Publicité

Preston-Lee Ravail (Educateur Sportif DE)

Vous rédigez des articles pour notre rubrique Remise en forme et vous exercez dans ce milieu depuis 1992, entre autres comme formateur dans le cadre des Brevets d’état puis brevet professionnel au sein du ministère de la défense à Fontainebleau et comme conseiller technique national au sein de la Fédération des Clubs et artistiques de la Défense.

1/ Comment avez-vous connu l’IRBMS ?

Cette passion de la remise en forme ma  conduite à rechercher sur Internet des sites d’informations pertinents, généralistes et animés  par des professionnels. C’est donc tout naturellement que j’ai trouvé le site de l’IRBMS.

2/ Que représente le marché de la remise en forme en France aujourd’hui ?

Les salles de remise en forme  représentent un marché important en France. Toutefois même si il  est difficile d’en  donner un chiffre précis, par recoupement entre les différentes sources  on peut estimer raisonnablement que le nombre de salle est en 2010 compris entre 3200 et 3400.

Le nombre de personnes pratiquant la remise en forme et inscrites dans un club est estimé à environ 3 à 5 millions. Il est estimé à 3 350 000 par la Fédération Internationale des Centres de Remise en Forme (The IHRSA Global report 2010) sur un total de 12 à 15 millions de français de plus de 16 ans pratiquant de façon régulière ou occasionnelle la remise en forme dans des structures privées ou non.

Le taux de pénétration du milieu de la forme en France est de 6 à 8 % de la population soit un des plus bas d’Europe (16% en Espagne, 12% en Grande-Bretagne, 8.9% en Allemagne…). Cela peut s’expliquer en partie par un tissu associatif extrêmement concurrentiel.

En moyenne, une salle commerciale a un peu plus de 500 adhérents par an. 31 % des établissements franciliens ont entre 500 et 1 000 adhérents et 36 % plus de 1 000 adhérents, mais certaines structures comptent jusqu’à 80 000 adhérents. 26 % des clubs de statut associatif ont moins de 100 adhérents et 37 % entre 100 et 300 adhérents.

3/ Quelle sont les principales motivations de ces pratiquants ?

Les différentes enquêtes d’opinion dont les plus récentes indiquent une augmentation de l’intérêt pour la pratique de la remise en forme. Cet intérêt est motivé principalement par la recherche du bien-être. On observe également chez le consommateur le désir d’entretenir son capital santé et de vieillir dans les meilleures conditions de forme possible (NDLR : lire l’encadré ci-dessous). Le corps n’est plus seulement cette représentation véhiculée par les magazines mais également cette « maison » dont on prend conscience de l’importance et que l’on souhaite garder en bon état le plus longtemps possible.

Mais j’aimerai que l’offre de service des salles de remise en forme soit élargie pour pouvoir accueillir davantage et dans des conditions optimum les seniors et les personnes souffrants de certaines pathologies (cardiaque, surcharge pondérale, diabète …) et cela bien entendu dans le respect de la réglementation en vigueur dans les salles de remise en forme.

Preston-Lee Ravail

Preston-Lee Ravail : "Le corps n’est plus seulement cette représentation véhiculée par les magazines mais également cette « maison » dont on prend conscience de l’importance et que l’on souhaite garder en bon état le plus longtemps possible".

Quelques références biographiques…
  • Formateur dans le cadre des Brevets d’état puis brevet professionnel au sein du ministère de la défense à Fontainebleau.
  • Conseiller technique national au sein de la Fédération des Clubs et artistiques de la Défense.
  • Responsable du développement de la convention fitness Fitnessement autre qui fut un des plus grands évènements dans le milieu de la remise en forme en France de 2000 à 2007.
  • Responsable et associé à la création de centres de remise en forme.
  • Membre de la société Française de Sport Santé (SF2S), Société œuvrant dans le domaine de l’activité physique à titre préventif.
Quelques références bibliographiques…

Vidéos, ouvrages et DVD abordant autant l’aspect pédagogique qu’économique ou législatif du milieu de la forme.

Selon les différents sondages publiés (lettre de l’économie et des sports, IPSOS) les motivations à la pratique de la remise en forme sont dans l’ordre d’intérêt :

  1. Santé
  2. Pour le plaisir de faire du sport
  3. Se défouler
  4. Se relaxer
  5. Garder la ligne
  6. Rencontrer des gens
  7. Se muscler
  8. Perdre du poids

 

publicité

Fermer