Publicité

Les aptitudes développées par la pratique d’APS dans les salles de remise en forme

Les salles de remise en forme

Tout le monde s’accorde sur la nécessité de faire diminuer la sédentarité en France, mais pour beaucoup, cela semble bien plus facile à dire qu’à faire.

Il existe un grand nombre d’activités proposées (parfois éphémères) dans les salles fitness, ou salles de remise en forme, et il est souvent difficile de choisir celle qui correspond le mieux à nos objectifs.

Je vous propose dans cet article de définir dans la mesure du possible l’ensemble des activités enseignées ainsi que les principales aptitudes qu’elles permettent de développer.
Avant toute chose définissons en quelques mots le contexte de la pratique du fitness en abordant de façon très synthétique le marché de la forme en France, son public et enfin les activités qui y sont proposées.

Le Marché de la Forme

Les salles de remise en forme.
Elles représentent un marché important. Il est difficile de donner un chiffre précis du nombre de salles de remise en forme. Par recoupement entre les différentes sources on peut estimer raisonnablement que le nombre de salle de remise en forme est en 2010 compris entre 3 200 et 3 400.

  • Janvier 2009 / 3 219 (INSEE démographie des entreprises et des établissements 2008 ; Champs marchand non agricole ).
  • Janvier 2009 / Le nombre d’équipements d’activité de forme et santé : 8 702 (xerfi 700 « gestion d’installations sportives privées »).
  • Décembre 2010 / Le nombre d’équipements d’activité de forme et santé : 9 126 (les chiffres clés du sport Ministère des Sports).
  • Novembre 2011/ 4 500 clubs et salles de remise en forme
    – 1 500 associations sportives.
    – 600 collectivités locales.
    – 2 100 hôtels de luxe et de prestige.
    – 300 instituts de beauté équipés de Spas.
    – 400 complexes et centres de rééducation de thalassothérapie de thermalisme et de bien-être.
    – 600 comités d’entreprise (Magazine Vive la forme).
  • Année 2010 / 3295 (The IHRSA Global report).

Structure de la profession

Le marché est partagé entre :

  • Des chaînes (Club Med gym, Forest Hill, fitness first …)
  • Des franchisés
  • Des indépendants.

95% des clubs sont indépendants : au mieux 4,5% à 5% des clubs (environ 150) ont une enseigne nationale (Club Med Gym, Fitness First, Vit ‘Halles, Moving…) et réalisent 15 à 20% du chiffre d’affaires de la profession. Il y a également de petites chaînes locales qui rassemblent quelques clubs autour d’une même enseigne (Source : APCE).

Stratégie marketing

La stratégie marketing des clubs est soit une stratégie par la différenciation, l’offre est adaptée aux différents segments de marchés. Des offres spécifiques ciblant chaque segment.
Soit c’est la stratégie de l’offre unique comme cela est proposé dans les centres spécialisés (Pilates, aqua bike, location de matériel…).

Positionnement marketing

Les sociétés de remise en forme se répartissent le marché autour de trois axes (haut de gamme, milieu de gamme et low-cost) et dans des structures de dimensions différentes qui vont des centres de plus de 1000 m à des centres à tailles plus conviviales permettant un suivi plus personnalisé des clients.

D’une façon générale les salles proposent toutes des activités physiques en cours collectifs encadrées toutefois dans les salles low cost l’offre de base est parfois réduite au minimum,
les offres périphériques étant bien souvent payantes.

De l’importance de bien agir : Dans un monde où l’image de soi occupe une place importante, où les pratiques évoluent au fil des tendances et des innovations, où la santé est une des principales
préoccupations, l’avenir économique du secteur de la remise en forme semble assuré.

Le Nombre de pratiquants

Le nombre de personnes pratiquant la remise en forme et inscrites dans un club est estimé à environ 3 à 5 millions. La Fédération Internationale des Centres de Remise en Forme (The IHRSA Global report 2010) en compte 3 350 000 sur un total de 12 à 15 millions de français de plus de 16 ans qui pratiquent de façon régulière ou occasionnelle la remise en forme dans des structures privées ou non.

Le taux de pénétration du milieu de la forme en France est de 6 à 8 % de la population soit un des plus bas d’Europe (16% en Espagne, 12% en Grande-Bretagne, 8.9% en Allemagne…).
Cela peut s’expliquer en partie par un tissu associatif extrêmement concurrentiel.

En moyenne, une salle commerciale a un peu plus de 500 adhérents par an. 31 % des établissements franciliens ont entre 500 et 1 000 adhérents et 36 % plus de 1 000 adhérents, mais certaines structures comptent jusqu’à 80 000 adhérents. 26 % des clubs de statut associatif ont moins de 100 adhérents et 37 % entre 100 et 300 adhérents (Source : avis relatif à la sécurité des salles de remise en forme 04/10 La Commission de la sécurité des Consommateurs).

