Maladie de Sinding-larsen-Johansson ou ostéochondrose de croissance de la rotule

Maladie de Sinding-Larsen

Maladie de Sinding-Larsen

Cette maladie survient en période de croissance chez l’enfant de 10 à 13 ans

Le signe révélateur

Une douleur au genou au repos ou lors de la pratique d’un sport.

Les diagnostics possibles

  • Une tendinite qui  correspond à une inflammation d’un tendon suite à un effort trop intense. Celle–ci induit un gonflement, une légère rétraction et une douleur réveillée par la mise en tension du tendon et qui peut persister au repos. Rare chez l’enfant.
  • La Maladie d’Osgood qui est une épiphysite de croissance de la tubérosité tibiale antérieure du genou suite à des tractions musculo-tendineuses répétées par la pratique d’un geste en extension. Il s’agit d’une douleur située sous le tendon rotulien.
  • La maladie de Sinding–larsen-Johansson qui est une douleur située sur la pointe de la rotule avec une petite voussure.

Le diagnostic est donc radiologique

Radiographie genou : osgood-schlatter

Radiographie genou : osgood-schlatter

 

Maladie de Sinding-Larsen

Maladie de Sinding-Larsen

On retrouve une petite calcification sur la pointe de la rotule (flèche) et non une fragmentation comme pour l’Osgood.

La maladie de Sinding-Larsen-Johansson est due à une hyper sollicitation du genou et un volume de pratique souvent supérieur à 5 heures/semaines.

Il ne faut pas être inquiet ce n’est pas une maladie grave

Le Traitement

  • Le repos sportif de deux mois puis reprise si la douleur a disparue.
  • Glaçage.
  • Massage léger avec un gel type Arnica.
  • Petite genouillère de type rotulienne.
  • Surtout être patient et attendre que tout rentre dans l’ordre.

 

Lire aussi une autre maladie de croissance : la maladie de Sever qui est une douleur du talon.

© IRBMS - Droits de reproduction

► Recevoir notre Newsletter

Partagez cet article

Les informations données sur ce site ne peuvent en aucun cas servir de prescription médicale.

Ici & ailleurs

efficitur. adipiscing Aenean libero. massa odio nec