Publicité

Les blessures les plus courantes du running

Course_a_pied

La course dénombre de plus en plus d’adeptes !

On peut courir n’importe où, près de chez soi ou de son travail, en vacances ou en déplacements. Mais attention !

 Les situations à risque sont nombreuses

  • Mauvaise condition physique
  • Répétition du geste sportif
  • Excès ou erreurs d’entraînement
  • Surface du sol ou terrain
  • Matériel ou équipement mal adaptés
  • Défaut de préparation à l’effort
  • Erreur de diététique sportive
  • Récupération mal gérée
  • Activité non adaptée au climat
  • Morphologie musculaire
  • Hydratation insuffisante
  • Fatigue ou prise de médicaments
  • Syndrome viral ou fièvre

 Règle d’or de la prise en charge des blessures aigues en urgences sur le terrain :

« Le protocole GREC »

  • G comme glace
  • R comme repos
  • E comme élévation
  • C comme compression

Dans l’attente de l’avis médical ou de l’arrivée des secours

 

Une étude de référence

L’incidence déclarée de l’exécution des blessures aux membres inférieurs chez les coureurs de longue distance variait de 19,4% à 92,4%. Le site le plus commun des membres inférieurs blessures de course était le genou. Il existe des preuves solides qu’une distance plus grande de formation par semaine chez les coureurs masculins et une histoire de blessures antérieures sont des facteurs de risque de blessures inférieurs de fonctionnement d’extrémité. Nous recommandons en outre bien des études sur les facteurs de risque conçu pour blessures de course pour les hommes et coureuses.

 Source : British Journal Of Sports Medicine

 

Les 5 blessures les plus courantes, trucs et astuces

Aponévrosite ou fascéïte plantaire

TalalgieDouleur en sous du pied de la voûte plantaire

Appliquez du froid en congelant une bouteille d’eau de 500 ml presque pleine puis la sortir et pratiquer pendant 10 minutes un rouler du pied revetu d’une fine chaussette d’avant en arrière sur cette bouteille

Consultez aussi un podologue

 

Tendinite du tendon d’achille

AchilleDouleur globale ou localisée du tendon d’Achille à l’effort puis au repos

Pensez à marcher avec une petite talonnette du coté douloureux

Effectuez un glaçage puis un massage profond de type réfléxe(MTP)

Consultez aussi un dentiste et pensez au régime spécial tendinite

 

Périostite ou fracture de fatigue

PeriostiteDouleur à la marche ou à la montée des escaliers le long du tibia

Changez provisoirement de sport passez au vélo ou à la natation

L’aquajogging peut vous convenir

Changez de chaussures

 

Syndrome rotulien ou fémoro patellaire

syndrome_rotulienDouleur position assise prolongée (syndrome du cinéma !)

Evitez les courses ou marches en descente et les positions accroupies

Renforcez le quadriceps en extension et étirez les membres inférieurs

Modifiez votre foulée et contrôlez votre statique plantaire

 

Syndrome de la bandelette ilio tibiale ou syndrome de l’essuie-glace  

Essuie_glaceDouleur de la face externe du genou pouvant irradier jusqu’à la hanche

Evitez association course et vélo et courez sur terrain plat en sous bois

Le glaçage et le MTP matin et soir ou plus

Vérifiez votre foulée et le bon chaussage

 

Entorse de cheville

entorse_chevilleFréquente ; employez le protocole GREC

Ne partez pas sans lire sur notre site :

publicité

Fermer