Notre partenaire

Prévention des cystites chez la sportive afin de limiter la survenue d’incontinence urinaire

Cranberry, canneberge, airelle rouge ou myrtille

Les canneberges sont utilisées à des fins médicales depuis le début du 16° siècle mais les années 60 ont confirmé leur efficacité comme « anti bactérien urinaire » mais les Canneberges ou Cranberry (en anglais) ne sont pas des anti-infectieux contre la cystite mais par leur action de diminution de la fixation des colibacilles responsables ils jouent un rôle « Tefal » anti adhésive et donc sont efficaces.

L’AFSSA, Agence Française de sécurité des aliments, a déclaré recevable cette allégation mais a condition d’un apport quotidien significatif.

La Canneberge ou Cranberry
Vaccinium Macrocarpon
ou Vaccinium oxycoccus

Petites baies rouges, riches en flavonoides qui limitent la fixation des bactéries, appartenant à la famille des myrtilles, les cranberries appelées aussi canneberges, sont cultivées avant tout en Amérique du Nord .

Les cranberries possèdent toute une panoplie de substances précieuses telles que le potassium, le phosphore, le sodium mais aussi de la vitamine C et d’autres antioxydants.

Selon des chercheurs finlandais dans le British Medical Journal en 2001, boire 2 verres de jus de cranberry chaque jour réduit de 50 % les risques de récidives de cystites chez la femme. Soit 36 mg de PAC.
A consulter : www.canneberge.qc.ca

La Myrtille
Vaccinium Myrtillus

Les fruits de la myrtille sont appréciés depuis la préhistoire. Riches en fibres, ils contiennent de la vitamine C et du fer. C’est surtout une excellente source d’antioxydants et ont une forte teneur en sucre.

Séchées, elles provoquent au contraire la constipation. Prévenir la cystite en préparant une infusion avec
des feuilles de myrtille :

– 2 cuillères à café de feuilles séchées pour un demi-litre d’eau.
– Laissez infuser 10 minutes
– Boire au moins une tasse à thé 3 fois par jour.

L’Airelle Rouge
Vaccinium Vitis-idaea

Plutôt acide et déplaisante crue, elle est agréable
en confitures ou en sauces avec le gibier.

Ses baies contiennent des substances qui empêchent l’adhésion sur les tissus de la bactérie incriminée dans les cystites . La prise régulière de jus à base d’airelles rouges diminuerait de façon importante la fréquence des cystites (AFFSA).

Ne partez pas sans lire sur notre site :

publicité

Fermer