Partenariat

Les effets d’une activité physique sur l’organisme

Activité physique

L’activité physique permet de réduire le stress, l’anxiété et lutte contre certains états dépressifs

L’activité physique réduit le risque de maladies cardiaques, de diabète et d’hypercholestérolémie.

Par ailleurs, la pratique d’une activité physique confère à l’organisme une protection contre certains cancers dont le cancer du sein.

Enfin, l’activité physique maintenant l’autonomie des personnes âgées contribue à meilleure intégration sociale.

L’activité physique permet d’obtenir un os de bonne qualité et de réduire les risques d’ostéoporose.

Inactivité et vieillissement

Sur l’appareil locomoteur, l’inactivité :

  • fragilise le squelette et les os
  • diminue l’élasticité musculaire et tendineuse
  • provoque des lésions cartilagineuses et la précocité de l’arthrose
  • amoindrit la masse musculaire
  • diminue le sens de l’équilibre

Sur l’appareil cardio-vasculaire, l’inactivité :

  • provoque un vieillissement du fonctionnement du cœur avec une moindre efficacité de celui-ci
  • favorise l’apparition d’hypertension artérielle
  • favorise l’apparition d’insuffisance cardiaque

Au niveau de l’appareil respiratoire, l’inactivité :

  • diminue les capacités respiratoires
  • diminue les capacités d’endurance
  • favorise l’apparition de l’essoufflement

Sur le système nerveux, l’inactivité :

  • diminue les réflexes ostéo-tendineux
  • diminue l’équilibre
  •  diminue la coordination
  • favorise les chutes

Les bienfaits de l’activité physique

  • baisse le déclin des capacités respiratoires
  • lutte contre le vieillissement cardiaque
  • augmente le débit cardiaque
  • maintient une fréquence cardiaque basse de repos
  • stabilise la tension artérielle
  • lutte contre l’apparition du diabète
  • maitient un bon équilibre du cholestérol
  • lutte contre l’ostéoporose
  • permet de contrôler son poids et d’entretenir une bonne forme physique
  • diminue le stress, l’anxiété et les états dépressifs

Votre ordonnance pour pratiquer l’activité physique

Avant tout effort, il faut demander l’avis de votre médecin et lever les contre-indications. Une prise en charge personnelle est nécessaire.

Le médecin va apprécier votre risque cardio-vasculaire, respiratoire, musculaire, et vous donnera des conseils de pratique.

Combien de fois par semaine ? : 3 fois pas semaine

La durée : de 30 minutes à 1 heure selon l’intensité

Effort conseillé : de 40 à 70% de vos possibilités physiques et physiologiques

Quels types d’efforts :

  • les efforts dynamiques de type endurance ainsi que les efforts à petite charge musculaire pour maintenir une puissance
  • des efforts pouvant maintenir l’équilibre et la coordination
  • ne pas faire d’efforts statiques en poussée

Conclusion

Les activités physiques sont nécessaires pour le maintien en bonne santé. Une pratique du sport dans un club peut être une bonne option afin d’être suivi, conseillé et encadré.

Renseignez-vous auprès de votre mairie. Il existe certainement près de chez vous des structures d’accueil où vous pourrez sans danger, et encadré par des professionnels, pratiquer une activité physique ou un sport sans risque.

Lancez une recherche sur notre site...

Nombre d'articles à votre disposition : 903

Publicité

Dr. Patrick Bacquaert A propos de l'auteur

Consultant en médecine du sport et sport santé ainsi que médecin chef de l’Institut de Recherche en Bien-être, Médecine et Sport Santé (IRBMS). Le docteur Patrick Bacquaert est l'une des grandes figures de la médecine du sport. Il s'est investi dans la promotion du sport santé dans la région Nord Pas-de-Calais. Il œuvre également dans la lutte contre le dopage et s'occupe activement d'un site Internet www.irbms.com dont il est le responsable.

Publicité