’effort.

# FOOTBALL
(Rugby – Sports Collectifs)

Le claquage du quadriceps
est fréquent, mais peut
se retrouver également
dans la pratique d’autres
sports collectifs. Il s’agit
d’une douleur du
devant de la cuisse
,
avec une gêne à
la marche, survenue essentiellement
lors d’un shoot
mal contrôlé
.
Le repos est indispensable avec
application de glace et compression.

Les massages sont formellement
contre-indiqués
.
La reprise du sport est généralement
permise après 3 ou 4
semaines, selon l’intensité
de la lésion. Se méfier
des complications chez l’enfant.
Dans tous les cas, le
médecin pourra s’aider
d’une échographie
musculaire.

Lire aussi :

 
Rééducation
des blessures
chez le sportif.

Ne partez pas sans lire sur notre site :

publicité

Fermer