Annonces

eSport et blessures fréquentes

e-sport et pathologies

eSport : attention à l’addiction et aux troubles musculo-squelettiques

Le eSport (ou sport électronique), c’est pratiquer sur Internet un jeu vidéo en réseau à l’aide d’une console ou de tout support avec écran.

Pour avoir une idée du phénomène eSport, League of Legends est l’un des jeux les plus pratiqué au monde (100 millions de joueurs). La finale 2017 des championnats d’Europe s’est tenue pour la première fois en France, à Paris, devant 20 000 spectateurs présents dans le stade de AccorHotels Arena (Bercy). La finale des mondiaux de LoL se jouait à Pékin début novembre 2017.

De nombreux jeux vidéo rencontrent ce type de succès et nécessitent pour les participants, dont certains exercent à un niveau professionnel, de très nombreuses heures à manipuler clavier, souris, ou manette, le plus souvent en position assise. Comme nous allons le voir, cela n’est pas sans conséquences sur l’organisme. Des précautions s’imposent.

Les pathologies fréquentes en e-Sport

Les Troubles musculo-squelettiques (TMS) et douleurs articulaires

La ténosynovite De Quervain

Cette tendinite du pouce est aussi celle retrouvée dans le monde du travail ou du sport appelée une ténosynovite De Quervain. Il s’agit d’une pathologie inflammatoire du pouce et du poignet. On la retrouve chez les musiciens, les secrétaires, les caissières, les sportifs sollicitant leur poignet, les bricoleurs ponceurs, les peintres, etc. Cette tendinite, ténosynovite, ou technopathie, implique toujours des gestes répétitifs des doigts, des mains ou des bras.

Cervicalgies

Le fait de conserver la tête baissée trop longtemps et de se pencher pour consulter son mobile par exemple engendre une hyper sollicitation de la tête, un blocage du cou et une hyper extension de la colonne vertébrale, à l’origine des douleurs. En effet, plus l’inclinaison de la tête (qui pèse déjà seule près de 5 kg) est grande, plus la tension supportée par la nuque est importante.

Le syndrome du canal carpien (CTS)

Le  canal carpien est une lésion qui touche la main et le poignet. En effet le canal carpien est un espace délimité par les os du poignet et un ligament rigide qui relie les os les uns aux autres. C’est une limitation de cet espace qui comprime alors les nerfs dont le médian provoquant les signes cliniques dont les paresthésies.

Annonces

Les pathologies de concentration

Il est mentalement difficile d’enchaîner les parties sans perte de concentration et d’essayer de trouver les ressources pour rejouer et se retrouver la concentration après avoir perdu une partie. Les personnes peuvent perdre la capacité de mémorisation par stress induit.

Les problèmes de vision

Rester plusieurs heures assis devant un écran fatigue énormément les yeux et peut dégrader le sommeil (excitation de la rétine). Les écrans peuvent aussi provoquer un effet stimulation néfaste pour les potentiels épileptiques.

Les problèmes d’agressivité

Certains échanges avec la communauté des joueurs peuvent parfois mal tourner ! Suite à une erreur les échanges verbaux peuvent vite se transformer en insultes et menaces. Il est vrai que cela n’est pas exclusif au eSport ! Les personnes fragiles peuvent devenir agressives envers leur entourage ou leurs animaux familiers.

La perte de sommeil

Le cerveau a besoin de repères pour déclencher les phases du sommeil. Il est peu facile de trouver le sommeil immédiatement après avoir joué plusieurs heures. La pathologie est d’autant plus inscrite que la personne consommera des somnifères pour trouver ce sommeil. Une étude médicale des phases du sommeil sera alors proposée pour traiter ce véritable déficit chronique.

La saturation physique ou psychique

La longévité e-sportive est courte. La plupart des joueurs s’arrêtent, au plus tard, à 25 ans et doivent donc retrouver une vie  professionnelle et familiale. Les jeux d’argents comme le poker en ligne sont-ils des eSport ?

Les troubles du comportement

Comment revenir du virtuel afin d’assumer le réel ? Attention,  à la déstabilisation psychologique qui peut conduire à une désocialisation ! Le « syndrome de Superman » : les adeptes des jeux virtuels veulent voler comme leurs héros et se tuent ou se suicident.

La « Geekite »

La tendinite virtuelle des fans d’informatique, de science-fiction, de jeux vidéo, etc., toujours à l’affût des nouveautés et des améliorations à apporter aux technologies numériques. C’est une « tendinite cérébrale » qui peut conduire à l’apparition de douleurs diffuses ou autre trouble du comportement par syndrome de manque !

