Annonces

COVID-19 : le sport à l’arrêt

Le déconditionnement physique

Sport de tout niveau et arrêt des entrainements et des compétitions, les préparateurs physiques et tout le staf médical connaissent bien cette problématique programmée pendant les périodes de trêve en intersaison.

C’est pour cela que la reprise du sport se fait progressivement selon une reprogrammation à l’effort, préétablie, en proposant une mise « au vert », des entrainements individualisés, des bilans médicaux de reprise et des rencontres amicales « de mise en jambes ».

La pandémie du Covid-19 bouscule toutes ces notions avec la survenue de nombreux facteurs déstabilisants.

Les problématiques

  • Le sportif a-t-il été victime du Covid-19 et l’intensité de la maladie a-t-elle laissé de séquelles cardio respiratoires ?
  • Après le report de l’Euro de football, la plus grande compétition sportive au monde, les JO de Tokyo, est également reportée à 2021 provoquant un trouble pour les sélectionnés et une profonde incertitude sur les épreuves qualificatives. Comment imaginer situation plus anxiogène pour nos sportifs !

L’enjeu sera de savoir gérer son niveau de performance un an de plus, mais aussi de gérer les contraintes de la vie sportive et privée que cela impose.

  • Comment organiser des compétitions sportives internationales, alors que les nations seront à des stades de dé-confinement différents ?
  • Comment gérer la reprise de l’entrainement entre sportifs ayant développé une immunité contre le Coronavirus et les autres ?

Une fois que le déconditionnement sera prononcé pour la population générale, comment gérer celle du monde sportif, vu les conditions de pratique sportive spécifiques ?

  • Comment organiser une compétition sportive en respectant les règles barrières, alors que le sport lui-même impose une proximité lors de la pratique ?
  • Comment peut-on concevoir sereinement une course cycliste sans peloton, un sport de combat sans contact, un marathon sans ligne de départ collectif et des spectateurs séparés entre immunisé et non immunisé ?
  • Quelle validité d’un résultat entre deux équipes qui se sont rencontrées avant ou après la pandémie ?
  • Combien de temps va-t-il falloir pour retrouver un bon niveau sans risque de se blesser ?
  • Combien de temps va-t-il falloir pour retrouver un poids de forme et un tonus musculaire performant ?

 

Lire notre dossier : Sport et confinement, histoire d’un déconditionnement physique

 

© IRBMS - Droits de reproduction

► Recevoir notre Newsletter

Partagez cet article

Les informations données sur ce site ne peuvent en aucun cas servir de prescription médicale.

Ici & ailleurs

id ut Donec tristique venenatis, Praesent lectus odio luctus Lorem