Annonces

Phlyctènes aux pieds, ampoules

Ampoules (vésicules liquidiennes) au pied

Crédit photo : Wikipédia.

C’est une lésion banale, mais qui peut devenir rapidement invalidante, car elle empêche le sportif de s’entraîner comme il le souhaite.

Du simple échauffement plantaire, donnant une rougeur sensible, la lésion peut évoluer vers les phlyctènes (vésicules liquidiennes) ou ampoules, avant d’aboutir à une véritable plaie saignante. Ces lésions par échauffement sont accentuées par les frottements. Mais aussi par la transpiration ou l’humidité persistante après un enchaînement d’une épreuve de natation par exemple.

Traitement

Le traitement au stade de la simple rougeur, consistera à « refroidir » la peau après l’entraînement (glace, eau froide). Dés qu’une plaie ouverte est visible, une fois les vésicules rompues, il est conseillé de désinfecter. Il s’agit d’appliquer un pansement colloïdal type « double peau » qui favorise la cicatrisation beaucoup plus rapidement qu’un pansement classique.

Prévention

En prévention, sachez utiliser des crèmes anti frottement, et des chaussettes spéciales « course à pied ». Il existe des crèmes ou préparations pharmaceutiques qui renforcent également la consistance de la peau de la plante des pieds. Certaines d’entre-elles contenant de l’alcool ou du formol sont irritantes et doivent être utilisées avec précaution.

Partagez cet article

  • Qui sommes-nous ?

    IRBMS Prévention sport santé
  • Nos Activités en 2015

    Nos activités en 2015
  • Partenariat

    Partenariat