Inactivité physique et risque d’un Covid grave

L’inactivité physique est un facteur de risque de développer une maladie chronique, toutes les études scientifiques convergent dans ce sens. C’est la raison de la faillite du système de promotion du « bouger plus » dans notre société et de l’échec d’années de politiques préventives afin de lutter contre les méfaits de la société.

Une étude américaine vient contribuer à cette opinion en démontrant que dans le cas du Covid, l’inactivité physique est à elle seule un facteur de risque complémentaire de gravité….alors que pendant l’apparition des vagues épidémiques on interdisait ou rendait difficile l’accès à l’activité physique !

L’inactivité physique est associée à un risque plus élevé de résultats graves de COVID-19 : une étude portant sur 48 440 patients adultes

Consulter l’étude complète   Auteurs : Robert Sallis ,1,  Deborah Rohm Young,2, Sara Y Tartof,2, James F Sallis,3, Jeevan Sall,1, Qiaowu Li,2,  Gary N Smith,4,  Deborah A Cohen2, Sallis R, et al.
Publié par Br J Sports Med 2021;0:1–8. doi: 10.1136/bjsports-2021-104080

Résultats

Des patients atteints de COVID-19, qui étaient systématiquement inactifs, avaient un risque plus élevé d’hospitalisation (OR 2,26 ; IC à 95 % 1,81 à 2,83), admission à l’USI (OR 1,73; IC à 95 % 1,18 à 2,55) et décès (OR 2,49 ; IC à 95 % 1,33 à 4,67) en raison de la COVID-19 que les patients qui respectaient systématiquement les lignes directrices en matière d’activité physique.

Les patients qui étaient constamment inactifs avaient également un risque plus accru d’hospitalisation (OR 1,20 ; IC à 95 % 1,10 à 1,32), l’admission à l’USI (OR 1,10; IC à 95 % 0,93 à 1,29) et le décès (RO 1,32; IC à 95 % 1,09 à 1,60) en raison de COVID-19 que les patients qui faisaient du physique activité.

Conclusions

Répondre constamment à l’activité physique : les lignes directrices étaient fortement associées à une réduction du risque pour les critères de jugement graves liés à la COVID-19 chez les adultes infectés.

Recommandations

Nous recommandons que les efforts visant à promouvoir l’activité physique soient priorisés par les organismes de santé publique et incorporés dans les soins médicaux de routine.

Nous avons constaté que le respect constant des lignes directrices de l’AP était fortement associé à une réduction des risques de COVID-19 grave chez adultes infectés. Plus précisément, par rapport à ceux qui ont déclaré être constamment inactifs, ceux qui respectaient systématiquement les directives de l’AP avaient moins de chances d’être hospitalisés, nécessitant une admission en soins intensifs et de mourir de la COVID-19.

Même les niveaux d’activité qui ne respectaient pas les lignes directrices de l’AP étaient significativement associés à une réduction des chances d’hospitalisation et la mort. Il est à noter que le fait d’être constamment inactif était un facteur de risque plus élevé pour les résultats graves de LA COVID-19 que n’importe quelle autre des conditions médicales sous-jacentes et des facteurs de risque identifiés par le CDC, à l’exception de l’âge et des antécédents de transplantation d’organes.1

Dans  les faits, l’inactivité physique était le facteur de risque le plus important dans l’ensemble des résultats, par rapport au risque modifiable couramment cité des facteurs, y compris le tabagisme, l’obésité, le diabète, l’hypertension, maladies cardiovasculaires et cancer

Cette preuve que l’inactivité physique est une forte modifiable le facteur de risque de COVID-19 grave contraste avec le facteur limité.

Citons les efforts déployés par les autorités de santé publique des États-Unis pour éduquer la population sur les avantages de l’AP liés aux résultats indésirables de la COVID-19 ou de promouvoir systématiquement l’AP régulière pendant la pandémie.

Les auteurs recommandent

Nous recommandons que les autorités de santé publique informent toutes les populations que la vaccination et le respect de la sécurité de la santé publique des directives telles que la distanciation sociale et le port du masque, l’engagement dans l’AP régulière peuvent être l’action la plus importante des individus pour prévenir la COVID-19 grave et ses complications, y compris la mort. Ce message est particulièrement important étant donnée l’augmentation des obstacles à l’obtention d’une AP régulière pendant les confinements et d’autres restrictions liées à la pandémie. Les résultats de la présente étude suggérent une ligne directrice claire et exploitable pour réduire le risque de résultats graves liés à la COVID-19.

Notre commentaire

  • Développons le sport santé et la pratique de l’activité physique en apportant un financement pérenne afin d’améliorer l’accessibilité aux pratiques
  • Développons des référentiels et protocoles lisibles par tous afin d’homogénéiser la prise en charge à but thérapeutique ou préventive comme le propose le collectif France sport santé
  • Identifions les acteurs ou structures pouvant proposer de façon pérenne ,sécurisée et adaptée une pratique répondant aux recommandations scientifiques
  • Éduquons et formons les professionnels de la santé à la dispensation de l’activité physique
  • Formons les acteurs potentiels au langage commun d’une prise en charge inscrite dans un parcours de soins et de vie
  • Formons les éducateurs sportifs et organisons les associations sportives afin de recevoir un public non sportif porteur de facteurs de vulnérabilité comme désire le faire le mouvement sportif avec un véritable « service »sport santé dans le but de l’amélioration des indicateurs de santé
  • Développons l’information en associant les écoles, les universités, le monde de l’entreprise, les territoires, les pharmacies et les professionnels de santé, les lieux de rencontres associatives, les grandes surfaces et autres… ; afin de lutter contre la sédentarité
  • Développons le numérique au service de la mobilité active

 

L’IRBMS, engagé dans le sport pour la santé depuis plus de 30 ans, propose des outils et une lettre info dédiés à la promotion de l’activité physique à but thérapeutique

 

 

Physical inactivity
Documents
Physical inactivity
Auteur(s) : B.J. Sports Med / Version :
Pdf : 1.7 MB / 9 Téléchargement(s)
Licence : © Reproduction interdite / A usage personnel uniquement
Physical inactivity is associated with a higher risk for severe COVID-19 outcomes: a study in 48 440 adult patients

© IRBMS - Droits de reproduction

► Recevoir notre Newsletter

Partagez cet article

Les informations données sur ce site ne peuvent en aucun cas servir de prescription médicale.

Ici & ailleurs