Annonces

Arrêter de fumer pour son bien-être

LNRUN : arrêter de fumer et courir pour son bien-être

Plus de la moitié des fumeurs (59 %), hommes ou femmes, déclare avoir envie d’arrêter de fumer.

On considère que chaque année en France 750 000 personnes arrêtent de fumer durant au moins un an, soit plus de 2 000 personnes chaque jour.

Selon l’étude ITC France de février 2009, le prix des cigarettes (62 %) et les risques pour la santé (48 %) sont cités comme motifs d’arrêt : « quelque 60 % des fumeurs ont « souvent » ou « très souvent » pensé à l’argent consacré à l’achat des cigarettes.

Plus de 30 % rapportent avoir, au cours des six derniers mois, dépensé – pour des cigarettes – de l’argent qui aurait pu être consacré à la gestion du foyer.

Autre motif : la prise en compte des conséquences pour les autres. Elle constitue un motif important pour arrêter, en particulier le bon exemple à donner aux enfants (80 %) et les effets du tabagisme passif sur les non-fumeurs (59 %) », détaille le rapport.

Témoignage

La vidéo ci-dessous présente une expérience vécue par « Hélène », qui après avoir arrêté de fumer s’est mise à la course à pied. Ce film de 11 minutes réalisé par Lionel Daneau et François Ducobu est un témoignage émouvant sur la recherche du bien-être.

Les effets du tabac sur la santé

Fumer en complément de la pollution atmosphérique et du tabagisme passif provoque une augmentation non négligeable de graves maladies pouvant être mortelles.

Il s’agit des :

  • Accidents vasculaires cérébraux
  • Accidents coronariens et infarctus du myocarde
  • Cancers du poumon
  • Cancers de la sphère ORL et de la vessie
  • Asthme induit et BPCO
  • Maladies ORL chez l’enfant et l’adolescent
  • Troubles de la grossesse et de l’accouchement
  • Répercussions sur l’aptitude physique
  • Diminution du bon cholestérol

6 millions de personnes décèdent dans le monde chaque année dont 600 000 « fumeurs passifs » (source OMS).

Mon état quand je fume

  • Arrêter de fumer déconnexion avec la société
  • Anxiété, trouble du comportement alimentaire
  • Mal-être essoufflement
  • Coût du paquet
  • Ras le bol
  • 30 ans sans corps

Mon état quand je décide l’arrêt du tabac

  • Difficultés respiratoire
  • Qui suis-je ?
  • Douleur
  • Courir pour oublier découverte de son corps
  • Course compulsive prendre le rythme oublier
  • Enfin un corps

Mon état quand j’ai arrêté de fumer

  • Être sur un nuage
  • Osmose avec mon entourage
  • Je retrouve la vie
  • Bien dans mon corps, j’ai retrouvé mes sens
  • Économies
  • J’ai de nouveau des émotions : liberté bonheur
  • Bien-être

Les temps pour se transformer

« La patience et la persévérance sont les éléments du succès pour arrêter de fumer ; Pratiquer une activité physique pour participer et non performer il faut au moins 6 mois pour retrouver ses sensations, son bien- être et sa liberté… »

Conclusion

En s’appropriant le tabac des Indiens d’Amérique, le monde occidental en a fait un produit de consommation courante inclassable : ni médicament, ni nourriture, ni drogue interdite. Ce « carburant psychique » aux effets contradictoires, tantôt utilisé pour se concentrer tantôt pour se détendre échappe ainsi à toute catégorisation. Il possède pourtant deux caractéristiques attribuées ordinairement aux drogues : la dépendance et la toxicité, et tout fumeur sait d’expérience qu’il est difficile de renoncer à cette habitude pourtant nuisible à sa santé.

Le tabac qui contient de la nicotine ne facilite pas l’activité physique. L’activité physique est mieux ressentie si l’on ne fume pas. Il est possible d’être un champion et de fumer mais à la longue le sport n’empêchera pas les effets néfastes du tabac.

 

Pour en savoir + : http://www.tabac-info-service.fr/ ou le 3989

© IRBMS - Droits de reproduction

Partagez cet article

Les informations données sur ce site ne peuvent en aucun cas servir de prescription médicale.

Ici & ailleurs

Restons en contact !

    Newsletter : Abonnez-vous !

  • Et vous recevrez gratuitement chaque mois : nos actualités en Médecine du Sport, Sport Santé, Nutrition, Prévention dopage, Psychologie du sportif...


    Newsletter

L’IRBMS respecte la vie privée de ses utilisateurs et s’engage à ce que toutes les informations qu’il recueille permettant de les identifier soient considérées comme des informations confidentielles. Le site de l’Irbms est déclaré à la CNIL sous le numéro : 644591

La rédaction vous conseille

  • Qui sommes-nous ?

    IRBMS Prévention sport santé
  • Congrès 2017 : compte-rendu

    Congrès 2017 : inscription
  • Partenariat

    Partenariat