Annonces

Les orties

Attention aux piqûres d'ortie

Attention aux piqûres d'ortie

Les orties (Urtica) sont un genre de la famille des Urticacées qui regroupe une trentaine d’espèces de plantes herbacées à feuilles velues. On en trouve 11 en Europe dont 5 en France.

Les espèces les plus communes sont la grande ortie (Urtica dioica, 50 cm à 1 mètre, vivace) et l’ortie brûlante (Urtica urens, moins de 50 cm, annuelle).L’Urtica pilulifera (ortie à pilules, ortie romaine) se rencontre dans le midi et l’ouest de la France, l’Urtica membranacea (ortie membraneuse) se rencontre dans le midi méditerranéen et l’Urtica atrovirens uniquement en Corse.

La grande ortie et l’ortie brûlante (feuilles et racines) sont reconnues comme faisant partie des plantes médicinales les plus utiles et les plus efficaces.  Les feuilles sont couramment utilisées comme toniques, dépuratives, diurétiques, anti-inflammatoires (douleurs rhumatismales)1. La grande ortie est également très utilisée à des fins alimentaires, industrielles (pour sa fibre) et agricoles (en tant qu’engrais vert et insecticide). Source Wikipédia

Les feuilles et les tiges sont couvertes de poils soyeux, creux et cassants qui contiennent trois substances chimiques : l’histamine qui irrite la peau, l’acétylcholine qui cause une sensation de brûlure et la sérotonine. Lorsqu’une peau nue touche la plante une démangeaison douloureuse semblable au sumac vénéneux s’en suit. Parce que la substance irritante est de nature acide, elle peut être contrebalancée par des substances basiques.

Conduite à tenir en cas de démangeaisons

  1. Quittez de suite la zone à orties
  2. Laissez la partie irrritée sécher à l’air libre puis enlevez les restes d’orties en frottant légérement ou même avec un ruban adhésif !!!!! si vous en avez !!!!
  3. Ne rien faire est aussi une bonne solution car les déménageons sont rarement insupportables

Les bonnes recettes

  • Appliquez  un gel ou de la pulpe d’aloe vera sur la rougeur.
  • Mélangez du bicarbonate de soude et de l’eau pour former une pâte.
  • En utilisant un chiffon propre, tamponnez la pâte sur la blessure.
  • Le liquide vaisselle ou les savons liquides pour les mains sont aussi une bonne alternative car leur PH est basique
  • Le vinaigre
  • La boue :  Versez une petite quantité d’eau au sol, juste assez pour faire de la boue et mettez-la sur la brûlure.
  • La salive
  • Les plantes : frottez dans votre main quelques feuilles d’oseille ou de plantin.
  • Traitez la partie affectée le plus tôt possible. Plus vous attendez et plus les démangeaisons et brûlures s’intensifieront

Retrouvez les bienfaits des activités physiques, les bonnes pratiques pour votre santé, dans : « A vos marques, prêts, Bougez ! Et Sportifiez vous ! » des Dr Patrick Bacquaert et Frédéric MATON, Ed. Chiron

© IRBMS - Droits de reproduction

Partagez cet article

Les informations données sur ce site ne peuvent en aucun cas servir de prescription médicale.

Annonces

Ici & ailleurs

Restons en contact !

    Newsletter : Abonnez-vous !

  • Et vous recevrez gratuitement chaque mois : nos actualités en Médecine du Sport, Sport Santé, Nutrition, Prévention dopage, Psychologie du sportif...


    Newsletter

L’IRBMS respecte la vie privée de ses utilisateurs et s’engage à ce que toutes les informations qu’il recueille permettant de les identifier soient considérées comme des informations confidentielles. Le site de l’Irbms est déclaré à la CNIL sous le numéro : 644591

La rédaction vous conseille

  • Qui sommes-nous ?

    IRBMS Prévention sport santé
  • Congrès 2017 : inscription

    Congrès 2017 : inscription
  • Partenariat

    Partenariat