Notre partenaire

Régime sans gluten et sport

Régime sans gluten

Régime sans gluten

L’inconfort digestif devient un mal fréquent et apporte une gêne constante dans la vie au quotidien en amputant le potentiel sportif. Quel est le rôle du gluten dans cet inconfort ? Faut-il systématiquement faire un régime sans gluten ? En parler à son médecin est un préalable indispensable.

Définition

La maladie cœliaque ou intolérance au gluten est une intolérance permanente à une ou plusieurs fractions protéiques du gluten ayant pour conséquence une irritation voire une destruction des villosités de l’intestin grêle, source de malabsorption des nutriments en général.

Mais les régimes sans gluten sont à la mode, mais sont-ils réellement justifiés ?

 Quelques repères sur la maladie cœliaque (Sources : Marie VALLET et Séverine OLIVIE (SFNS))

  • Entéropathie de type auto-immune
  • Sujets prédisposés génétiquement
  • Type caucasien et 3 fois plus chez la femme
  • Vraisemblablement des infections intestinales dans petite enfance responsables
  • Diagnostic tardif âge adulte voire après 60 ans
  • Douleurs abdominales, asthénie
  • Troubles fonctionnels intestinaux
  • Diarrhées avec stéatorrhée
  • Aphtose buccale récidivante
  • Amaigrissement voire dénutrition
  • Déminéralisation diffuse et arthralgies
  • Association fréquente à DInsulinoD et thyroïdite

>>>>>>Ne pas confondre allergie alimentaire, sensibilité au gluten et intolérance au gluten

Où trouver du gluten ???

Le gluten est une protéine contenue dans certaines céréales : blé, avoine, orge, seigle présentent dans la farine, le pain, les pâtes et autres pizzas…….

Attention : Le régime sans gluten n’apporte rien sur le plan de la santé chez les consommateurs qui ne présentent ni d’intolérance ni de maladie cœliaque.

Un faux ami : le syndrome de l’intestin irritable du sportif : Fatigue, nausées, ballonnements, douleurs abdominales, flatulences, besoin de déféquer et inconfort digestif+ anxiété = pathologie du sportif soit par mauvaise alimentation et hydratation soit par surentraînement et inconfort de pratique . Diminuez les dérivés de blé et réduisez aussi la charge en sucres. Un pansement intestinal peut améliorer la symptomatologie.

Traitement et prise en charge

Évincer les produits contenant du gluten sous toutes les formes

Attention ne pas confondre MICI et inconfort digestif

Les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI) vont bénéficier d’une véritable révolution thérapeutique avec l’arrivée des médicaments type biothérapies mais les MICI ne sont pas véritablement en lien avec le gluten; il est donc important avant l’instauration d’un régime sans gluten de réaliser un bilan étiologique et diagnostique, dont un bilan biologique, pour poser les bases d’une prise en charge adaptée

Pour en savoir plus, consultez le résumé de notre dernier Congrès

Résumé

Aliments autorisés lors d’un régime sans gluten

  • Les viandes grillées.
  • Les légumes frais.
  • Les légumes secs.
  • Les fruits.
  • Le poisson.
  • Les œufs.
  • Le lait.
  • Le maïs.
  • Le riz.
  • Le sarrasin.
  • La pomme de terre.
  • Le soja.

 

 Le saviez-vous ?

Le cas du champion de tennis Novak Djokovic : il a écrit un livre intitulé « service gagnant », suite à de nombreuses défaillances dans les années 2010, un médecin à proposé au champion un régime sans gluten

Exemple de menu sans gluten

 

  • Petit-déjeuner : Café noir avec ou sans sucre ou chicorée , pain sans gluten, beurre de Normandie, confiture ou gelée de mangue, de figues ou de fruits de la passion, ou quelques fruits secs et grillés , jus d’orange pur jus
  • Déjeuner : Salade de saison à l’huile de colza ou huile de grains, cuisse de poulet ou poisson vapeur , pommes de terre ou légumes frais de saison avec une noix de beurre demi sel, pain sans gluten et fromage puis laitage ou salade de fruit
  • Dîner : Soupe de légumes avec pain sans gluten, salade verte ou de lentilles avec du thon, une portion de fromage et un fruit frais ou un laitage

On peut réaliser son pain avec de la farine de sarrasin et si intolérance au lait de vache pensez au lait de chèvre

Ne partez pas sans lire sur notre site :

publicité

Fermer