Annonces

L’intolérance au gluten ou maladie cœliaque chez le sportif

Visitez le site d'Ergysport
Intolérance au gluten et sport

Ne pas confondre allergie alimentaire, sensibilité au gluten et intolérance au gluten.

L’inconfort digestif devient un mal fréquent et apporte une gêne constante dans la vie au quotidien en amputant le potentiel sportif.

Quel est le rôle du gluten dans cet inconfort ? Faut-il systématiquement faire un régime sans gluten ? Les régimes sans gluten sont à la mode, mais sont-ils réellement justifiés ?

En parler à son médecin est un préalable indispensable.

Qu’est-ce qu’une intolérance au gluten ?

La maladie cœliaque ou intolérance au gluten qui est dû à une perméabilité intestinale accrue provoque une intolérance permanente à une ou plusieurs fractions protéiques du gluten ayant pour conséquence une irritation voire une destruction des villosités de l’intestin grêle, source de malabsorption des nutriments en général.

Maladie cœliaque et symptômes :

  • Entéropathie de type auto-immune
  • Sujets prédisposés génétiquement
  • Type caucasien et 3 fois plus chez la femme
  • Vraisemblablement des infections intestinales dans petite enfance responsables
  • Diagnostic tardif âge adulte voire après 60 ans
  • Douleurs abdominales, asthénie
  • Troubles fonctionnels intestinaux
  • Diarrhées avec stéatorrhée
  • Aphtose buccale récidivante
  • Amaigrissement voire dénutrition
  • Déminéralisation diffuse et arthralgies
  • Association fréquente à DInsulino D et thyroïdite

Sources : Marie Vallet et Séverine Olivie (SFNS)

Où trouver du gluten ?

Ne pas confondre allergie alimentaire, sensibilité au gluten et intolérance au gluten.

Le gluten est une protéine contenue dans certaines céréales : blé, avoine, orge, seigle présentent dans la farine, le pain, les pâtes et autres pizzas…….

Lire : Connaître les aliments autorisés ou non et savoir composer ses menus.

Attention : Le régime sans gluten n’apporte rien sur le plan de la santé chez les consommateurs qui ne présentent ni d’intolérance ni de maladie cœliaque.

L’hypersensibilité au gluten est-elle une réalité commune ?

Ne confondez pas côlon irritable et intolérance au gluten !

En effet, le syndrome de l’intestin irritable du sportif apporte fatigue, nausées, ballonnements, douleurs abdominales, flatulences, besoin de déféquer et inconfort digestif et anxiété. C’est une pathologie du sportif soit par mauvaise alimentation et hydratation soit par surentraînement et inconfort de pratique. Diminuez les dérivés de blé et réduisez aussi la charge en sucres. Un pansement intestinal peut améliorer la symptomatologie.

L’hypersensibilité vrai au gluten concerne qu’un très petit nombre de personnes souffrant de signes d’intolérances ou de colon irritable. En réalité la réduction de l’apport de gluten peut suffire à retrouver une amélioration notable des signes cliniques.

En pratique :

  • Se méfier de l’effet de mode et toujours vérifier médicalement la réalité de l’allergie au gluten.
  • Un régime strict sans gluten apporte des contraintes sociales et psychologiques difficiles à supporter.
  • Un régime sans gluten n’est pas un régime pour maigrir.
  • Il n’y a pas de preuve avéré que  la performance puisse être améliorée par un régime sans gluten pour les personnes n’ayant pas une maladie cœliaque certifiés.
  • Il ne faut pas confondre allergie au blé et hypersensibilité au gluten.
  • Effet placébo très important de la suppression du gluten de l’alimentation.
  • Éliminer le gluten de l’alimentation de façon préventive n’est pas recommandé.

Sport et allergie au gluten

Aucune preuve d’un lien en dehors d’un syndrome du côlon irritable (non concerné par le gluten) en réponse à un stress pré compétitif.
Attention, un régime sans gluten va perturber les apports en fer et en vitamines B, et sans supplémentation adaptée et médicalisée ce régime va nuire à la performance.

De plus, selon le Docteur Marie Vallet, La Nutrition et le Golfeur, il ne faut pas confondre syndrome d’intolérance au gluten et pathologique colique du sportif :

  • Apport en abondance de boissons sucrées pendant l’effort qui agresse la paroi du colon.
  • Chez le cycliste, estomac et colon comprimés par la position couchée sur la machine.
  • Chez le coureur, appui du colon G contre le psoas contracté qui le repousse, et appui brutal du colon D sur la paroi abdominale contractée.
  • Micro-traumatismes répétés des muqueuses, pétéchies voire hémorragies de sang rouge.

Traitement et prise en charge

Réduire, puis si besoin évincer les produits contenant du gluten sous toutes les formes, puis réintégrer progressivement le gluten dans l’alimentation.

Attention ne pas confondre MICI et inconfort digestif.

Les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI) vont bénéficier d’une véritable révolution thérapeutique avec l’arrivée des médicaments type biothérapies mais les MICI ne sont pas véritablement en lien avec le gluten; il est donc important avant l’instauration d’un régime sans gluten de réaliser un bilan étiologique et diagnostique, dont un bilan biologique, pour poser les bases d’une prise en charge adaptée.

Le saviez-vous ?

Le cas du champion de tennis Novak Djokovic

Ce tennisman a écrit un livre intitulé « Service gagnant, une alimentation sans gluten », suite à de nombreuses défaillances dans les années 2010, un médecin a proposé au champion un régime sans gluten. Il reste à démontrer la réalité du diagnostic médical qui relève du secret professionnel.

Novak Djokovic explique ses contre-performances par un état de santé générale instable malgré une hygiène de vie irréprochable :

  • Essoufflement rapide, sensation de gorge fermée.
  • Fatigue, jambes de plomb.
  • Difficultés à se réveiller le matin.
  • Esprit régulièrement « embrumé ».
  • Souvent ballonné.

 

© IRBMS - Droits de reproduction

Partagez cet article

Les informations données sur ce site ne peuvent en aucun cas servir de prescription médicale.

    Annonces

Ici & ailleurs

Restons en contact !

    Newsletter : Abonnez-vous !

  • Et vous recevrez gratuitement chaque mois : nos actualités en Médecine du Sport, Sport Santé, Nutrition, Prévention dopage, Psychologie du sportif...


    Newsletter

L’IRBMS respecte la vie privée de ses utilisateurs et s’engage à ce que toutes les informations qu’il recueille permettant de les identifier soient considérées comme des informations confidentielles. Le site de l’Irbms est déclaré à la CNIL sous le numéro : 644591

La rédaction vous conseille

  • Qui sommes-nous ?

    IRBMS Prévention sport santé
  • Nos Activités en 2015

    Nos activités en 2015
  • Partenariat

    Partenariat