Publicité

Pourquoi avoir de bons abdominaux ?

Les abdominaux

Les
muscles abdominaux se composent
de 4 muscles essentiels : le Grand
Droit situé en avant, les
Obliques (internes et externes)
plus latéralement, et le
Transverse qui est le plus profond
et réalise une véritable
sangle autour
de l’abdomen.

Avoir
« le ventre plat »
est un désir esthétique
souhaité par tous, et représente
généralement la
principale motivation de travailler
ses abdominaux. Cette fonction
esthétique reste parfaitement
justifiée, mais ne devrait
être pourtant qu’accessoire,
à coté des autres
fonctions de la paroi abdominale
:

Rôles
des muscles abdominaux

Les muscles abdominaux servent
à maintenir les organes
digestifs. Ces derniers apparaissent
comme suspendus sous le diaphragme,
retenus par le péritoine
qui tend à les plaquer
contre le rachis. La tonicité
de ces muscles conditionne directement
la qualité du maintien
des viscères, donc l’allure
de la silhouette, mais également
la fonction de ces organes intra
abdominaux.

En effet, ces muscles ont également
une fonction de massage des organes,
ce qui stimule et favorise leur
bon fonctionnement. La stimulation
du transit intestinal en est un
bon exemple. Le relâchement
de la paroi abdominale à
partir d’un certain âge,
contribue d’ailleurs à
l’apparition de constipation,
en association avec d’autres
facteurs (alimentaire, sédentarité…).

Ils permettent également
d’augmenter la pression
intra abdominale, ne serait ce
que pour les efforts de vomissement,
de défécation, ou
lors de l’accouchement.

Ces muscles participent également
à la respiration, en
association avec le muscle respiratoire
principal qui est le diaphragme.
L’inspiration s’accompagne
d’un abaissement du diaphragme
qui pousse les organes digestifs
vers le bas et l’avant.
A l’inverse, l’expiration
nécessite une remontée
du diaphragme et du contenu
abdominal. Cette remontée
est facilitée par la
contraction des muscles abdominaux,
qui devient essentielle lors
de la pratique sportive.

Enfin, la paroi abdominale participe
à la statique générale,
en association avec le rachis.
Un relâchement de la ceinture
abdominale favorise la survenue
des lordoses lombaires (dos
creusé). Le renforcement
abdominal est d’ailleurs
un élément essentiel
des rééducations
des mauvaises postures, en permettant
un rééquilibrage
du tonus et du maintien musculaire
entre le dos en arrière
(très développé
et hyper tonique) et la paroi
abdominale en avant (souvent
déficiente).

L’impact sur la circulation
sanguine est plus accessoire.
La paroi abdominale aidée
des mouvements respiratoires
du diaphragme induit des variations
de pressions qui conditionnent
la préchage (remontée
du sang vers la pompe cardiaque).

Lire aussi :

 
+
Comment évaluer
et tester
son gainage
abdominal ?

publicité

Fermer