La motivation des pratiquants

Les différentes enquêtes d’opinion dont les plus récentes indiquent une augmentation de l’intérêt pour la pratique de la remise en forme. Cet intérêt est motivé principalement par la recherche du bien-être. On observe également chez le consommateur le désir d’entretenir son capital santé et de vieillir dans les meilleures conditions de forme possible.

Le corps n’est plus seulement cette représentation véhiculée par les magazines mais également cette « maison » dont on prend conscience de l’importance et que l’on souhaite garder en bon état le plus longtemps possible.

Les aptitudes développées par la pratique d'activités de remise en forme

Fiche Pratique

Tout le monde s’accorde sur la nécessité de faire diminuer la sédentarité en France, mais pour beaucoup, cela semble bien plus facile à dire qu’à faire. Afin de valoriser cette lisibilité un label sport santé pour salle de remise en forme a été créé.

Télécharger sur notre boutique

Les espaces

Les salles de remise en forme proposent plusieurs espaces d’évolution :

  • L’espace cardio-training.
  • L’espace musculation.
  • L’espace cours collectifs.
  • L’espace cours collectifs particulier (danse).
  • L’espace cours individuel ou en petit groupe.
  • Espace piscine.

Cette offre de base est très souvent enrichie d’une offre élargie aux soins de beauté :

  • Sauna, hammam, spa.
  • Massages et autres activités liées à la relaxation.
  • Soins de beauté (solarium, enveloppements, soins du visage…).

Offres annexes

  • Squash, badminton
  • Diététique sportive

Vente de produits

  • Vente de vêtements et d’accessoires

Les enjeux de la remise en forme

Depuis quelques années, la prise de conscience s’est imposée, de plus en plus forte, relayée par les politiques publiques, que l’hygiène de vie pouvait jouer un véritable rôle en matière de prévention santé, notamment grâce à l’activité physique.

« Trente minutes d’activité physique par jour », «Faites du sport ! » autant de conseils et d’injonctions que ne cessent de distiller médecins, journaux, publicités, Ministère de la Santé et Académie de Médecine. Les bienfaits de l’activité physique sont nombreux.

Tout le monde s’accorde sur la nécessité de faire diminuer la sédentarité en France, mais pour beaucoup, cela semble bien plus facile à dire qu’à faire. Afin de valoriser cette lisibilité un label sport santé pour salle de remise en forme a été créé.

Les différentes aptitudes

La pratique des activités de remise en forme a pour objectif l’amélioration de la condition physique.
Les facteurs d’amélioration de la condition physique sont classés par aptitudes.

On distingue :

  • Les aptitudes physiques.
  • Les aptitudes physiologiques.
  • Les aptitudes psychomotrices.

Parmi l’ensemble des aptitudes qui sont communément développées par la pratique d’une activité physique retenons les suivantes :

  • Aptitudes physiques
  • Aptitudes psychomotrices
  • Aptitudes cognitives

Dans l’ensemble des aptitudes développées par les pratiques répertoriées seules les principales seront citées :

  • Endurance musculaire locale
  • Endurance musculaire générale
  • Endurance cardio pulmonaire Souplesse
  • La capacité de coordination
  • La rythmicité
  • L’équilibre
  • Mémorisation
  • Orientation spatiale
  • Capacité d’attention

Le niveau des cours

Les niveaux des cours sont bien souvent différents pour être adaptés à tous les publics. Lorsque vous débutez une activité commencez par les cours pour débutants même si vous êtes sportif. Il est en effet nécessaire de maîtriser la technique et les consignes de sécurité pour chaque cours.

Exemple de progression pédagogique en aérobic permettant d’assurer des cours adaptés à quatre niveaux de pratique (réf : La Pédagogie en technique aérobic, de Preston-Lee Ravail).

La notion de débutant est à définir. En effet, nous distinguons les débutants sportifs des débutants non sportifs.

  • ces derniers commencent par une phase de travail d’adaptation physiologique associée à un apprentissage des techniques de base…
  • les débutants sportifs commencent par une phase d’apprentissage des techniques de base. Leur plus grande maîtrise de leur schéma corporel et des capacités physiques plus développées autorise l’animateur à débuter l’apprentissage d’enchaînements basiques sur des tempi musicaux plus élevés…
  •  le niveau intermédiaire est le niveau des pratiquants qui connaissent les techniques de base, la terminologie des exercices, qui ont développé leur capacité rythmique…
  • le niveau avancé est le niveau des pratiquants qui ont une parfaite maîtrise des éléments permettant de complexifier une tâche et qui comprennent la logique de construction d’un enchaînement…
Références bibliographiques de l’auteur (ouvrages disponibles dans notre boutique en ligne) :

Auteur : Preston-Lee Ravail, Educateur sportif – Consultant.

+ Ouvrir et gérer une salle de remise en forme (Ed. du Puits Fleuri). + Guide pratique des salles de remise en forme à l’usage des seniors (Ed. du Puits Fleuri).

publicité

Fermer