Annonces

Sodium et Sport

Visitez le site d'Ergysport

Sodium et Sport
Fonctions

– Le Na+  conditionne les échanges d’eau et d’ions à travers les membranes cellulaires, en générant la pression osmotique. Il retient l’eau dans l’organisme et favorise une rétention liquidienne extra cellulaire. C’est donc un ion essentiel pour le maintien des liquides intra et extra cellulaires.
– Il a de ce fait, une action hypertensive sur la pression artérielle, et augmente la prévalence des maladies cardiovasculaires.

ANC du Sodium

(Apports Nutritionnels Conseillés de la population française, Ambroise Martin, Tech&Doc, Masson 2001). Les apports en sel doivent être compris entre 5 et 12 g/jour. Une consommation de 6 à 8 g/jour de sel est actuellement recommandée par l’AFSSA, ce qui est en dessous du niveau de consommation actuel de la population française.

Métabolisme

Il est présent dans l’alimentation essentiellement associé au chlore, sous forme de chlorure de sodium NaCl, correspondant communément au sel de cuisine. D’autres formes biochimiques se rencontrent, telles que le Bicarbonate… L’élimination est essentiellement urinaire. Les pertes sudorales sont négligeables, sauf lors de certaines pratiques sportives en climat chaud. Les débits de sueur deviennent alors abondants, et potentialisent les pertes minérales associées.

Sources alimentaires

– Sel de cuisine et tous les produits salés
– Certains fruits : noix de coco, raisin sec
– Certains légumes : betterave rouge, navet, cresson, céleri, persil, carotte, épinard
– Certaines eaux de boisson (eaux de Vichy)

Carence

Il existe un risque spécifique de carence en Na2+ chez le sportif, survenant généralement en compétition, et correspondant à l’hypo natrémie de dilution. Les répercussions sont graves et conduisent au coma, voire au décès. Une hydratation inadaptée en est la cause. En dehors de cette situation, il n’existe pas de risque de carence, car l’alimentation offre des apports généralement bien supérieurs aux besoins, même chez le sportif.

Excès

Des apports excessifs de sel conduisent à l’état de déshydratation, source essentielle de blessures sportives, de perte de performance en compétition, et selon l’état de gravité pouvant conduire au coma. Une mauvaise hydratation d’effort en est souvent la cause. Astuces Comment assurer vos apports en Sodium ?

– Une addition de sel est conseillée dans les boissons d’effort lors des pratiques sportives de plus d’une heure, en ambiance climatique chaude, à raison de 1g/litre de boisson. En dehors de cette situation particulière, l’addition de sel est inutile.

– Les pastilles de sel n’ont aucun intérêt chez le sportif, que ce soit pendant un effort, ou en phase de récupération. Ces produits sont même contre indiqués !

– Limitez (sans supprimer) votre consommation de sel dans votre cuisine de tous les jours.

 

Consultez notre fiche pratique sur la teneur des minéraux dans les eaux du commerce.

Lire aussi :

 

–  Minéraux Ennemis du coeur.

© IRBMS - Droits de reproduction

Partagez cet article

Les informations données sur ce site ne peuvent en aucun cas servir de prescription médicale.

Ici & ailleurs

Restons en contact !

    Newsletter : Abonnez-vous !

  • Et vous recevrez gratuitement chaque mois : nos actualités en Médecine du Sport, Sport Santé, Nutrition, Prévention dopage, Psychologie du sportif...


    Newsletter

L’IRBMS respecte la vie privée de ses utilisateurs et s’engage à ce que toutes les informations qu’il recueille permettant de les identifier soient considérées comme des informations confidentielles. Le site de l’Irbms est déclaré à la CNIL sous le numéro : 644591

La rédaction vous conseille

  • Qui sommes-nous ?

    IRBMS Prévention sport santé
  • Congrès 2017 : inscription

    Congrès 2017 : inscription
  • Partenariat

    Partenariat