Annonces

En France, le diabète est la deuxième cause d’accidents cardiovasculaires

Visitez le site de Dynacare

La Journée Mondiale du Diabète est célébrée le 14 novembre, une campagne qui a lieu chaque année depuis 1991 avec pour objectif principal d’accroître l’attention mondiale sur le diabète.

L’équipe de MyTherapy (application gratuite sur Google Play et l’App Store ) a réalisé une infographie sur l’impact de la maladie en France, en se concentrant sur trois aspects :

  • le nombre de personnes touchées
  • Comment cela évoluera à l’avenir ?
  • L’impact économique et les amputations dues aux complications causées par la maladie.

2017 : impact du diabete en France

Cette forte augmentation du nombre de personnes touchées est due à différentes causes, parmi lesquelles le vieillissement de la population, le mode de vie sédentaire ou l’obésité. Connaître les facteurs de risque qui conduisent notre société à soutenir autant de malades est important. Nous aspirons à montrer comment le diabète nous touche actuellement.

La Journée Mondiale du Diabète

En 2017 la Journée Mondiale du Diabète se concentre sur l’impact de la maladie sur les femmes. Elles sont 199 millions, à ce jour, à vivre avec. Elles seront 313 millions en 2040.

Aujourd’hui, la pandémie du diabète affecte plus de 422 millions de personnes dans le monde. En se concentrant sur la France, on peut voir que c’est la 2ème cause d’accidents cardiovasculaires. D’ici 2022 on dénombrera près de 5 millions de diabétiques en France.

Il existe deux types de diabète

Celui appelé de type 1 et le diabète de type 2.

  • De nombreuses personnes le savent déjà, le diabète de type 1 est une maladie auto-immune qui engendre la destruction des cellules productrices d’insuline. Autrement dit, le corps détruit sa capacité à gérer sa glycémie – l’insuline étant la substance qui gère la glycémie.
  • Quant au diabète de type 2, qui représente environ 90% des diabètes, il lié au mode de vie. Vieillissement, sédentarité, alimentation excessive ou non équilibrée, manque d’activité physique.

Le diabète est bien heureusement, traitable

Qu’il s’agisse du diabète de type 1 ou celui de type 2, le diabète est une maladie qui peut être traitée ce qui permet aux patients de mener une vie normale et active. Cependant, si elle n’est pas détectée à temps ou si le traitement n’est pas suivi correctement, diverses complications peuvent apparaître.

Pour cette raison, il est très important de connaître les symptômes et de prendre les mesures nécessaires pour réduire les facteurs de risque qui peuvent motiver le diagnostic du diabète, tels que les taux élevés d’obésité ou de sédentarité.

D’ici 2035, 1 habitant sur 10 aura un pancréas qui ne produit pas assez d’insuline pour maintenir une glycémie normale.

La Fondation Internationale du Diabète a averti que si des politiques plus ambitieuses ne sont pas adoptées et adaptées aux particularités culturelles de chaque région, le nombre total diabétiques aura doublé d’ici 22 ans et pourrait atteindre 592 millions de personnes. C’est-à-dire la population des USA, du Brésil et de l’Allemagne réunie.

 

© IRBMS - Droits de reproduction

Partagez cet article

Les informations données sur ce site ne peuvent en aucun cas servir de prescription médicale.

Ici & ailleurs

Restons en contact !

    Newsletter : Abonnez-vous !

  • Et vous recevrez gratuitement chaque mois : nos actualités en Médecine du Sport, Sport Santé, Nutrition, Prévention dopage, Psychologie du sportif...


    Newsletter

L’IRBMS respecte la vie privée de ses utilisateurs et s’engage à ce que toutes les informations qu’il recueille permettant de les identifier soient considérées comme des informations confidentielles. Le site de l’Irbms est déclaré à la CNIL sous le numéro : 644591

La rédaction vous conseille

  • Qui sommes-nous ?

    IRBMS Prévention sport santé
  • Congrès 2017 : inscription

    Congrès 2017 : inscription
  • Partenariat

    Partenariat