Notre partenaire

La Pomme

Pomme et sport
Mars – Aliments de Saison Par le Docteur Frédéric Maton

Intérêt de la pomme chez le sportif :

La pomme est le « coupe faim » idéal ! Par sa richesse en fibres, en eau, son faible apport calorique, la prédominance de fructose, la pomme est le meilleur des coupes faim, qui évitera la tentation du grignotage.

En effet, la pomme est peu énergétique, avec un faible taux de glucides. Les sucres sont largement dominés par le fructose, qui élève peu la glycémie, et écarte le risque d’hypoglycémie réactionnelle. Riche en eau, une pomme apporte l’équivalent d’un verre d’eau.

La pomme est riche en fibre, dont certaines vont se « gonfler », ce qui contribue à la satiété. L’avantage nutritionnel du fruit ne repose pas sur la richesse vitaminique, car la pomme en est relativement pauvre. Elle contient une large diversité de vitamines et minéraux, mais en faible quantité, sans spécificité particulière.

Autres propriétés :

De nombreuses études lui accordent une propriété « anti-cholestérol », en association avec une alimentation adaptée. La pomme a une action diurétique, d’une part en raison de son rapport potassium (élevé) / sodium (bas). D’autre part, la présence d’un type de sucre appelé Sorbitol, vient renforcer cette propriété drainante. Les fibres participent au transit et à la bonne santé intestinale. Ces fibres sont habituellement bien tolérées, mais peuvent être agressives sur les intestins fragiles, occasionnant coliques, voire diarrhées.

Conseils pratiques :

– Une petite faim…1 pomme associée à quelques gorgées d’eau !
– En raison de sa richesse en fructose, la pomme peut intégrer l’élaboration des rations d’attente, sous forme de jus de pomme dilué.
– La pomme peut accompagner de nombreux plats chauds, salades composées, pour ainsi augmenter la saveur des mets, et satisfaire les recommandations de 5 fruits par jour.
– Evitez d’éplucher la pomme pour en préserver la vitamine C (passez-la sous l’eau pour en éliminer les impuretés).

publicité

Fermer