L’addiction

Comme tous les sports, le e-sport ne peut pas échapper à l’addiction destructrice. Il faut pratiquer avec modération et savoir se faire aider avant la phase de déni qui conduit aux conduites addictives.

Les bonnes pratiques du eSport

Voici quelques conseils de prévention pour limiter les effets néfastes, ceux-là mêmes qui pourraient vous priver de jouer durant une longue période. Il faut comprendre par ailleurs que ces consignes sont aussi valables pour toutes les personnes qui passent de nombreuses heures derrière un écran d’ordinateur, au bureau par exemple, et qui souffrent, entre autre, d’un mal de dos.

Le eSport est un sport d’endurance, et nécessite de respecter certaines consignes :

Hydratez-vous

  • Une partie peut durer de nombreuses heures. Aussi, pensez à vous hydrater en buvant toutes les 45 minutes 200ml d’eau.
  • Évitez les excitants comme le café ou les boissons énergisantes, car c’est un leurre de croire que les excitants vont stimuler les performances cérébrales ! Si certains d’entre eux peuvent permettre de prolonger l’état de veille, les excitants n’améliorent en aucun cas les capacités intellectuelles ou la concentration. Bien au contraire, ils « énervent », accentuent le stress, augmentent la fréquence cardiaque (ce qui génère du stress), nuisent à l’adaptation à l’effort (cérébral), induisent une perte de confiance en soi, déstabilisent le joueur et donc son partenaire !

Préparez-vous physiquement

  • La condition physique et l’état de forme conditionne la réussite en assemblant concentration, coordination et lucidité.

Ménager des pauses récupération

  • Profitez de ces temps pour manger un en-cas afin d’apporter aux muscles et cerveau de l’énergie mobilisable rapidement.

Stop au dopage

  • La prise de psychostimulants est dangereux pour la santé. Elle réduit à termes vos capacités en vous faisant gagner en temps actifs ce que vous perdez en coordination et lucidité pour un résultat décevant et inefficace. Attention, donc, aux conduites dopantes et addictives qui se prolongeront au-delà du eSport.

Il existe des structures de prise en charge pour le suivi médical et d’aide à la préparation des eSportifs professionnels. Il s’agit essentiellement de préparateurs sportifs et d’ostéopathes que l’on peut retrouver sur les lieux mêmes des tournois. On rappellera qu’il existe des décrets réglementant l’activité et la formation des ostéopathes en France, et que la préparation physique nécessite des connaissances médicales surtout dans au sein d’une population très exposée aux maladies chroniques, comme l’obésité, liées aux méfaits de la sédentarité.

Le saviez-vous ?

Le eSport des pilotes de formules 1

Depuis l’interdiction des essais privés sur les circuits des grands prix du championnat du monde, les équipes ont réalisé des stimulateurs de courses et de circuits permettant de ressentir le revêtement du sol et bien entendu les virages et leurs inclinaisons. Les pilotes font donc leurs essais en e-Sport pendant des heures dans le baquet de leur monoplace virtuel !

Conclusion

Forme moderne de la pratique d’une passion, le eSport provoque les mêmes effets néfastes qu’un sport mal pratiqué. Il provoque en plus une excitation cérébrale pouvant conduire à l’apparition de véritables dépendances. Celles-ci induisent de nombreux troubles physiques et psychiques et détruisent la vie sociale et le travail.

La modération fera du eSport une activité ou une passion que l’on pourra partager entre amis.

Pour les plus curieux, sachez que dans le projet de loi du gouvernement pour une République Numérique (2016), deux parlementaires, Rudy Salles et Jérôme Durain, ont été chargés d’étudier l’e-Sport d’un point de vue social et économique. Ce rapport intermédiaire intitulé « eSport, la pratique compétitive du jeu vidéo » est disponible sur le site du ministère de l’économie.

 

© IRBMS - Droits de reproduction

Partagez cet article

Les informations données sur ce site ne peuvent en aucun cas servir de prescription médicale.

Ici & ailleurs

Restons en contact !

    Newsletter : Abonnez-vous !

  • Et vous recevrez gratuitement chaque mois : nos actualités en Médecine du Sport, Sport Santé, Nutrition, Prévention dopage, Psychologie du sportif...


    Newsletter

L’IRBMS respecte la vie privée de ses utilisateurs et s’engage à ce que toutes les informations qu’il recueille permettant de les identifier soient considérées comme des informations confidentielles. Le site de l’Irbms est déclaré à la CNIL sous le numéro : 644591

La rédaction vous conseille

  • Qui sommes-nous ?

    IRBMS Prévention sport santé
  • Congrès 2017 : inscription

    Congrès 2017 : inscription
  • Partenariat

    Partenariat