Notre partenaire

Le jus de soja

jus-de-soja

Le jus de soja n’est pas du lait !!!!

L’impact des produits de soja sur l’environnement hormonal reste encore à étudier, en rapport avec la présence en quantité non négligeable de phyto œstrogène, qui pourraient interférer avec les œstrogènes naturels.

Malheureusement, le jus de soja se substitue souvent aux produits laitiers, alors que ce sont deux produits contradictoires, l’un d’origine animale, l’autre végétale, avec des propriétés complètement différentes. La principale divergence entre ces deux produits est la teneur en calcium.

Le lait de vache bénéficie de l’action facilitatrice du lactose sur l’absorption de calcium. Par contre, si les concentrations sont identiques le jus de soja ne contenant pas de lactose, le calcium n’est pas (très faiblement) absorbé, à l’origine de carence.

De part son origine et ses propriétés nutritionnelles, le jus de soja n’est pas « un lait » et ne remplace pas un produit laitier !

Le produit est abusivement appelé « lait de soja ». Le terme de « lait » répond à des caractéristiques nutritionnelles précises, correspondant à celles du lait de vache, et ne peuvent en aucun cas s’appliquer au produit du soja.

Le lait de soja n’existe donc pas, c’est un jus !

 

Un produit de soja ne remplace pas un produit laitier. Ce sont deux aliments complémentaires, dont les propriétés nutritionnelles sont radicalement différentes.

La substitution exclusive des produits laitiers par le soja exposerait le sportif à un déséquilibre minéral et un risque accru de blessure.

Evitez l’association quotidienne de plusieurs produits de soja, afin de ne pas dépasser 1mg/kg/jour d’apport en isoflavone. De part leur composition, les aliments à base de soja sont riches en fibres et en acides gras poly insaturés. Ils contribuent ainsi à réguler favorablement le bilan lipidique, favorisant la baisse du cholestérol.

 

La bonne recette  : les nouilles chinoises au soja

 
 

Ne partez pas sans lire sur notre site :

publicité

Fermer