Notre partenaire

Comment contrôler son poids ?

Visitez le site de Dynacare

Cet article vous est proposé en partenariat avec Dynacare

Calculez votre poids idéal

Votre taille en cm :

Vous êtes un homme :

Vous êtes une femme :

Résultat

Votre poids idéal en Kg :

Poids excessif à partir de (en Kg) :

Calculez votre IMC

Votre Poids en kg :

Votre Taille en mètre :

Résultat

Le poids ne suffit pas… mais reste essentiel et facilement mesuré sur une balance !!!

Calcul du poids

Les balances permettent de déterminer le poids (la masse) exprimé en kilogrammes.

C’est une mesure globale puisqu’elle est le reflet de la masse grasse mais aussi des muscles, des os, de l’eau corporelle. S’il existe un poids idéal, chacun a le sien, différent, fruit de ses gênes, de son histoire pondérale, de son activité, sexe ou âge…

Calcul de l’indice de masse corporelle (IMC)

La connaissance de votre poids et de votre taille permet le calcul de l’IMC élément indispensable pour la surveillance des calculs de risque cardio-vasculaire.

Rappel IMC

  • inférieur à 18, corpulence maigre
  • 18 à 25, corpulence normale
  • 25 à 30, Surpoids
  • 30 à 35,Obésité de grade 1
  • 35 à 40, Obésité de grade 2
  • supérieur à 40, Obésité de grade 3

Le tour de taille, reflet de la graisse abdominale

Pour mesurer son tour de taille, il suffit de prendre un mètre ruban de couturière, se mettre debout, pieds légèrement écartés, le poids réparti sur les deux jambes.

La mesure du tour de taille se prend en plaçant le mètre à mi-distance entre la dernière côte et du haut de la hanche.

Le tour de taille est le signe extérieur de l’accumulation des graisses autour des organes (foie, intestin, pancréas) situés dans l’abdomen. Cette répartition particulière des graisses expose à un risque accru de maladies cardio-vasculaires, diabète et provoque ce que l’on appelle le syndrome métabolique.

Le tour de taille idéal !

Grâce à la mesure du périmètre abdominal avec un mètre ruban, l’obésité abdominale est définie dès lors que cette mesure est :

  • supérieure à 102 cm chez les hommes
  • supérieure à 88 cm chez les femmes en dehors de la grossesse.

Perdre du poids…

Publicité


Changez de comportement ! Fixez votre objectif pour maigrir et manger autrement.

L’objectif recherché sera toujours de perdre du poids au détriment des graisses corporelles, tout en préservant la masse maigre, c’est-à-dire la masse musculaire.

Les adaptations diététiques sont essentielles mais doivent impérativement s’associer à un entraînement adapté. Pour atteindre cet objectif ne cherchez pas de « régime miracle » ! Le principe reste simple : il faut diminuer les apports caloriques alimentaires par rapport au niveau des dépenses énergétiques. Ainsi vous dépensez plus d’énergie que vous en ingérez, d’où une balance énergétique négative, qui oblige l’organisme à puiser dans ses réserves.

La perte de poids doit être progressive échelonnée sur plusieurs semaines afin d’éviter les intolérances et certaines complications. Il ne faut jamais être trop pressé mais avoir au contraire des objectifs réalisables. Il est ainsi conseillé d’envisager une perte d’environ 500 g par semaine (à 1 Kg maximum), selon la tolérance de chacun.

A lire : Quels régimes chez le sportif ?

Le poids : ennemi du bien-être

Il est évident qu’une stabilisation relative du poids tout au long de l’année facilitera la régulation pondérale. Il est essentiel d’éviter les « régimes yo-yo », souvent rencontrés en période d’intersaison ou lors d’une blessure. Ces régimes répétitifs où s’enchaînent sans fin, les phases de pléthore et de restriction épuisent le sportif sur le plan psychologique, altèrent les facteurs de motivation, perturbent l’entraînement et détournent le sportif des objectifs compétitifs. Ils s’inscrivent dans un problème comportemental ou un contexte émotif difficile et ne sont pas uniquement dus à des mauvaises habitudes alimentaires…… Lire la suite

 

Ne partez pas sans lire sur notre site :

publicité

Fermer