Notre partenaire

Nutella et pâtes chocolatées… quel danger sur la santé ?

Le Nutella est-il dangereux pour la santé ?
Le Nutella est très médiatique, mais malheureusement pas toujours pour ses bienfaits. On évoque des effets délétères sur la santé, en raison de sa richesse en sucres et graisses.

Ceci n’est pas nouveau, mais en terme de nutrition-santé, ces produits de forte consommation devraient au contraire être de consommation occasionnelle.

Est-ce dangereux pour la santé ?

Avec un peu plus de 60% de sucres et de graisses, les pâtes chocolatées aux noisettes sont bien évidemment des produits hyper énergétiques dont il faut limiter la consommation, au regard du PNNS et de l’EFSA.

Limiter ne veut pas dire interdire. Limiter ne veut pas dire non plus que l’on puisse en consommer tous les jours. Et c’est sans doute là qu’est le danger des pâtes à tartiner. La consommation excessive représente un apport calorique sucré et gras qui peut devenir délétère sur la santé, favoriser le surpoids, le diabète

Les pâtes à tartiner contiennent des graisses végétales en grande quantité, puisqu’elles figurent en 2ème position sur les étiquettes de composition par ordre quantitatif décroissant. Parmi ces huiles végétales, l’huile de palme est reconnue comme étant l’une des plus athérogène, exposant au risque de maladies cardio-vasculaires, cholestérol

Les acides gras poly insaturés, qualifiés de « bonnes graisses » ne représentent que 10,9% des graisses totales contenues dans ces produits. Inutile de se réfugier derrière la présence de vitamines et minéraux ! Ces produits restent de densité vitaminique et minérale faible, et ne peuvent satisfaire aux besoins quotidiens en oligoéléments.

Les étiquettes sont trompeuses

La composition d’une portion de 15g de produit figure sur les étiquettes et n’apparaît pas si alarmiste. C’est méconnaître la quantité que les jeunes consommateurs tartinent, généralement le double, voire le triple. L’addition devient rapidement lourde en graisses et sucres. La portion indiquée représente peut être un conseil de consommation du fabricant, mais ne semble pas refléter les habitudes réelles et excessives des consommateurs.

Y a-t-il des alternatives ?

Vouloir interdire ces produits conduirait à l’échec. Il est préférable d’inciter à varier l’alimentation autour d’autres alternatives, et d’éviter le recours systématique aux pâtes chocolatées.

Chez les jeunes consommateurs, la consommation de pâtes chocolatées est souvent excessive, motivée par une frénésie du goût sucré, au point d’être intégrées dans leurs habitudes comme un rituel incontournable. Il s’y associe généralement une exclusion de tout autre produit, et le pot de Nutella accompagne les repas du matin au soir.

Il s’agit bien là d’un problème comportemental ! Les alternatives passent par une véritable éducation du goût, pour habituer à de nouvelles saveurs. Progressivement, les habitudes changent… On peut proposer de recadrer la consommation de ces produits, d’abord uniquement au petit déjeuner, puis 1 jours sur deux, puis… le moins souvent possible.

Nutella et sport ?

Le Nutella et produits similaires rentrent dans le cadre de l’alimentation plaisir, et n’a pas d’intérêt nutritionnel particulier. Chez le sportif, il convient d’en limiter la consommation, dans le cadre d’un équilibre alimentaire, mais tout particulièrement dans plusieurs circonstances :

D’une part

Dans les régimes de mise au poids des sports à catégories, il serait inapproprié de conserver l’excès calorique apporté par le Nutella, et se priver d’autres produits « utiles » pourtant moins énergétiques, mais moins gras et plus riches en oligoéléments.

D’autre part

Comme tous produits gras, les pâtes chocolatées aux noisettes n’ont pas d’intérêt dans l’alimentation de l’effort, que ce soit pour intégrer une ration d’attente, un repas ou collation avant une compétition, ni même en récupération. Les produits gras et sucrés en collation pré-compétitive sont sources de troubles digestifs, d’hypoglycémie réactionnelle.

Composition du Nutella

Composition (Source : Ferrero) : Sucre, huile végétale, noisette (13%), cacao maigre (7,4%), lait écrémé en poudre (6,6%), émulsifiant (lécithine de soja), arôme.

Valeur énergétique 530 Kcal (pour 100g) Valeur énergétique 80 Kcal (pour portion de 15g)
Glucides totaux 56.4 g Glucides totaux 8.5 g
Dont sucres 55.2 g Dont sucres 8.3 g
Lipides totaux 31 g Lipides totaux 4.7 g
Dont AGS 10.3 g Dont AGS 1.5 g
Dont AGMI 17.3 g Dont AGMI 2.7 g
Dont AGPI 3.4 g Dont AGPI 3.4 g
Dont AG Trans 0.1 g Dont AG Trans 0.1 g
Fibres alimentaires 3.5 g Fibres alimentaires 0.5 g
Sodium 0.033 g Sodium 0.005 g
Calcium 120 mg Calcium 18 mg
Magnésium 70 mg Magnésium 10 mg
Phosphore 165 mg Phosphore 24 mg
Vitamine E 6 mg Vitamine E 0.9 mg
Vitamine B12 0.3 mg Vitamine B12 0.04 mg

Ne partez pas sans lire sur notre site :

publicité

Fermer