Annonces

Refuse EPOF et Adopte EPON

Refuse EPOF et Adopte EPON par Clémence Gualy

« Vous comprendrez chers lecteurs que préserver sa santé, renforcer cet organe essentiel à la vie, que je nomme « la lampe du corps », est évident et primordial. »

Un témoignage et un message de prévention de Clémence Gualy contre l’insuffisance cardiaque

Actuellement en Master de Philosophie, j’ai 24 ans et je suis née prématurément à 7 mois, le 13 mars 1995, avec une maladie génétique assez rare dite « la Cardiomyopathie Hypertrophique », qualifiée aussi d’obstructive.

Suivie régulièrement par les cardiologues de Montpellier depuis la naissance, j’ai du être opérée à cœur ouvert sous circulation extracorporelle, à l’age de 15 ans, d’une « Myomectomie », afin de retirer une partie du muscle cardiaque responsable de l’obstruction.

L’intervention aura duré de 9h du matin jusqu’à 21h le soir, à l’hôpital de la Timone, à Marseille. Sortie du bloc opératoire avec implantation d’un défibrillateur, à tire préventif, et d’un pacemaker que je conserverai, pour pallier à un blocage auriculo-ventriculaire complet, toujours très risqué après l’intervention.

L’opération s’est bien déroulée, perturbée huit jours après par une endocardite sévère sur sondes et boîtiers, infectés par une bactérie « pyocyanique ».

Retrait des stimulateurs, réimplantation d’un autre pacemaker dans la paroi sous-ventrale, puis administration pendant six semaines d’un antibiotique puissant dans un service de rééducation du cœur à Hyères. Enfin, séjour post opératoire à l’hôpital Arnaud-de-Villeneuve de Montpellier.

N’attendons pas de ressentir les symptômes pour agir !

On ne savait pas si j’allais pouvoir remarcher un jour et assurer l’indispensable du quotidien ; mais grâce à la volonté et à force d’y croire, j’y suis parvenue et depuis je mène une vie presque normale, même si la maladie reste incurable.

Vous comprendrez chers lecteurs que préserver sa santé, renforcer cet organe essentiel à la vie, que je nomme être « la lampe du corps », est évident et primordial.

Ainsi, je compte bien ne pas m’en arrêter là, continuer à résister coûte que coûte face à la maladie. Mais je dois vous avertir, vous mettre en garde, que si la Cardiomyopathie Hypertrophique et également d’autres types de Cardiomyopathies peuvent progresser vers une Insuffisance Cardiaque, se traduisant par une incapacité du cœur à pomper suffisamment de sang pour répondre aux besoins de l’organisme, cette dernière peut se rencontrer, hélas, dans bien d’autres situations ; le plus souvent dû à une hypertension artérielle, après un infarctus du myocarde, la sédentarité, l’alcool, le tabagisme, ou encore dans une maladie endocrinienne tel que le diabète.

L’Insuffisance Cardiaque peut intervenir à tout âge. Problème de santé grave et souvent mortel. C’est l’affaire de tous.

  • Se révélant sous l’acronyme E.P.O.F : Essoufflement, Prise de poids, Oedemes, Fatigue, n’attendons pas de ressentir ces symptômes pour agir !!!!!!!
  • Adoptons dans notre quotidien E.P.O.N : Exercice, Prendre son poids, Observance, Ne pas saler.
Affiche : Refuse EPOF et Adopte EPON Comme le disait Sénèque : « Hâte-toi de bien vivre et songe que chaque jour est à lui seul une vie ».

  • Faire de l’exercice régulièrement, de façon modérée, tel que la marche à pied, du vélo, de la natation, permet de se maintenir en forme, de lutter contre la fatigue et contribue ainsi à l’épanouissement et à la confiance en soi.
  • Maintenir un poids raisonnable, c’est avoir moins de charge à porter et être moins essoufflée.
  • Aller voir rapidement son médecin traitant s’impose lorsque l’on constate toute anomalie de son corps.

Prenez soin de vous, faite attention, soyez E.P.O.N, car l’important c’est d’exister !

Un grand Merci à tous !

En savoir plus sur l’auteure de ce témoignage : Clémence Gualy
Visiter le site du Groupe Insuffisance Cardiaque et Cardiomyopathies

 
 

Vidéo réalisée par Clémence Gualy

© IRBMS - Droits de reproduction

► Recevoir notre Newsletter

Partagez cet article

Les informations données sur ce site ne peuvent en aucun cas servir de prescription médicale.

Ici & ailleurs

elit. amet, sem, adipiscing velit, diam dictum