SuivreSuivre

Annonces

Prévention et conseilsPrévention et conseils

Les Blessures les plus fréquentes du footballeur

Football et Blessures

Face aux blessures, il est primordial de connaître les conduites à tenir.

Que l’on soit le « roi » Pelé ou notre idole Zinedine Zidane, un simple footballeur de club ou un joueur en salle, la prise en charge médicale des blessures doit rester identique.

Seule l’intensité des soins et la mobilisation de l’équipe médicale seront différentes car nous avons affaire d’un côté à un professionnel du football qui sera en arrêt de travail et ayant un objectif de performance à réaliser, et de l’autre côté à un pur amateur passionné qui doit concilier séparément travail et football.

La Traumatologie du footballeur

Les Prises en charge

Qu’elles soient au Paris Saint-Germain, à Manchester, au Milan A.C., au Bayern Munich, au Real Madrid ou au Brésil, et dans beaucoup d’autres clubs de très haut niveau, nos stars du Football profitent d’un encadrement médical exceptionnel pouvant être réactif à tout moment pour prendre en charge le plus rapidement possible et dans le cadre d’une optimisation remarquable les blessures afin de limiter le temps d’arrêt de pratique.

Ces blessures peuvent handicaper le rendement de l’équipe, en raison des calendriers chargés, même si la plupart des clubs possède un effectif permettant souvent d’avoir une équipe « bis » aussi bonne que la titulaire.

Focus

Neymar : la blessure de l’année 2018

Blessure non rare ; entorse tibio tarsienne mais avec une complication qui est soit une fissure soit une fracture par arrachement lors de la mise en tension de la cheville.

Blessé à la cheville lors du Classico en février contre Marseille, Neymar a été au cœur d’une polémique. Alors que le PSG parlait d’une entorse à la cheville et d’une fissure du cinquième métatarsien, le médecin de l’équipe du Brésil évoquait, de son côté, une fracture, laissant entendre que le crack Auriverde pourrait être absent durant au moins trois moins. Interrogé par L’Équipe, Rodrigo Lasmar livre ses vérités : « Au Brésil, quand on parle de fracture, ça englobe le terme de fissure. C’est la même chose. Depuis les premiers examens, nous avons été en accord avec le PSG sur le diagnostic. »

Mais aussi celle de Daniel Alvès : le Paris Saint-Germain « est maudit » car Daniel Alvès s’est blessé au genou lors de la finale de coupe de France et le privera certainement d’une sélection avec son pays le Brésil.

On se souvient du dramatique accident musculaire de Zinedine Zidane, de la fracture spectaculaire de Just Fontaine, et de l’entorse du genou de Robert Pirès, sans parler de la cheville fragile de David Trézéguet ou de Thierry Henry. On tremblait pour les adducteurs de Franck Ribéry.

Qu’il s’agisse de Ronaldo, de Diego Maradona ou encore de Franz Beckenbauer, les footballeurs professionnels de tout temps nous ont fait rêver, leurs blessures nous ont beaucoup touchés.

Le retour à la compétition après blessure reste le cauchemar du staff médical, qui doit gérer maximum d’efficacité et minimum d’arrêt sportif. Certains footballeurs malheureusement, et malgré la qualité du staff médical, n’ont jamais pu retrouver leur niveau antérieur à la blessure.

La prévention des blessures

  • Soulager le calendrier et respecter un repos récupérateur.
  • Travailler la condition physique et le tonus musculaire.
  • Avoir une bonne hygiène de vie et une alimentation adaptée à la pratique sportive.
  • Ne pas utiliser de produits masquant la douleur ou retardant la fatigue.
  • Ne pas utiliser des produits, médicaments ou procédés interdits par la loi dopage.
  • Respecter l’adversaire, l’arbitre et ne pas faire de gestes techniques dangereux.

Un seul objectif : limiter la gravité

Il est donc nécessaire de prévenir afin d’éviter des blessures qui peuvent mettre un coup d’arrêt définitif à la pratique de son sport préféré. La pratique d’un entraînement adapté, le respect des règles et de l’arbitrage, le port de contentions ou de protège-tibias font partie de cette prévention. Une prise en charge immédiate sur le terrain permet de limiter la gravité de la lésion.

Consulter dans les meilleurs délais un médecin spécialiste dans ce type de blessures permet une prise en charge adaptée, votre médecin traitant doit vous aider dans cette démarche. Le sport est bon pour la santé.

Se blesser est malheureusement toujours possible. Rester handicapé à vie est par contre à l’opposé du but recherché.

© IRBMS - Droits de reproduction

Partagez cet article

Les informations données sur ce site ne peuvent en aucun cas servir de prescription médicale.

Ici & ailleurs

Restons en contact !

    Newsletter : Abonnez-vous !

  • Et vous recevrez gratuitement chaque mois : nos actualités en Médecine du Sport, Sport Santé, Nutrition, Prévention dopage, Psychologie du sportif...


    Newsletter

L’IRBMS respecte la vie privée de ses utilisateurs et s’engage à ce que toutes les informations qu’il recueille permettant de les identifier soient considérées comme des informations confidentielles. Le site de l’Irbms est déclaré à la CNIL sous le numéro : 644591

La rédaction vous conseille

  • Qui sommes-nous ?

    IRBMS Prévention sport santé
  • Congrès 2017 : compte-rendu

    Congrès 2017 : inscription
  • Partenariat

    Partenariat