Annonces

Pratique sportive et blessures du rachis


#
CYCLISME

Le vélo doit être
adapté à votre morphologie
.
La hauteur du cadre est environ
de 2/3 de l’entrejambe,
le pédalage doit se faire
sans déhanchement, le guidon
est en général 5
cm plus bas que la selle. Toutefois,
en cas de lombalgie,
la selle peut être abaissée
et le guidon remonté d’un
centimètre environ. Le
conseil d’un technicien
est nécessaire.

# NATATION

Il s’agit d’un sport
très complet à condition
de bien le pratiquer (on privilégiera
la nage sur le dos).
La brasse coulée est autorisée.

# JOGGING

La prévention de
la lombalgie
passe par
la pratique du jogging sur un
terrain souple
avec de bonnes
chaussures
et le port de semelles
amortissantes.

# TENNIS

Il s’agit d’un sport
asymétrique
pouvant occasionner des contraintes
rachidiennes
introduisant
des lombalgies. Une bonne technique
est indispensable avec un style
de jeu adapté à
sa morphologie. Le type de surface
joue un rôle non négligeable.


# FOOTBALL – HANDBALL -VOLLEY
BALL

Le renforcement des muscles
abdominaux
, transverses
et obliques, en luttant contre
l’hyperlordose (augmentation
de la courbure du rachis), va
également protéger
le footballeur contre la survenue
d’une pubalgie.

# GOLF

Ce sport à risque nécessite
la pratique d’une technique
sans faille. Un bon pivot
avec un bon transfert du corps
évitera les lombalgies
d’origines discales
.
La pratique d’une musculation
est toujours nécessaire.
Finir son swing en «
C »
est un bon
conseil.

# HOCKEY
SUR GAZON

La position particulière
du joueur en cyphose
pour «coller» au terrain
génère des contraintes
provoquant des douleurs de toute
la colonne vertébrale.
La pratique des étirements
reste indispensable.

Lire aussi :

 
Rééducation
des blessures
chez le sportif.

Pathologie microtraumatique du rachis chez le sportif
Diaporamas Traumatologie du Sport
Pathologie microtraumatique du rachis chez le sportif
Auteur(s) : Pr André thevenon / Version : 2007
Pdf : 1.4 MB / 605 Téléchargement(s)
Licence : © Reproduction interdite / A usage personnel uniquement
Pathologies micro traumatiques et répétitives chez le sportif ou artiste sollicitant son rachis.
Reprise du sport après une chirurgie rachidienne
Diaporamas Traumatologie du Sport
Reprise du sport après une chirurgie rachidienne
Auteur(s) : Dr T. Dupard et Dr E. Louis / Version : 2008
Pdf : 1.1 MB / 884 Téléchargement(s)
Licence : © Reproduction interdite / A usage personnel uniquement
Le sport comme facteur favorisant ? ; les indications chirurgicales ; conséquences de la chirurgie ; la reprise du sport.

© IRBMS - Droits de reproduction

Partagez cet article

Les informations données sur ce site ne peuvent en aucun cas servir de prescription médicale.

    Annonces

Ici & ailleurs

Restons en contact !

    Newsletter : Abonnez-vous !

  • Et vous recevrez gratuitement chaque mois : nos actualités en Médecine du Sport, Sport Santé, Nutrition, Prévention dopage, Psychologie du sportif...


    Newsletter

L’IRBMS respecte la vie privée de ses utilisateurs et s’engage à ce que toutes les informations qu’il recueille permettant de les identifier soient considérées comme des informations confidentielles. Le site de l’Irbms est déclaré à la CNIL sous le numéro : 644591

La rédaction vous conseille

  • Qui sommes-nous ?

    IRBMS Prévention sport santé
  • Nos Activités en 2015

    Nos activités en 2015
  • Partenariat

    Partenariat