COVID-19 : pratiques sportives et gestes barrières

Déconfinement : Covid-19 et sport

Mesures barrières et pratiques sportives en période d’épidémie de Covid-19

► Avertissement

  • L’épidémie de Coronavirus est évolutive et ne touche pas chaque territoire avec la même force. Nul ne peut prédire l’évolution et en absence de traitement et de vaccin les gestes barrières représentent votre capital santé même dans les territoires peu touchés par le Coronavirus.
  • Le port du masque qu’il soit obligatoire ou recommandé fait partie du dispositif barrière prioritaire surtout dans les lieux publics et confinés.
  • Le dépistage PCR et la mise en « quarantaine » (7 jours ou plus) des personnes positives et le dépistage de l’entourage sont des mesures essentielles pouvant endiguer la propagation du virus. Respectez les consignes de votre médecin et utilisez si besoin la téléconsultation.
  • L’activité physique et/ou le sport à intensité modérée et de préférence en extérieur booste l’immunité et peut aussi permettre par des réactions adaptatives de mieux combattre le Covid-19
L’IRBMS vous demande de ne pas relâcher votre attention et d’adapter vos pratiques aux exigences sanitaires du moment SOYEZ PRUDENTS. Consultez le site Santé Publique France.

Généralités sur le port du masque

L’usage d’un masque barrière n’exonère aucunement l’utilisateur de l’application systématique des autres gestes barrières.

  • Prévenir la propagation de la COVID-19 et la seconde vague ou un cluster.
  • Se laver souvent les mains. Utiliser du savon et ‎de l’eau, ou une solution hydroalcoolique. ‎ ‎
  • Rester à distance de toute personne d’au moins 1 mètre (plus si pratique sportive) et plus si elle tousse ‎ou éternue. La distanciation est de 2 mètres lors de la pratique sportive. ‎ ‎
  • Ne pas toucher ses yeux, son nez ou sa bouche.
  • Ne serez pas les mains et ne faites pas la bise.
  • En cas de toux ou d’éternuement, couvrez-vous ‎la bouche et le nez avec le pli du coude ou avec un ‎mouchoir.
  • Restez chez vous si vous ne vous sentez pas ‎bien et surtout si vous avez de la fièvre.‎ ‎
  • Consultez un médecin en direct ou par téléconsultation si vous avez de la fièvre, ‎que vous toussez et que vous avez des difficultés à ‎respirer. ‎ ‎
  • Respectez les indications des autorités sanitaires ‎locales.
  • Utilisez si cela est mis en place une Appli stop Covid selon votre libre arbitre.

Annonces

Les conditions d’utilisation et d’entretien des masques

► Bon à savoir

Les masques barrières grands publics répondent à un niveau d’exigence moins ambitieux mais sont efficaces alors que les masques chirurgicaux et FFP2 doivent être en priorité utilisés par le personnel de santé et les populations exposées sauf si les masques chirurgicaux sont en vente libre et sans pénurie.

Recommandations du conseil scientifique Covid-19

Le port d’un masque dans les lieux publics – pas seulement dans les transports et les lycées et les collèges doit être « systématique », selon les décisions adaptatives des autorités locales.

Les lieux recevant du public doivent proposer à leurs clients ou usagers des masques de protection et des solutions hydroalcoolique. « Un manquement à ces règles doit pouvoir aboutir à une fermeture administrative de ces lieux », selon l’avis du gouvernement.

Condition d’utilisation

Le masque dit grand public (masques alternatifs de production industrielle ou artisanale anti-projection) pour être efficace doit couvrir intégralement la bouche, le menton et le nez. Il ne doit pas être porté plus de quatre heures car au-delà l’humidité respiratoire va le rendre inefficace.

Il faut le mettre en place et le manipuler le moins possible et donc éviter de le toucher et de l’abaisser pour parler à une personne ou téléphoner.

Ainsi une personne doit avoir au moins trois masques par jour et plus en cas de pratique sportive.

Mise en place du masque

Se laver les mains pendant 30 secondes avec du savon ou une solution hydroalcoolique avant de le mettre en place et aussi après l’avoir porté. Il faut le placer et l’enlever avec les ficelles ou élastiques latéraux.

Au bout de 4 heures maximum ou après la séance de sport quel que soit sa durée il faut placer le masque dans une bassine ou une boite hermétique que l’on pourra désinfecter en la lavant avec du savon et placée hors de portée des enfants puis faire une lessive avec un ou plusieurs masques pour un lavage à 60° pendant 30 minutes avec une lessive habituelle sans javel ajouté ni autre vêtement.

Afin de ne pas abimer le masque le placer dans une taie d’oreiller ou mettre un vieux drap dans la machine à laver.

Annonces

► Bon à savoir

Le lavage des masques : les recommandations AFNOR et de l’ANSM

Un lavage en machine à 60 °C (cycle coton), pendant au moins 30 minutes. Le séchage obligatoire est à réaliser soit via un sèche-linge, soit à l’air libre, avec un chèche cheveux avant un éventuel repassage à la vapeur à une température n’abîmant pas le tissu.

Si vous ne pouvez pas faire une lessive à 60° car le cycle est trop long et trop couteux : n’utilisez pas le micro ondes… Mais est-il possible de les laver à la main trempé préalablement dans une eau à 60° pendant 30 minutes comme dans une lessiveuse de nos grands-mères, oui cela peut être une alternative ?.

