Publicité

Sécurisation des compléments alimentaires pour sportifs

Norme afnor NF V 94-001

Y a-t-il un risque lié au dopage avec les compléments alimentaires ?

Le risque de consommer un complément alimentaire contenant un produit dopant est faible, mais ce risque est bien réel pour plusieurs raisons :

  • Le fabricant lui-même ne s’engage pas sur la pureté de ses produits (absence de normalisation), ce qui évoque un procédé de fabrication non sécurisé.
  • Les C.A. répondent à la législation du pays où ils sont fabriqués, d’où un risque variable selon la pays d’origine.
  • Certains lots peuvent présenter des substances interdites par contamination des chaines de production.
  • Certaines fabrications de C.A. peuvent faire l’objet d’ajout de substance interdite pour en améliorer l’efficacité.
  • Certains composants de C.A. s’apparentent à des substances interdites. Ce ne sont pas directement ces composants qui sont interdits, mais leurs dérivés dans l’organisme qui peuvent positiver un contrôle (Ex: Citrus Aurantium > Synéphrine > interaction avec les amphétamines interdites).
  • Rien n’impose un fabricant de C.A. de respecter le code mondial anti dopage (liste des substances interdites) contrairement aux sportifs.

L’étude sur la sécurisation des compléments alimentaires (étude SFNS 2014) dirigée en 2014 sur les boissons d’effort et de récupération, n’a retrouvé que 7 boissons d’effort sécurisées sur les 15 évaluées, et 4 boissons de récupération sur les 9 testées.

Seule la norme AFNOR V 94-001 permet de certifier l’absence de substance interdite dans les compléments alimentaires ou autres denrées diététiques destinées aux sportifs.

Les données bibliographiques retrouvent plusieurs études évoquant ce risque :

  • Une étude internationale menée en 2001-2002 sur 634 compléments alimentaires retrouvait 15% de présence de stéroïdes, sans qu’ils soient notifiés.
  • Une étude hollandaise menée lors des J.O. de Salt Lake s’est intéressée aux compléments alimentaires consommés par leurs sportifs qualifiés. Sur l’ensemble de la délégation, 69 compléments alimentaires étaient identifiés, dont 14 contenaient des stimulants non spécifiés sur l’étiquette, 12 de la caféine, 3 de l’éphédrine.
  • En 2015 l’étude anglaise sur des compléments alimentaires de prise de masse musculaire, retrouve des stéroïdes anabolisants, sans qu’ils soient notifiés sur l’étiquetage.

Quelle norme de sécurisation choisir ?

La norme AFNOR NF V94-001

Cette norme établie par l’AFNOR depuis 2012 est la seule qui puisse garantir l’absence de substance interdite dans les compléments alimentaires ou autres denrées destinées aux sportifs. Cette normalisation est attachée à un produit et non à un fabricant (ou marque) et répond à un contrôle qualité selon un cahier des charges très strict.

Le saviez-vous ?

  • La norme AFNOR est attachée à un produit et non à une marque !
  • La norme AFNOR ne garantit pas la qualité nutritionnelle du produit !

Le label « Sport Protect »

La société Sport Protect est un organisme certificateur privé. Le label « Sport Protect » vient donc certifier que la norme AFNOR est bien respectée.

Les autres labels

Les labels spécifiques de certains fabricants ne peuvent apporter une garantie suffisante, puisque le cahier des charges est établi par le fabricant lui-même. Cela revient à s’autoproclamer avoir des « produits propres », sans avoir un cahier des charges strict et contrôlé par un organisme indépendant. Il en est de même pour des labels étrangers dont la validation des critères de conformité est peu ou mal connue.

Pas de logo spécifique

Seuls les compléments alimentaires normalisés AFNOR NF V94-001, et éventuellement certifiés, sont sécurisés vis-à-vis du dopage. La normalisation n’a malheureusement pas de logo spécifique. Les produits normalisés AFNOR sont repérables par la notification sur l’emballage « conforme à la norme AFNOR NF 94-001 » ou « Produit conforme à la réglementation antidopage à la date de fabrication du lot ».

Vérifiez la sécurisation de votre complément alimentaire !

La Société Française de Nutrition du Sport (SFNS) propose sur son site, un référencement de tous les compléments alimentaires sécurisés vis-à-vis du dopage :

Vérifiez la sécurisation des compléments alimentaires avant de les consommer. Sachez également les sélectionner en fonction de leur qualité nutritionnelle

Le recours à des compléments alimentaires n’est pas obligatoire, même chez le sportif de haut niveau. Les apports nutritionnels par les aliments courants suffisent pour couvrir les besoins. Les C.A. peuvent se concevoir pour répondre à certaines situations particulières de consommation ou par convenance personnelle. Leur efficacité n’est pas supérieure aux produits alimentaires.

 

 

  • Prévention Dopage Lille/Wattignies

    Ampd
    L’Antenne Médicale de Prévention du Dopage est à l’écoute du public pour informer et conseiller (+ d'infos) :

    Téléphone : 03.20.62.08.17
    Courriel : sos@ledopage.fr
    Consultation : sur rendez-vous.
  • Tous concernés par le Dopage !

    > Brochure version papier : commander

    > Brochure version Pdf : télécharger

    La prévention du dopage

publicité

Fermer