Annonces

La Cranberry

Visitez le site d'Ergysport

Cranberry ou canneberge

Cranberry, myrtille, airelle, canneberge, forment une vaste famille botanique, dont on a tendance à généraliser les propriétés sur la santé.

L’espèce de Cranberry la plus exploitée dans l’industrie agroalimentaire correspond au Vaccinium Macrocarpon. Cette variété est principalement cultivée sur le continent américain, et s’intègre dans de nombreux produits alimentaires (jus) ou cosmétologiques.

Cette variété de Cranberry a fait l’objet de nombreuses études pour mettre en évidence l’intérêt de leur consommation sur la santé, orienté vers les propriétés antioxydantes. Ce n’est pas le cas de la Canneberge (Vaccinium Oxycoccus) ou de l’airelle (Vaccinium vitis idae) qui sont souvent assimilés à des Cranberry, mais ont des propriétés différentes. La confusion des espèces incite à généraliser, à tort, les propriétés des Cranberries à l’ensemble de la famille.

Bon à savoir

La Cranberry ou Canneberge (Vaccinium Macrocarpon ou Vaccinium oxycoccus) sont des petites baies rouges, riches en flavonoïdes qui limitent la fixation des bactéries, appartenant à la famille des myrtilles, les cranberries appelées aussi canneberges, sont cultivées avant tout en Amérique du Nord.

Intérêt du Cranberry chez le sportif

Le Cranberry apporte des propriétés antioxydantes importantes, représentées par la présence de vitamine C, de polyphénols, pour potentialiser la récupération. Nous avons publié à ce propos une recette de boisson de récupération à base de jus de cranberries.

Autres propriétés

Annonces

Limite les infections urinaires

La consommation de Cranberries aurait un impact préventif dans les infections urinaires.

Cette propriété repose sur les pigments proanthocyaniques de type A (Polyphénols) particulièrement présents dans cette espèce de Cranberry. Ces pigments n’ont pas de pouvoir anti-bactérien ou antiseptique, mais agissent préventivement en limitant l’adhésion des bactéries (E. Coli) sur les parois des voies urinaires.

Cette propriété ne s’applique pas à la myrtille ni à l’airelle.

L’AFSSA reconnaît partiellement cette propriété dans un but préventif, mais sous réserve d’une consommation régulière (quotidienne) d’une quantité suffisante de 36mg de Proanthrocyanidine A.

Le saviez-vous

Cyclisme et infections urinaires

Les contraintes sont exercées sur le périnée, sur la prostate, sur la vessie, provoquent un risque d’infections urinaires ou d’irritation vésicale.  Boire un jus de cranberry peu sucré en ¾ jours par petites quantités pour limiter le risque d’infections urinaires.

« Concernant les études cliniques menées à des fins thérapeutiques ou prophylactiques, ANSES estime que les données disponibles à ce jour sur la consommation de canneberge sont insuffisantes pour conclure que la consommation de la canneberge a un effet préventif sur les infections urinaires ».

Effet anti cancer

La consommation de Cranberry semble avoir un effet anti-cancer, anti-tumoral, qui repose sur la présence de flavonoïdes et polyphénols, mais cette propriété doit encore être confirmée.

Ce serait le cas notamment vis-à-vis du cancer de l’estomac par un effet pro biotique.

Protecteur artériosclérose

Sur le plan cardiovasculaire, les Cranberries améliorent le profil lipidique par l’augmentation du HDL cholestérol.

Par contre, les allégations de « bonne santé cardiaque » ne sont pas acceptables. Les interactions par rapport à la coagulation parfois évoquées (modification de l’INR) ne semblent pas fondées.

Bon état dentaire

La consommation de Cranberry semble avoir un effet favorable à la réduction de la plaque dentaire et du risque de caries.

Conseils pratiques

300ml/jour de jus de Cranberry apportent les 36 mg de PAC A. Cette consommation apporte également environ 10g sucre/100ml, soit l’équivalent d’un jus de fruit courant.

La Cranberry est également vendu sous forme de compléments alimentaires, mais peu d’entre eux atteignent les concentrations nécessaires de 36 mg de Proanthrocyanidine. Leur efficacité est donc contestée.

Remerciements à Dominique POULAIN, diététicienne, pour son avis consultatif à la rédaction de cet article.

 

© IRBMS - Droits de reproduction

Partagez cet article

Les informations données sur ce site ne peuvent en aucun cas servir de prescription médicale.

    Annonces

Ici & ailleurs

Restons en contact !

    Newsletter : Abonnez-vous !

  • Et vous recevrez gratuitement chaque mois : nos actualités en Médecine du Sport, Sport Santé, Nutrition, Prévention dopage, Psychologie du sportif...


    Newsletter

L’IRBMS respecte la vie privée de ses utilisateurs et s’engage à ce que toutes les informations qu’il recueille permettant de les identifier soient considérées comme des informations confidentielles. Le site de l’Irbms est déclaré à la CNIL sous le numéro : 644591

La rédaction vous conseille

  • Qui sommes-nous ?

    IRBMS Prévention sport santé
  • Nos Activités en 2015

    Nos activités en 2015
  • Partenariat

    Partenariat