Attention de ne pas se bruler et laissez les enfants hors de portée. L’utilisation d’un four à 60° n’est pas recommandé en raison des dangers potentiels.

Important : Ne pas remplacer la chaleur par le froid par un séjour du masque dans le congélateur ou le frigo car le Coronavirus résiste au froid.

Le port du masque et pratique sportive

Selon les conditions définies par les autorités et sous réserves de modifications (09/05/2020).

Si vous désirez aller faire une séance d’entrainement autorisée et en fonction de la classification de votre département ou de votre ville :

  • Pour se déplacer en transport en commun et sur tout lieu public le masque est obligatoire ou utile.
  • Pour la pratique du sport seul ou avec des distances de plus de 2 mètres en extérieur le masque est peu utile car le coronavirus n’est pas à circulation atmosphérique.
  • Pour la pratique du sport en extérieur et sans contact en petit groupe si l’installation est ouverte et en respectant le distanciation obligatoire, le port du masque peut est utile mais attention l’hyper ventilation induite par l’effort va humidifier très rapidement le masque qui deviendra inefficace après 15 à 30 minutes.
  • Quid du Training Masks ou autres pour lutter contre le Covid-19, ces masques ne sont pas homologués.
  • Pour les sports individuels la distanciation de 10 mètres est recommandée pour le jogging et le vélo. Mais croiser un autre sportif qui courre dans l’autre sens est potentiellement possible et dans ce cas une distance de 2 mètres est conseillée mais attention pas de club house ou de douche dans les vestiaires après la pratique. Une distance physique suffisante d’environ 4m2 pour les activités en plein air type tennis, yoga, fitness par exemple.
  • La marche, la randonnée, le jogging, le vélo, le roller, le golf… sont des sports aux pratiques individuelles possibles donc se conformer aux recommandations ministérielles, fédérales et du club.
  • Afin de connaitre l’évolution des conditions de pratique nous conseillons de consulter : Épidémie Coronavirus (Covid-19), ce qu’il faut savoir (Service Public).

Info Covid-19 : 0 800 130 000

Le port du masque est donc surtout utile ou obligatoire avant et après le sport mais il est l’un des éléments de la prévention car les autres gestes barrières sont indispensables et surtout lors de la pratique sportive les distances spécifiques de distanciations doivent être respectées.

Le lavage des mains (eau et savon)

Un geste barrière essentiel après une séance de sport.

Technique de lavage des mains à l’eau et au savon :

Humidifiez les mains avec de l’eau, prenez une quantité suffisante de savon (deux pression si distributeur) ou un savon de petite taille (idéal avoir votre savon ) et frictionnez les mains de la manière suivante :

  • Paume contre paume.
  • Paume de la main droite sur le dos de la main gauche et paume de la main gauche sur le dos de la main droite.
  • Paume contre paume en imbriquant les doigts des deux mains.
  • Placez la face arrière des doigts dans la paume de la main opposée et frictionnez les doigts par un mouvement aller/retour contre cette paume.
  • Frictionnez bien le pouce de chaque main avec la paume de l’autre main.
  • Frictionnez le bout des doigts de chaque main en tournant dans la paume de l’autre main.
  • Rincez les mains afin d’éliminer tout résidu de savon.
  • Séchez les mains au moyen d’une serviette à usage unique (en tamponnant).
  • Si le robinet se ferme avec les mains, fermez le robinet avec la serviette de sorte que les mains ne soient pas contaminées.

► Durée de la totalité de la procédure : 40 – 60 secondes.

Source : https://www.health.belgium.be/fr/conseil-superieur-de-la-sante

Si les mains doivent être désinfectées, l’application de la SHA doit se faire sur des mains bien sèches. Pour votre routine chantonnez un refrain de votre chanson préférée qui fera 40 secondes !!

Le lavage des mains (gel hydroalcoolique)

Un geste barrière essentiel après une séance de sport technique de lavage des mains au gel hydroalcoolique si vous n’avez pas savon et eau :

  • Une solution hydroalcoolique est un mélange d’eau et d’alcool qui permet la destruction des bactéries, virus et champignons. Plusieurs formes sont possibles : gel, mousse, spray ou lingettes.
  • Pour bien choisir son produit hydroalcoolique, l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) recommande des produits testés selon la norme NF EN 14476 ou dont la concentration optimale en alcool est comprise entre 60 % et 70 % ou entre 520 et 630 mg/g.
  • Une solution hydroalcoolique ne nettoie pas les mains. Elle doit être utilisée en complément d’un lavage des mains à l’eau et au savon.
  • Déposez une noix de gel d’au moins 3ml (soit deux pressions d’un distributeur) au creux de votre main et frottez pendant 20 à 30 secondes, paume contre paume ; sur le dos de chaque main ; dans les espaces interdigitaux ; sur le dos des doigts ; sur le bout des doigts et les ongles ; sur les poignets. Jusqu’à ce que le gel soit sec.

Coronavirus : se protéger et protéger les autres

 

Dossier IRBMSLire notre dossier : Déconfinement et sport

© IRBMS - Droits de reproduction

► Recevoir notre Newsletter

Partagez cet article

Les informations données sur ce site ne peuvent en aucun cas servir de prescription médicale.

Ici & ailleurs

Donec felis tristique amet, libero Aenean ultricies suscipit luctus