Publicité

Les aoûtats

Les aoutats

Attention aux aoutats, vecteurs de plusieurs maladies

L’aoûtat désigne la nymphe d’une espèce de petit acarien de la famille des Trombiculidés : Trombicula autumnalis, appelé aussi rouget ou vendangeon.

La larve de cet arthropode acarien parasite temporairement les organismes à sang chaud et occasionne par ses piqûres des démangeaisons parfois importantes chez son hôte.

Il est vecteur de plusieurs maladies, et de nombreuses espèces animales sauvages ou domestiques, dont le chat, le chien, le lapin, la vache et le cheval, semblent pouvoir servir de réservoir à ce parasite. (Sources wikipedia)

Les piqûres des larves d’aoûtat

Les piqûres de larves d’aoûtat sont en grappe alignées en une série de petits boutons sur la même partie du corps et en particulier au niveau des pieds, des chevilles et des jambes, derrière les genoux, aux bras etc……Surtout aux zones chaudes du corps avec un vêtement serré

La piqure est indolore mais après quelques jours apparaissent des démangeaisons intenses et prolongées à type de brulures ou de sensation de cuisson

La complication : l’allergie cutanée

Comment réagir

Ces petits insectes rouges s’accrochent à la peau et se nourrissent de sang.

Un aoûtat restera au même endroit pendant 1 à 4 jours avant de se détacher lorsqu’il est gonflé de sang.

Le traitement consiste à calmer les démangeaisons avec un anti-histaminique par voie orale et une crème à base de corticoïdes à appliquer sur les lésions.

La prévention

  • Il est présent dans les herbes et les pelouses, près des points d’eau.
  • Ne pas se coucher dans l’herbe  surtout à la fin de l’été et le soir(août, septembre et début octobre).
  • Surveiller vos animaux de compagnie qui peuvent aussi en être porteur
  • Laver vos vêtements à 55 degré

Retrouvez les bienfaits des activités physiques, les bonnes pratiques pour votre santé, dans : « A vos marques, prêts, Bougez ! Et Sportifiez vous ! » des Dr Patrick Bacquaert et Frédéric MATON, Ed. Chiron

publicité

Fermer