Annonces

Application de froid ou cryothérapie en médecine

Le Froid en médecine du sport

Le Froid en médecine du sport

L’utilisation du froid est connue depuis très longtemps puisque Hippocrate l’utilisait 460 ans avant J.-C. .

En cas de traumatismes, appliquez du froid dans l’attente des secours en respectant le protocole :

GREC : Glace – Repos – Elévation – Compression

Les contre-indications

Allergie au froid, syndrome de Raynaud, fracture ouverte ou plaie, trouble de la sensibilité et cryoglobulinémie.

Les effets
  • Antalgique (diminue la douleur).
  • Anti-inflammatoire (lutte contre l’inflammation et l’œdème).
  • Vaso-moteur (stimule la circulation).
  • Action hémostatique (diminue le saignement).
Les principes

Baisser la température cutanée de 35° à 15°, sans jamais descendre au dessous de 7°.

Les moyens
  • Vessie de glace.
  • Glaçons dans linge ou éponge.
  • Eau glacée.
  • Colpac appelé « poche de cryogel » (congélateur).
  • Bombe de froid (attention aux brûlures cutanées).
  • Poche instantanée à usage unique.
  • Cryothérapie gazeuse (kinésithérapie).
  • Cryothur (kinésithérapie).

 

Utilisation du froid

La glace, glaçons, etc. :

Fait baisser la température cutanée à 15°. Il faut placer un linge humide pour conduire le froid en profondeur et augmenter ainsi la durée d’efficacité.

Poche de froid instantanée :

Elle contient un sel et de l’eau séparés. En rompant cette séparation, la réaction chimique refroidit spontanément la poche. On l’applique sur la zone blessée, avec une protection intermédiaire.

Cryogel, Colpac, etc. :

La température du gel au départ du congélateur est entre -11° et -18°, mais l’effet thermique est moindre que la glace car le gel ne peut pas épouser la surface de l’articulation lésée. Par ailleurs, attention ! le froid extrême peut provoquer des brûlures cutanées surtout en début d’application quand celle-ci est réalisée sans protection intermédiaire.

La cryothérapie gazeuse :

Ou autre technique de kinésithérapie utilise une source de froid par l’azote liquide à -120° ou par le CO2 liquide à -178°. Ce froid doit être utilisé par des techniciens compétents et formés, car les brûlures cutanées sont fréquentes.

Cryothur ou autre matériel de kinésithérapie :

Il s’agit de la production de froid par module thermo-électrique, avec application sur la zone à traiter par une tête de froid. Les techniques sont réservées aux professionnels de la santé.

Conclusion

L’application de froid ou cryothérapie est un moyen efficace à utiliser dans le cadre des techniques de prise en charge de toutes les blessures chez le sportif ou la personne pratiquant une activité physique.

 

Traumatismes sportifs : conduites a tenir dans l’urgence
Diaporamas Traumatologie du Sport
Traumatismes sportifs : conduites a tenir dans l’urgence
Auteur(s) : Dr Patrick Bacquaert / Version : 2009
Pdf : 629.1 KB / 948 Téléchargement(s)
Licence : © Reproduction interdite / A usage personnel uniquement
L’équipe médicale par la qualité de sa prise en charge et la pertinence de ses conseils, conditionne l’exploit.

© IRBMS - Droits de reproduction

Partagez cet article

Les informations données sur ce site ne peuvent en aucun cas servir de prescription médicale.

    Annonces

Ici & ailleurs

Restons en contact !

    Newsletter : Abonnez-vous !

  • Et vous recevrez gratuitement chaque mois : nos actualités en Médecine du Sport, Sport Santé, Nutrition, Prévention dopage, Psychologie du sportif...


    Newsletter

L’IRBMS respecte la vie privée de ses utilisateurs et s’engage à ce que toutes les informations qu’il recueille permettant de les identifier soient considérées comme des informations confidentielles. Le site de l’Irbms est déclaré à la CNIL sous le numéro : 644591

La rédaction vous conseille

  • Qui sommes-nous ?

    IRBMS Prévention sport santé
  • Nos Activités en 2015

    Nos activités en 2015
  • Partenariat

    Partenariat