Publicité

La Leptospirose


La leptospirose est une maladie grave, parfois mortelle que l’on peut rencontrer en France et dans le monde.

Elle est due à une bactérie, la leptospire, dont il existe un certain nombre de variétés. On la contracte en général lors d’une activité en eau douce, qui a été contaminée par des animaux porteurs de la bactérie.

La Maladie

Après un contact avec la bactérie, il apparaît au bout de une à deux semaines, un syndrome grippal brutal et important.

Les signes cliniques sont :
– fièvre élevée supérieure à 39°
– douleurs musculaires diffuses
– douleurs articulaires
– forts maux de ventre
– prostration, douleurs dans l’ensemble du corps

Devant des signes aussi alarmants, il ne faut pas méconnaître la maladie, la leptospirose, car sans traitement, l’évolution pourrait être mortelle. Il faut consulter un médecin et lui signaler votre statut de sportif ayant pratiqué un sport en eau de baignade ou en eau douce.

Les Sports Concernés

Il s’agit de tous les sports en eau douce :

– baignade
– pêche
– canoë kayak
– nage avec palmes
– canyoning
– rafting
– triathlon
– tout sport nature ou raid individuel collectif
– etc. dans toute réserve d’eau douce, d’eau stagnante ou d’eau vive.

Mesures de prévention

– la vaccination n’est pas efficace sauf cas particulier en cas d’exposition permanente essentiellement destinée aux professionnels ou aux sportifs professionnels exerçant régulièrement un sport en eau potentiellement polluée.

Mesures individuelles de protection

Il s’agit essentiellement de se protéger contre une contamination faite par l’eau. Il n’est pas facile d’éviter une contamination. Le port de lunettes anti-projection est l’une de ces protections.

Conduites à tenir en cas de plaie

Si après une pratique sportive en eau, vous remarquez une plaie, il faut la laver abondamment à l’eau potable et au savon, désinfecter avec une solution antiseptique et protéger la plaie avec un pansement. Prévenir son médecin est raisonnable.

Attention : ne jamais nettoyer la plaie avec l’eau prélevée dans le bassin où le sport a été pratiqué. Cas particuliers Il est important de savoir que le contact avec l’urine des animaux contaminés peut également donner une transmission de la leptospirose. Il est donc conseillé, devant l’apparition d’un syndrome grippal après la pratique d’un sport ou d’une activité physique en pleine nature de le signaler au médecin.

Conclusion

Les sports nautiques sont donc exposés à une contamination par un certain nombre de bactéries dont la leptospire. Il faut savoir également que tout raid nature avec pique-nique, camping ou installation à la belle étoile, peut également provoquer une leptospirose par contamination indirecte de l’urine des animaux infectés. Ne jamais ramasser, toucher ou caresser un animal sauvage qui peut être contaminé par la leptospirose ou d’autres maladies. Connaître, c’est prévenir, mais c’est également traiter précocement.

publicité

Fermer