Publicité

La Surcharge Pondérale

La surcharge pondérale
La
pratique de l’activité
physique est un complément
indispensable à tout régime
alimentaire. L’obésité
est en effet l’un des risques
favorisant les maladies cardio-vasculaires.

L’activité physique
permet de remodeler son corps
et de fabriquer du muscle tout
en suivant son régime adapté.

Bouger au quotidien aide à
perdre du poids…

 

Comment
:

– Privilégiez les efforts
d’endurance
comme la marche rapide.

– Pratiquez des assouplissements
pour vous mouvoir avec plus d’aisance.

– Faites des exercices de gymnastique
et d’équilibre pour
vous remuscler.

– N’oubliez pas la natation,
le vélo
et le
jardinage
.

– Relaxez vous et évitez
tout stress inutile,
facteur de déséquilibre
alimentaire.

Conseils
:

Il n’existe pas de méthode
miracle pour perdre
du poids. Les crèmes,
les substituts de repas, les saunas,
les massage, et l’électro-stimulation
restent des méthodes souvent
inefficaces, voire dangereuses.
La combinaison d’une activité
physique et d’un régime
est donc indispensable pour perdre
du poids progressivement sans
mettre votre santé en danger.
L’organisme s’adaptera
progressivement à vos efforts.
Plus vous persévérerez,
plus les choses deviendront faciles
et naturelles.

Evaluer
sa surcharge pondérale
?

Il est toujours difficile de bien
connaître la définition
de l’obésité
ou du surpoids chez l’adulte.
Des tables sont régulièrement
distribuées, où
est indiqué le
poids idéal
chez l’homme
ou chez la femme. Ces références,
anciennes, ne correspondent plus
actuellement aux critères
définies pour la prévention
des maladies induites par le surpoids
ou l’obésité.

Seul le calcul de l’indice
de masse corporelle
fait
actuellement référence,
que ce soit chez l’adulte
ou chez l’enfant, mais attention
aux valeurs que nous donnons dans
cet article qui ne concernent
uniquement que l’adulte
de plus de 25 ans.


L’indice de masse corporelle
se définit selon la formule
suivante :

BMI = Poids (Kg) /
Taille2(m)

Cette formule permet de classer
votre poids par rapport à
une échelle allant de
« déficit pondéral
ou maigreur » jusqu’à
« obésité
très sévère
», pouvant entraîner
l’apparition de maladie
très grave.

Les données ci-dessous
permettent de retrouver une
classification simple :

BMI < 18 : corpulence maigre
BMI = 18 à 25 : corpulence
normale
BMI = 25 à 30 : Surpoids
BMI = 30 à 35 : Obésité
de grade 1
BMI = 35 à 40 : Obésité
de grade 2
BMI > 40 : Obésité
de grade 3

Les chiffres donnés ci-dessus
concernent essentiellement les
adultes entre 25 et 65 ans,
et sont valables aussi bien
chez l’homme que chez
la femme.

Vous pouvez également

utiliser notre calculette proposée
ici

Attention
:

On peut facilement
se tromper dans la formule si
l’on retient traditionnellement
sa taille de jeune homme ou
de jeune fille alors qu’il
faut se mesurer impérativement
pieds nus debout contre une
toise et reprendre la taille
actuelle.

Dans tous les cas, une
activité physique vous
permettra de lutter contre la
surcharge pondérale.
Toutefois, celle-ci doit être
suffisamment longue et répétitive
pour avoir une certaine efficacité.

Il faut bien comprendre que
le terme « activité
physique » ne veut pas
dire sport. Bougez, c’est
la Santé® ou bougez
votre corps suffit souvent pour
combattre les méfaits
d’une prise de poids.

L’activité physique
par ailleurs permet de diminuer
les surcharges pondérales
modérées, de prévenir
les maladies cardio-vasculaires,
d’entretenir son capital
osseux et d’assurer une
meilleure qualité de
vie en général.

Lire aussi :

 
+
Obésité,
Surcharge Pondérale
et Activités
Physiques.

Ne partez pas sans lire sur notre site :

publicité

Fermer