Publicité

Les 3 types de consommateurs de boissons énergisantes

On distingue essentiellement trois types de consommateurs de boissons énergisantes, selon les circonstances et les motivations de consommation :

Une boisson festive des jeunes

C’est initialement le mode de consommation le plus fréquent, dès la commercialisation de ces boissons en 2008. Très prisée des adolescents, étudiants, la boisson a un réel succès en soirées, en discothèques. Victime d’un marketing explosif, les jeunes y voient une nouvelle boisson, originale, autour de laquelle traine une polémique sur ses effets sur la santé et l’autorisation de vente. Cette boisson prend alors une connotation de « produit interdit » qui n’incite qu’à transgresser les recommandations, et ne fait qu’amplifier la consommation.

Les jeunes recherchent dans cette boisson une excitation, une façon de prolonger leur état de veille pour s’amuser jusqu’au bout de la nuit. Cette consommation répond à un besoin de se désinhiber, de potentialiser la fête, voire de s’évader. Ce type de consommation n’est pas dénué de répercussions sur la santé, de troubles du comportement, ce qu’ignorent les consommateurs.

D’autant plus que le contexte festif encourage souvent à associer ces boissons à de l’alcool, malgré les mises en garde des fabricants. Le cocktail devient alors explosif, à l’origine de troubles comportementaux, de comportements dangereux.

Une boisson « excitante » dans le cadre professionnel

Les propriétés excitantes de ces boissons envahissent certains milieux professionnels, et séduisent également les hyper actifs, cadres du tertiaire, traders, chefs d’entreprise, à la recherche d’un produit pour faire face à leur vie surbookée, ou pour tout simplement finir leur journée. Ce sont les mêmes raisons rencontrées chez les chauffeurs routiers, désireux de vaincre la fatigue d’une conduite excessive.

En dehors du milieu professionnel, les propriétés excitantes vont progressivement séduire toutes personnes devant faire face à une tâche difficile.

Les lycéens et étudiants y trouveront un moyen de stimulation intellectuelle, une prolongation de leur état de veille pour travailler tard. Ces boissons vont accompagner les départs des vacanciers pour rouler toute la nuit…

Ces boissons, nouvelles et bénéficiant d’une offre commerciale importante, prennent le pas sur d’autres compléments alimentaires ayant pour but de stimuler, de prolonger l’état de veille.

Une boisson « stimulante pour sportif »

Les sportifs représentent une cible marketing importante. Ils seront eux-aussi victimes de la connotation « stimulante », déclinée en performance sportive, et mise en avant dans les messages publicitaires.

Certains sportifs y recherchent une amélioration de performances, même si cela reste encore à démontrer. Cette attitude est une réelle conduite dopante !

D’autres sportifs chercheront une stimulation, une excitation, une combativité vis-à-vis de l’adversaire dans les disciplines d’équipe ou de combat, ce qui va à l’encontre du fair-play.
L’excitation, la combativité recherchée par certains sportifs peut présenter une dangerosité dans les sports mécaniques.

 

 

  • Flyer prévention :  Boissons Energisantes ou Energy Drinks
    Documents
    Flyer prévention : Boissons Energisantes ou Energy Drinks
    Auteur(s) : IRBMS / Version : 2013
    Pdf : 795.8 KB / 2454 Téléchargement(s)
    Licence :
    Quels risques ? - Energétiques ou énergisantes ? - Changez vos habitudes ?

publicité

Fermer